Tallandier

  • Le temps passé est un pays des merveilles. Laurent Joffrin a voulu retrouver ses émotions d'enfance, quand ses professeurs faisaient revivre Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Richelieu, Marie-Antoinette ou Mirabeau. Appuyé sur le travail des historiens, il fait resurgir le passé en usant des moyens de son métier, le journalisme. Il ne néglige pas les grands courants d'idées, les mouvements économiques et sociaux. Mais ils ne forment que le décor. Ce sont les personnages qui font la pièce : ce sont eux qu'il raconte.

    Et comme tous les romans, cette histoire a un sens. La France vit de ses racines, de son héritage. Mais elle vit surtout d'une adhésion aux préceptes inscrits au fronton de ses écoles et de ses mairies. Et parmi ces valeurs, il en est une qui a cheminé au fil des siècles et qui gouverne les autres. Ce principe, c'est la liberté. Cette histoire, donc, est aussi celle de la liberté.

  • Cent jours de folie, cent jours d'hrosme, cent jours d'audace, cent jours qui composent la tragdie la plus acheve de l'Histoire de France. Le 1 mars 1815, Napolon dbarque Golfe-Juan. Seul contre tous, il va reconqurir son trne avec seulement une poigne de soldats, pour le perdre nouveau trois mois plus tard Waterloo, crivant le chapitre le plus romanesque de son pope. Pour reconstituer l'itinraire de Napolon jour aprs jour, heure par heure, j'ai choisi de raconter ces Cent-Jours comme un reporter embedded, qui aurait suivi l'empereur pas pas de l'le d'Elbe la plaine de Waterloo. Grce une inpuisable bibliographie - rservoir de faits vrifis, de scnes authentiques, de phrases historiques ou triviales - j'ai eu accs aux palais et aux tats-majors, j'ai vcu les combats et les conciliabules, j'ai observ au plus prs les faits et gestes des acteurs. Pour complter ce travail, j'ai visit les lieux de l'action, du palais de Fontainebleau l'le d'Elbe, de l'lyse la ferme du Caillou, de la Belle-Alliance l'le d'Aix. Voici mon reportage. Laurent Joffrin

empty