Le Lys Bleu Éditions

  • Le journaliste Maxime Lajoie est retrouvé assassiné juste après avoir commencé une enquête sur le MinRAT. Un cambriolage qui aurait mal tourné ? Julie en doute fort...
    Peu de temps après avoir entrepris une enquête sur un nébuleux projet du ministère des Régions et de l'Aménagement du Territoire, le MinRAT, concernant l'avenir de la Gaspésie, le journaliste Maxime Lajoie est assassiné. L'enquête policière sur son meurtre conclut à un cambriolage qui a mal tourné, mais Julie, l'amoureuse de Maxime, n'en croit rien. Elle demande à son ami, Alex Vincent, de faire la lumière sur le meurtre crapuleux de Maxime. Alex accepte avec réticence, mais au fur et à mesure qu'il progresse dans son investigation, il réalise qu'il pénètre dans une zone interdite où s'entremêlent des jeux de pouvoir, de tricherie et d'argent. Non seulement Alex va découvrir pourquoi on a assassiné Maxime, mais également l'ampleur insoupçonnée du projet planifié en secret par le gouvernement et les véritables raisons de l'existence de ce projet. Avec l'aide de France Rhéaume, une amie fonctionnaire au MinRAT, Alex va tout tenter pour faire connaître la vérité au grand public. Va-t-il réussir dans son entreprise ? Rien n'est moins certain.
    Ce roman policier recèle une terrible vérité qu'il n'est pas bon de connaitre, encore moins de partager !
    EXTRAIT
    Le sous-ministre raccroche violemment le téléphone, se lève, se frotte la nuque, prend une grande inspiration, expire bruyamment et sort de son bureau en replaçant sa cravate. Affichant un sourire hypocrite qui ne laisse rien paraître de son état intérieur, il va voir son adjointe et lui demande de contacter le bureau du ministre de la Sécurité publique.
    Le lendemain matin, dans une automobile stationnée rue Aylmer, un homme d'une cinquantaine d'années surveille l'appartement d'Alex. Assis côté conducteur, l'homme feuillette de façon nonchalante une revue sportive, levant régulièrement les yeux vers le bloc-appartements situé de l'autre côté de la rue. Il jette machinalement un coup d'oeil à sa montre, qui marque 8 h 20, puis retourne à sa revue. Soudain, du mouvement attire son regard. Alex vient de sortir de l'immeuble. L'homme suit des yeux l'historien qui marche en direction sud. Après avoir fait quelques pas, Alex se penche vers un chat noir et blanc qu'il flatte et à qui il adresse quelques mots, inaudibles pour l'homme dans la voiture. Il se redresse ensuite et continue son chemin.
    Après qu'Alex eût disparu, l'homme sort de son véhicule et se dirige vers la porte d'entrée de l'appartement d'Alex. Il sonne, attend quelques secondes pour s'assurer qu'il n'y a personne et force adroitement la porte. Il l'ouvre avec précaution et s'engouffre à l'intérieur.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Serge Lepage est un auteur au parcours atypique. Bourlingueur passionné, il a exercé plusieurs métiers, dont ceux de technicien en radiologie, marin, océanographe et rédacteur scientifique. Après avoir publié Le Livre du Pouvoir en 2012, un roman d'aventures à caractère historique, il a récidivé en 2014 avec un ouvrage scientifique jeunesse sur l'océanographie et en 2017 avec le récit d'une traversée océanique à bord du grand voilier néerlandais Oosterschelde. Sale temps pour les morues est son second ouvrage de fiction.

  • Un recueil de nouvelles horrifiques sur le quotidien d'un immeuble.
    Une ville, une rue, un immeuble. Un immeuble comme il en existe partout. Et des locataires, comme vous et moi. Ah non, pas tout à fait. Ici, on vit différemment, on crie, on hurle et on tue même sa famille ou son voisin lorsqu'on n'est pas content.
    Le drame est toujours présent, la pression monte et l'immeuble explose régulièrement. Attention aux âmes sensibles.
    Découvrez sans plus attendre ce recueil de nouvelle humoristiques et horrigiques dans un immeubles. 
    EXTRAIT DE Sans bavure
    - Regarde, c'est Mme Pascano. Fait peur à voir, la pauv' dame. L'a déjà perdu sa vieille mère et v'là que son fils, l'disparaît. L'a vraiment pas d'bol.
    - Ouais, mais moi, c'que j'en dis, c'est qu'y a pas d'fumée sans feu.
    - Qu'est-ce qu'tu racontes, là??
    - T'écoutes pas c'que les gens disent?? Maltraitance, qu'ils disent. Sur sa vieille mère. Les flics, ils ne te la lâchent pas, la Pascano. Sûr que son fils s'est fait la malle, le gueux. Ou p't'être qu'elle l'a refroidi. Comme sa vieille mère.
    - Mais écoutez-moi-le, c'lui-là?! Tu vas finir par t'étouffer avec tous ces p'tains de ragots?!
    - Ragots toi-même. J'ai l'pif, pour ces choses-là. Moi, j'dis que la Pascano, elle est pas nette.
    - Mouais. Et moi j'dis qu'on f'rait p't'être mieux de s'occuper d'nos oignons, tiens?!
    - T'es vraiment rabat-joie, toi?!
    Mathilde abandonne les deux petits vieux qui jacassent sur leur banc favori, près du carrefour, et poursuit sa route. Elle aperçoit un moment l'ombre pathétique de Mme Pascano qui rase les vitrines avant de s'engouffrer dans une rue désertée.
    Elle hausse les épaules. Il s'en passe de drôles de choses, en ce moment, dans leur petite ville de banlieue. Des choses plutôt inquiétantes, des disparitions. Un climat délétère englue les habitants qui vont jusqu'à se méfier de leur propre famille.
    Mathilde hausse de nouveau les épaules. Toutes ces histoires ne la concernent pas. Son esprit est accaparé par un sujet bien plus important.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Stéphanie Lepage vous entraîne dans son univers composé de personnages intrigants, secrets et torturés. Ils forment une farandole amère dans laquelle tourbillonnent sadisme, cruauté, angoisse et... monstres. Laissez-vous emporter, avancez et ne regardez pas derrière vous, vous n'auriez pas la force de continuer sauf si vous avez une bonne dose d'humour noir.

empty