• 1976, Nicaragua. "Tacit" Somoza rules the small Central American country with the support of the ruthless Guardia. The son of a powerful family from the capital, Managua, Gabriel is a young priest with an incredible talent for sacred art. He is sent to enhance his painting skills with Ruben, a priest in San Juan--a little village located at the base of a mountain. Despite his difficulty integrating with the villagers due to his father's reputation, Gabriel slowly gets to know them and, eventually, to love them. Encouraged by Ruben, he paints the villagers. He paints them as they are--men and women of flesh and blood. But Gabriel is soon witness to acts of military repression of the locals. It doesn't take long for him and the villagers to get swept away in these times of growing rebellion and smoldering revolution. Nourished by a sense of divine justice, Gabriel begins to understand the villainy of those in power and their cronies. When he's eventually taken in and treated by the guerillas camped out in the forest, he lies about his family name and swaps his pencils and paint brushes for firearms. As he gazes beyond the surface and deeper into the depths, Gabriel also discovers his own humanity, made of flesh and desires...

  • Le nucléaire est un sujet tabou en France. Qu’il s’agisse de la sécurité des centrales, du coût réel de cette énergie ou des contraintes qu’elle fait peser sur notre démocratie, l’opacité règne. Mais depuis, il y a eu Fukushima. Cette catastrophe a tout changé : que se passerait-il en France si un accident similaire se produisait ? Sommes-nous vraiment préparés à ce type d’événement ? Quel est le poids du lobby nucléaire ?En présentant tous les arguments, Corinne Lepage, ancienne ministre de l'Environnement, députée européenne et avocate spécialisée dans les dossiers liés à l’énergie, répond aux légitimes questions que se pose désormais l’opinion.Un document à la fois très fort, très argumenté, qui évite les procès d’intention et ouvre un débat longtemps interdit.

  • L'état nucléaire

    Corinne Lepage

    Les médias parlent souvent de lobby nucléaire. En réalité, ils ne traitent qu´une partie du problème. Aujourd´hui, c´est l´ensemble de l´État français qui est irradié par les nucléocrates et autres défenseurs de l´atome.En tant qu´ancienne ministre de l´environnement et ex-députée européenne, Corinne Lepage sait comment fonctionne ce système bien verrouillé. Dans ce livre extrêmement documenté, elle démonte les idées reçues sur le sujet et dévoile les connexions entre décideurs politiques, industriels prêts à tout et scientifiques formatés par l´idéologie dominante du Corps des Mines et d´EDF.Ce corporatisme, dont les enjeux financiers et sociaux sont colossaux, fait l´objet d´une omerta scandaleuse depuis plus de trente ans, toute remise en question se révélant impossible, dans les faits, en dépit (ou à cause) des alternances politiques.Un document choc qui lève le voile sur les nombreuses dissimulations et les mensonges d´État, et propose une alternative au tout-nucléaire. Avec, en point de mire, un seul objectif : l´intérêt général et... notre sécurité !

  • Des OGM au nucléaire et au téléphone mobile, nous vivons à l'ère de la technoscience. Soumise aux impératifs du marché, étroitement dépendante des lobbies industriels, cette alliance très efficace de science et de marketing a une tendance naturelle à confondre profit et bien public, précipitation et progrès. Cela suscite des expressions mille fois entendues mais rarement analysées : « le nucléaire ne pollue pas », « sans les OGM, la planète va mourir de faim » ou « les pesticides sont indispensables à l'agriculture ».Jean-François Bouvet, biologiste et grand amateur de chasse aux idées reçues, et Corinne Lepage, eurodéputée et spécialiste des questions environnementales, goûtent l'une après l'autre ces tartes à la crème indigestes. Non, on ne s'éclairerait pas à la bougie s'il n'y avait pas le nucléaire ; non, l'insecticide Roundup n'est pas inoffensif ; non, le changement climatique n'est pas d'origine astronomique, et non encore, le principe de précaution n'est pas opposé au progrès des techniques.En une vingtaine de chroniques acides et très bien documentées, les auteurs mettent à bas les arguments douteux de ceux qui ont tout intérêt à ce que le citoyen se désintéresse des questions environnementales... À défaut de trouver rapidement autre chose, ces derniers auront désormais un mal fou à briller en société.Corinne Lepage a été ministre de l'Environnement entre 1995 et 1997. Elle a fondé et préside depuis 1996 le parti écologiste Cap 21 cofondateur du Mouvement démocrate. Elle est, depuis 2009, députée au Parlement européen dont elle vice-préside la commission environnement. Elle est également présidente-fondatrice du CRIIGEN, association d'experts indépendants sur le génie génétique.Jean-François Bouvet, biologiste et docteur ès-Sciences, est professeur de chaire supérieure en classe préparatoire aux grandes écoles, à Lyon. Il est également membre du conseil scientifique de l'Institut Jane Goodall-France et du comité scientifique de l'association Terre Démocrate. Il est auteur de plusieurs essais destinés au grand public.

  • It's a time of grumbling rebellion and brooding revolution. Gabriel de la Serna, the teenage son of a well-to-do family, has gone into hiding. He fled, limping, into the forest. He had come to San Juan, a little village nestled in the mountains, to paint the Passion of the Christ. There he came to understand the passion of the villagers, the country folk, all victims of military repression. Nourished by a sense of divine justice, he begins to understand the villainy of those in power and their cronies. When he's eventually taken in and treated by the guerillas camped out in the forest, he lies about his family name and swaps his pencils and paint brushes for firearms. As he gazes beyond the surface and deeper into the depths, Gabriel also discovers his own humanity, made of flesh and desires...

  • In 1976 Nicaragua "Tacit" Somoza rules the small Central American country with the support of the ruthless Guardia. The son of a powerful family from the capital, Managua, Gabriel is a young priest with an incredible talent for sacred art. He is sent to enhance his painting skills with Ruben, a priest in San Juan--a little village located at the base of a mountain. Despite his difficulty integrating with the villagers due to his father's reputation, Gabriel slowly gets to know them and, eventually, to love them. Encouraged by Ruben, he paints the villagers. He paints them as they are--men and women of flesh and blood. But Gabriel is soon witness to acts of military repression of the locals. It doesn't take long for him and the villagers to get swept away in these times of growing rebellion and smoldering revolution. Artistic passion, romantic passion, revolutionary passion. Passion courses though the pages of Muchacho, a two-part series. Here is part one.

empty