• Ce recueil de chroniques fait suite à Mots de tête paru en 2002 aux Éditions David. Comme dans ce premier recueil, il y est question dexpressions condamnées par les défenseurs de la langue, certaines depuis plus de cent ans (en autant que), dautres depuis moins de vingt ans (se tirer dans le pied). Dans la plupart des cas, elles ne méritent pas la condamnation qui pèse sur elles. Soit parce que de bons auteurs de chez nous ou dailleurs les emploient, soit parce quelles figurent à linsu des censeurs ? dans les dictionnaires, ou encore parce que leur âge vénérable vaut prescription. Le but de ces chroniques est de tenter de les réhabiliter.
    Après le succès de Mots de tête, Frèdelin Leroux récidive avec la suite de ces savoureuses et souvent impertinentes chroniques sur la langue française.

empty