• Le destin de deux enfants abandonnés
    De Magnat l'Étrange à La Courtine en Creuse, Pierre est le fruit d'amours illicites entre un soldat russe et la femme d'un prisonnier de guerre.
    De Prague à Roussac en Haute-Vienne, la naissance de Gabrielle entrave la carrière prometteuse de sa mère pianiste.
    Les deux enfants abandonnés à l'Assistance publique sont ballottés d'une guerre mondiale à l'autre. Privés d'amour, leur jeunesse oscille entre souffrances et providence.
    Quelles sont leurs chances de maîtriser leurs destins de bâtards et de prendre une revanche sur leur sort ?
    Un roman bouleversant, que l'auteure a écrit en hommage à ses parents et à leur histoire.
    EXTRAIT
    Dimitri découvre Marie pour la première fois, à l'ombre du tilleul centenaire, près de la grange, devant le château de Magnat. Il s'avance vers l'arbre pour partager le déjeuner frugal. Quand il s'approche d'elle pour se présenter, leurs regards se figent l'un à l'autre et plus personne n'existe autour d'eux. Ses yeux bleus font tourner la tête de Marie dès qu'ils se fixent dans ses prunelles vertes. Il lui semble plus doux que ses deux compagnons malgré sa stature imposante. Elle lui rappelle une soeur restée là-bas, mais surtout, il ressent un élan vif, une tension de tout son corps frustré depuis si longtemps. Tout en répondant aux questions des convives curieux de connaître l'odyssée des soldats russes, il épie discrètement chaque geste, chaque sourire, chaque mot de la belle.
    -Est-elle libre, se demande Dimitri ? Accepterait-elle de passer un moment avec moi ? Elle paraît sensible à mes regards, mais une si jolie femme doit être courtisée et n'attend sûrement pas les prétendants !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1948 à Limoges, la carrière d'enseignante de Liliane Fauriac s'est déroulée dans des écoles primaires de Haute-Vienne. Elle s'est investie dans les associations locales sportives et culturelles.
    Retraitée depuis 2003, elle s'adonne à ses passions : les voyages, la marche, l'écriture, la musique et transmet par les mots les émotions qu'elles lui procurent.
    Elle a obtenu plusieurs prix de poésie et de nouvelles à des concours régionaux et nationaux et participe régulièrement à des salons du livre en Limousin, Dordogne, Lot, Charente, Indre, Aveyron...

  • L'auteure décline sur différentes tonalités la thématique inépuisable de l'amour.
    Une poésie en féminité, en douceur, en violence, en rondeur, en élégance.
    Laissez-vous envoûter par les voluptueuses musiques des mots qui vous offriront les images, les couleurs, les parfums !
    Des poèmes langoureux inspirés par l'univers musical.
    EXTRAIT DE SÉRÉNITÉ
    Un halo de lumière poudrée
    enveloppe l'intimité de ma sphère.
    Des notes pures et sensuelles
    subliment mes sentiments,
    les exaltent, les enchantent
    tandis que je me sens flotter
    au-dessus d'un lac de félicité.
    Murmures et confidences
    se reflètent en surface
    de mon âme blessée qui tente son envol
    vers la plénitude de l'instant.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1948, Liliane Fauriac a enseigné dans plusieurs écoles primaires de la Haute-Vienne. Une double passion, celle de l'écriture et celle de la marche où elle puise énergie et inspiration, l'a conduite à publier son premier ouvrage en 2011.
    Son goût pour les voyages et les rencontres y est imprimé comme dans les livres suivants, à travers des descriptions poétiques. Elle l'exprime avec la sensibilité et l'enthousiasme qui l'anime. Impliquée dans la vie associative, dynamique et ouverte, elle aime partager ses émotions au fil des mots écrits le plus souvent en écoutant ses musiques.

  • L'Histoire, la musique, les arts constituent la toile de fond de ce roman foisonnant d'action et d'émotion
    Comment une femme peut-elle s'épanouir dans sa carrière et libérer sa féminité quand tout lui rappelle que son enfant est privé de son amour ?
    Marta, jeune pianiste, brillante et trop esseulée pour être mère évolue entre résilience et remords depuis qu'elle a abandonné sa fille à la naissance. Dans le Paris des années folles, elle côtoie les artistes de l'époque. Sur les scènes de concert, puis à Limoges où elle s'établit et s'investit dans la résistance, parviendra-t-elle à assumer le poids de sa faute ? Portée par la musique, Marta surmontera-t-elle toutes les épreuves que sa vie lui impose ? Parfois tentée de renoncer, pourra-t-elle un jour se pardonner pour trouver la sérénité ?
    En couverture, La gare de Limoges, un tableau de Geo Danède.
    Des personnages atypiques, des situations insolites, et un dénouement inattendu !
    EXTRAIT
    Elle a vingt-deux ans. Sortie ce matin de la maternité de l'hôpital de Limoges, Marta ressasse les mêmes pensées. Impossible d'occulter l'acte irrémédiable qu'elle vient d'accomplir, en pleine conscience, afin de poursuivre son chemin de vie comme si rien ne devait entraver son ascension vers les sommets de sa gloire. Telle une peau de mue dont elle n'arriverait pas à se libérer, elle emporte avec elle le poids de sa responsabilité. Au terme d'une grossesse dissimulée, elle a éludé l'issue, comme si cet enfant non désiré allait naturellement se volatiliser. Elle a toujours exclu d'enfanter au début de sa carrière prometteuse. Éreintée par l'accouchement, elle est pourtant déconcertée par l'instinct maternel qui domine son mental et son coeur.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1948 à Limoges, la carrière d'enseignante de Liliane Fauriac s'est déroulée dans des écoles primaires de Haute-Vienne.
    Elle s'est investie dans les associations locales sportives et culturelles.
    Retraitée depuis 2003, elle s'adonne à ses passions : les voyages, la marche, l'écriture, la musique et transmet par les mots les émotions qu'elles lui procurent.
    Elle a obtenu plusieurs prix de poésie et de nouvelles à des concours régionaux et nationaux et participe régulièrement à des salons du livre en Limousin, Dordogne, Lot, Charente, Indre, Aveyron...

  • Sonia, en convalescence, accueille chez elle un jeune réfugié albanais. C'est le début d'une longue série d'événements qui vont bouleverser la vie de Sonia.
    À la suite d'un accident de la route, Sonia est contrainte de quitter son poste d'enseignante. Elle se réfugie près de Fresselines, en Creuse dans la Vallée des Peintres pour se reconstruire avec l'aide d'Olivier, son professeur de yoga devenu son compagnon.
    Un jour, la visite impromptue de Naïm, un jeune Albanais en fugue interrompt la vie monacale de Sonia. Avec son altruisme et sa sensibilité de mère de famille, elle accepte de le recevoir dans sa maison. Pour se faire admettre par son hôtesse, l'adolescent use de subterfuges et de mensonges, prétendant que sa mère est morte et que son père poursuivi par la mafia albanaise a disparu depuis cinq ans.
    Mais un carnet intime découvert par Olivier dans son sac à dos dévoile leur fuite d'Albanie, les camps de réfugiés, la disparition de son père, leur installation à Paris, son placement dans un centre pour délinquants où il a subi des maltraitances. Naïm raconte alors les péripéties de sa cavale et de son exil et comment le hasard l'a conduit jusque-là.
    Quelques jours s'écoulent paisiblement et Sonia apprend par téléphone qu'elle va avoir la visite de son fils Hugo, ingénieur de la Silicon Valley. Cette nouvelle contrarie le garçon qui s'enfuit à Argenton. Il y fait de mauvaises rencontres et se fait appréhender par les gendarmes qui mènent une enquête et parviennent jusque chez Sonia.
    La mère de Naïm prend contact avec Sonia qui fait tout pour les réunir, trouvant du travail à cette dernière. Tout se déroule bien, quand tout à coup, la veille de Noël, Samir, le père disparu réapparaît et frappe à la porte de Sonia. Les retrouvailles tout d'abord chaleureuses virent au cauchemar lorsque Samir laisse entendre qu'il va récupérer son fils pour le convertir et l'entraîner pour le djihad.
    La veille d'un départ obligé, le garçon désespéré se noie dans la Creuse, on repêchera son corps trois jours plus tard.
    Sonia épuisée par tant de déceptions, de péripéties qu'elle n'aurait pas voulues quitte une région qu'elle a adorée pour rejoindre son fils Hugo aux États-Unis.
    Laissez-vous emporter par ce roman aux multiples rebondissements. Une histoire poignante pleine de secrets, de découvertes et de non-dits.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Liliane Fauriac vit sa retraite heureuse dans la belle campagne limousine où elle puise son inspiration.
    Après ses deux précédents romans Après Marienburg et L'encre sympathique très fortement ancrés en Haute-Vienne, elle plante le décor de son treizième ouvrage dans la Vallée des Peintres en Creuse.
    Son regard sur les faits de société traduit toute l'attention et l'amour qu'elle porte à la vie et aux relations humaines.
    La nature et les arts occupent toujours une place de choix avec l'évocation de Chopin, Georges Sand, Monet.
    Mais l'auteure aborde ici un sujet plus actuel et sensible, celui des migrants, de l'éducation défaillante et de la radicalisation.

empty