• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • 130 recettes healthy à faire au Thermomix.
    Des soupes, des cakes, des plats mijotés, des pâtes à tartiner des laits végétaux, des dahls... rien que du bon pour la santé et du fait maison.

    Lyse Petitjean est la fameuse blogueuse Yummix , blog le plus célèbre de la sphère Thermomix. C'est un « bébé thermomix » : sa mère cuisinait au thermomix, et c'est tout naturellement qu'elle a fait l'acquisition de son thermomix en quittant le nid. Aujourd'hui, elle est l'experte qui sait "dompter" son robot ; elle en connaît les points forts et les points faibles.

    Toutes ses recettes ont été testées et retestées par elle, et par sa famille. C'est une véritable ambassadrice du robot le plus sophistiqué du monde de l'électroménager.

    Yummix est reconu pour la fiabilité de ses recettes, les tours de mains culinaires et les astuces spécifiques au Thermomix, son choix de recettes, ses jolies photos.

  • 118 Recettes pour Thermomix TM31 et TM5
    Les recettes les plus populaires du blog. Des conseils généraux pour utiliser au mieux le livre et le thermomix.
     
    Des recettes colorées et variées pour toutes les occasions , au quotidien comme pour recevoir. Des astuces, des tours de main, et des idées de variantes. Des pictos permettant d'identifier rapidement :oles recettes sans glutenoSans produits laitiersoVeganovégétariennes
     

  • La magie des 8

    Cypora Petitjean-Cerf

    Huit ingrédients toujours présents dans votre placard.
    Une infinité de préparations sucrées pour régaler votre famille.
    Alliant l'économie, la pratique et le goût des bonnes choses, Cypora Petitjean-Cerf nous livre ici 45 recettes de petits déjeuners, desserts et goûters faciles à réaliser pour devenir un adepte du fait maison.
     

  • Les Dolce sont la dernière famille de magiciens au monde. Pas besoin de baguettes ni de formules magiques : ils utilisent leur cerveau à 100%. Leur but : sauver la planète d'une pollution irréversible. Les Dolce sont la dernière famille de magiciens au monde. Pas besoin de machines incroyables, encore moins de baguettes magiques ou de balais volants. Les Dolce utilisent cent pour cent des capacités de leur cerveau. Et, surtout, ils sont les gardiens de l'eau pure, qui contient les cellules de toutes les espèces vivantes ou disparues, faune comme flore... Leur mission : sauver la planète d'une pollution irréversible, orchestrée par les sorciers de la Guilde noire...

  • Les Dolce sont la dernière famille de magiciens au monde. Pas besoin de baguettes ni de formules magiques : ils utilisent leur cerveau à 100%. Leur but : sauver la planète d'une pollution irréversible. Fuyant la Guilde noire, les Dolce embarquent pour d'incroyables voyages dans l'espace-temps : Rodolpherus atterrit au Japon en 1923 ; Melidiane retrouve le Londres de sa jeunesse, dans les années 1960 ; Antonius et Leamedia, les enfants, reviennent en 2012, l'un à Paris, l'autre à New York. Chacun de leur côté, ils devront trouver des alliés pour récupérer trois grimoires magiques qui contiennent les cinq secrets des magiciens, avant que la Guilde ne s'en empare...

  • "Ca pèse combien une langue ?" C'est à cette question qu'ont tenté de répondre les participants au colloque Le poids des langues qui s'est tenu à l'Université de Provence en septembre 2007. Cette métaphore, dont la pertinence a fait l'objet d'un regard critique, a motivé des réflexions relatives à ce que pourrait être le "poids" des langues. Quels critères faut-il prendre en compte ? Quels sont les facteurs déterminants qui confèrent à une langue un certain "poids" au niveau local ou international ? Quels effets ce "poids" peut-il exercer sur les rapports mutuels entre les langues ?

  • Le 11 mars 2011, soixante-six ans après Hiroshima et Nagasaki, le Japon a connu une terrible catastrophe nucléaire - et immédiatement, comme en 1945, les mécanismes du secret et de la désinformation se sont mis en place. Face au silence complice des politiques et des industriels, une frêle silhouette presque centenaire s'est dressée : le docteur Shuntaro Hida, médecin présent en 1945 à Hiroshima dans les heures qui ont suivi l'explosion atomique. Témoin direct des effets redoutables de l'irradiation externe puis, au cours des années qui ont suivi, médecin des victimes de la contamination interne (les particules radioactives que l'on ingère ou inhale), le Dr Hida s'est battu toute sa vie pour faire reconnaître les ravages de l'atome et les droits des victimes.
    Le cinéaste Marc Petitjean, qui l'avait déjà suivi en 2005 pour son film Blessures atomiques, est retourné le voir en 2012. À travers son histoire, il nous fait découvrir l'ampleur du mensonge atomique, depuis Hiroshima - les victimes utilisées comme des cobayes, le secret-défense opposé à toute investigation... - jusqu'à Fukushima : les seuils d'alerte manipulés, et les déchets radioactifs disséminés... Ce témoignage puissant nous ouvre les yeux sur la réalité accablante de sept décennies de nucléaire militaire et civil au Japon.

  • Le présent livre épluche la jurisprudence et recueille de nombreux témoignages pour prendre le lecteur par la main et le faire voyager au travers des siècles, du Moyen Âge jusqu'à aujourd'hui, avec quelques étapes marquantes, notamment : les grands procès fondateurs de la responsabilité médicale, la pleine autonomie existe-t-elle ?, le patient souhaite-t-il toujours être informé ?, le refus de consentir, le malade psychiatrique, le sujet dément, la protection du volontaire lors des essais cliniques, les préjudices subis, quelle information donner ?, comment et sous quelle forme ?

  • Liane se demande parfois pourquoi elle ne se sent pas tout à fait une fille.
    Parce qu'il n'y a pas d'homme à la maison, lui répond son amie Roselyne. Liane grandit en effet dans un univers de femmes, qui ont appris depuis toujours à vivre sans les hommes. Aucune trace de regret, aucune rancune de leur départ.
    Un jour, Christine, la mère de Liane, s'arrête brusquement de travailler, dérive vers la dépression, et c'est Liane qui la prend en charge, devient la mère de sa mère, en compagnie d'Eva, la femme de ménage. Puis Huguette, la grand-mère de Liane, renaît auprès de Christine, dont elle finit par s'occuper.
    Comme si la force de l'une était faite de la faiblesse de l'autre, dans une sorte de solidarité naturelle de la chair. Le lien entre elles, c'est aussi Dallas, dont toutes regardent les épisodes, même Liliane, l'arrière-grand-mère qui survit à peine dans sa maison de retraite, même Ghania, la femme soumise et silencieuse de l'épicier Hassan.

    Le corps de Liane est un livre où l'on se pose inlassablement une question grave et simple : c'est quoi une fille ? Avec une discrétion bienveillante et lucide de grande soeur invisible, l'auteur suit la jeunesse de Liane, son chemin naturel vers la féminité.

  • À onze ans, Tracey vit à Saint-Denis, entre la cité des Quatre Mille et la cité des Cosmonautes. Elle déteste son beau-père, Takashi, un Japonais qui essaie d´apprendre à parler le français, et entretient des relations compliquées avec sa mère Elizabeth. « Me gâcher la vie, c´est tout ce que tu sais faire ! » hurle-t-elle deux à trois fois par jour, avant de gifler sa fille. Tout semble pouvoir durer ainsi invariablement.  Pourtant, en septembre, Tracey entre au collège et les choses changent. Pour commencer, elle crée sa propre religion, le Culte du Chiffre Huit. Ensuite, elle a une petite soeur, Saïa, dont elle s´occupe beaucoup. Et surtout ses rapports avec les autres - son père, sa mère, Takashi, sa grand-mère, son meilleur ami Cosimo - se transforment. Elle se lie même avec un garçon nommé Rabah qu´elle détestait jusque-là. Ensemble, ils arpentent pendant de longs mois Saint-Denis, leur ville pleine de tours, de barres et d´espaces verts.  Le temps de quatre saisons, d´une belle année, la vie de Tracey se métamorphose.

  • Annabelle est artiste peintre. Un soir, elle pousse la porte d´un restaurant chinois. Elle plonge la main dans le grand aquarium qui décore le lieu, saisit la sirène qui nage parmi les poissons et s´enfuit. Annabelle installe la créature dans sa baignoire. Et la dépendance commence. La sirène exige des soins, de l´attention. Elle grandit, embellit, devient forte et autoritaire. Elle dévore l´énergie d´Annabelle et tarit son inspiration. Annabelle se laisse faire, en victime consentante. La femme et la sirène n´ont plus qu´une vie pour deux. Un beau jour, la sirène révèle ses dons de peintre et de dessinatrice. Elle possède un talent exceptionnel et ne tarde pas à se faire connaître. Ses oeuvres hypnotisent et fascinent le monde. Annabelle, elle, protège la sirène au péril de son propre équilibre. Malgré son mariage avec le solide Francis, malgré la naissance de ses enfants, la jeune femme continue à vivre sous le joug de sa singulière compagne. Jusqu´au moment où cette dernière commence à décliner. Peu à peu, la sirène rapetisse, se dessèche, perd ses cheveux et ses écailles. A mesure qu´elle s´affaiblit, Annabelle renaît... Ce roman parle de domination, d´amour, d´identité féminine et de création. On y croise pêle-mêle un restaurateur mafieux, un producteur de disques dépressif, un étudiant en médecine fanatique, une journaliste, un directeur de galerie, deux touristes japonaises, une paire de faux jumeaux, une poignée d´adultes et d´enfants qui veulent apprendre le dessin, et aussi de l´eau. Beaucoup d´eau.

  • Dangerous... Non, pas seulement un tableau. Un chef d'oeuvre de Mark Ryden. Non, pas seulement un album. Un opus de Michael Jackson. Dialogue entre deux artistes, concerto pour peintre et orchestre, pour chanteur et palette, la portée de l'oeuvre dépasse ici le support de distribution massive, n'est pas réservée à l'élite des musées mais part à la rencontre des esprits du monde entier. Fruit de la rencontre de deux esprits artistiques passionnés par l'éclectisme culturel du monde et de ses civilisations, cette oeuvre est unique en son genre.

  • Le troisième et dernier tome des Dolce. Pour la dernière famille de magiciens au monde, pas besoin de baguettes ni de formules magiques : ils utilisent leur cerveau à 100%. Leur but : sauver la planète d'une pollution irréversible.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le reporter parisien Claude Petitjean était à peine rentré d'Israël, où il venait de mener une enquête remarquée sur le sionisme, qu'il apportait à C.-A. Gonnet, directeur de notre collection « Missions secrètes » un roman « Sarah-la-Noire » qui fut immédiatement retenu. Nous vous le présentons aujourd'hui. Vous ne manquerez pas d'être frappés par l'accent de crédibilité qui se dégage de ces pages, pour la plupart écrites sur les lieux mêmes où se déroule l'action. Sarah-la-Noire existe, comme existe Franzi Güttermann ; tout au plus leurs vrais noms ont-il été changés, pour des raisons que l'on comprendra. Pareille atmosphère, et aussi le style alerte et direct de Claude Petitjean, font de cette nouvelle oeuvre d'un jeune auteur plein de promesses, le roman-type de la guerre secrète en Terre Sainte.

  • Le reporter parisien Claude Petitjean était à peine rentré d'Israël, où il venait de mener une enquête remarquée sur le sionisme, qu'il apportait à C.-A. Gonnet, directeur de notre collection « Missions secrètes » un roman « Sarah-la-Noire » qui fut immédiatement retenu. Nous vous le présentons aujourd'hui. Vous ne manquerez pas d'être frappés par l'accent de crédibilité qui se dégage de ces pages, pour la plupart écrites sur les lieux mêmes où se déroule l'action. Sarah-la-Noire existe, comme existe Franzi Güttermann ; tout au plus leurs vrais noms ont-il été changés, pour des raisons que l'on comprendra. Pareille atmosphère, et aussi le style alerte et direct de Claude Petitjean, font de cette nouvelle oeuvre d'un jeune auteur plein de promesses, le roman-type de la guerre secrète en Terre Sainte.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Michel, jeune paysan d'une belle intelligence, encouragé par ses maîtres et « poussé » par sa mère quelque peu vaniteuse, s'orientera vers l'enseignement... Pourtant, ses parents cultivent une bonne ferme, patrimoine familial de longue date, que Rémy, frère de Michel, a délaissé déjà pour être garçon de café à Paris. C'est un état général dans les campagnes, les jeunes, même avec un bel avenir à la terre, s'en vont à la ville. Le père est désolé de voir que sa ferme s'en ira en des mains étrangères, mais accepte quand même la situation, certain, lui aussi, que Michel doit employer son intelligence ailleurs. Mais, au fond de Michel, dort un amour latent pour son village, pour ses hautes terres. Il aime la vie indépendante du paysan. Un autre amour sommeille en son coeur : celui qu'il a conçu pour Lina, sa petite amie d'enfance qui, elle, ne veut pas abandonner sa mère, ni son village natal. L'amour des deux jeunes gens sera le plus fort, Michel renoncera à son avenir d'intellectuel, restera à la terre, épousera celle qu'il aimait depuis l'enfance. Ils feront fructifier le sol des ancêtres. En créant cette oeuvre pleine de tableaux poétiques, de scènes touchantes, l'auteur, Pierre Petitjean, a voulu démontrer que la vie à la terre, pour qui sait en comprendre la grandeur et la dignité, est aussi belle qu'ailleurs.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty