Hachette (réédition numérique FeniXX)

  • La bataille de Rocroi, racontée au lendemain même de l'événement avait, pour les contemporains, l'importance que prit, en 1914, la bataille de la Marne. Cette matinée du mardi 19 mai 1643 - car la bataille n'a duré que quelques heures - n'apparaît pas seulement comme une brillante victoire mais comme un fait lourd de sens et d'une portée considérable. Rocroi marque en effet la fin de la prépondérance espagnole en Europe et le déclin irrémédiable de l'orgueilleux empire de Philippe II qui, cinquante ans plus tôt, dominait le continent et affirmait sa volonté d'y rétablir l'unité de la foi. Dans le même temps, Rocroi montre que la France, restaurée par la dynastie des Bourbons, va désormais s'imposer comme la nation dominante et exemplaire : Rocroi ouvre le Grand Siècle, impose la victoire d'une nouvelle conception de l'État, laïque et national, inaugure les Temps modernes. En retraçant cinquante ans d'histoire espagnole et cinquante ans d'histoire de France, avant de conter par le menu la resplendissante matinée de Rocroi, Marc Blancpain montre que cette matinée fut bien, pour la France, la victoire de l'aurore.

empty