• Rome, 1610. Quitter le couvent, devenir peintre, transcrire la nudité des êtres... En cette ère du Baroque, une jeune femme de dix-sept ans peut-elle rêver plus folle ambition ? Fille d'Orazio Gentileschi, un disciple du Caravage, Artemisia s'obstine. L'Académie, les modèles masculins lui restent interdits. Elle peindra dans la clandestinité, mêlant à l'étude de l'anatomie la découverte de l'univers des sens et de la chair. Jusqu'à sa rencontre avec Agostino Tassi, artiste florentin ténébreux et libertin, venu partager avec Orazio une commande de fresques religieuses. Troublée, Artemisia obtient d'apprendre la perspective auprès d'Agostino. Mais ce que le maître, débauché et raffiné, enseignera à son élève, vierge aux désirs bruts et innocents, est l'étreinte souveraine des corps, non plus objets de représentation mais lieux vivants de souffrance et de plaisir. Terrassé par le scandale, ivre de rage paternelle, Orazio sacrifie alors sa fille sur l'autel des tribunaux et intente un procès pour viol... Révoltée, blessée, victime puis accusée, Artemisia trouvera son salut dans l'art, immortalisant sa passion et son drame dans le plus célèbre de ses tableaux, Judith décapitant Holopherne. Un hommage à ces amoureuses, à ces artistes, à ces conquérantes d'un autre âge dont les destins lumineux se lisent comme de magnifiques leçons de liberté.

  • Rome, 1610. Quitter le couvent, devenir peintre, transcrire la nudité des êtres... En cette ère du Baroque, une jeune femme de dix-sept ans peut-elle rêver plus folle ambition ? Fille d'Orazio Gentileschi, un disciple du Caravage, Artemisia s'obstine. L'Académie, les modèles masculins lui restent interdits. Elle peindra dans la clandestinité, mêlant à l'étude de l'anatomie la découverte de l'univers des sens et de la chair. Jusqu'à sa rencontre avec Agostino Tassi, artiste florentin ténébreux et libertin, venu partager avec Orazio une commande de fresques religieuses. Troublée, Artemisia obtient d'apprendre la perspective auprès d'Agostino. Mais ce que le maître, débauché et raffiné, enseignera à son élève, vierge aux désirs bruts et innocents, est l'étreinte souveraine des corps, non plus objets de représentation mais lieux vivants de souffrance et de plaisir. Terrassé par le scandale, ivre de rage paternelle, Orazio sacrifie alors sa fille sur l'autel des tribunaux et intente un procès pour viol... Révoltée, blessée, victime puis accusée, Artemisia trouvera son salut dans l'art, immortalisant sa passion et son drame dans le plus célèbre de ses tableaux, Judith décapitant Holopherne. Un hommage à ces amoureuses, à ces artistes, à ces conquérantes d'un autre âge dont les destins lumineux se lisent comme de magnifiques leçons de liberté.

  • Mon petit bunker

    Marine Bramly

    Il aura suffi de la visite de Fabien, son mari, dans son atelier, pour que Noah reconnaisse combien elle se sent à l´étroit, coincée dans son couple, bloquée dans son travail, prête à éclater, et qu´elle ait envie de faire voler en éclats la coquille paisible de sa vie, ce petit bunker où elle se croyait à l´abri.  Enfermée dans ce même atelier, un soir de pluie, Noah se souvient. Qui a jamais eu une enfance aussi merveilleusement libre que la sienne ? Elle, la petite Blanche, sillonnait Dakar à sa guise, avec sa bande de gosses des rues qui la croyaient des leurs. Elle était la mascotte des artisans de la ville, mécaniciens, ferblantiers : c´est dans leurs échoppes qu´elle a appris son métier d´artiste.
     Depuis l´âge adulte, pourtant, elle tient l´Afrique à distance, tel un tabou, un sortilège, quelque chose qu´il ne faut évoquer sous aucun prétexte. Quels souvenirs terribles enfouis au fond de sa mémoire l´empêchent d´avancer ?  Ce soir, Noah va affronter le passé. Elle s´autorise enfin à revisiter son enfance idéalisée, à remettre en cause son éducation : ses parents faisaient joujou avec sa vie, comme pour ajouter des chapitres à la leur. Voilà comment, avec les meilleures intentions du monde, vos géniteurs peuvent vous étouffer dans l´oeuf. Voilà comment les souvenirs d´une enfance trop flamboyante peuvent empoisonner le présent et réduire les chances du bonheur.

empty