• Le physicien et philosophe Mario Bunge a attendu 2015 et sa 96e année pour rédiger ses mémoires. C'est dire si la fresque qu'il nous propose ici est riche en idées, en événements (emprisonnement, exil, échecs et succès, honneurs et adversité), en prises de position, en troubles de l'Histoire, en jaillissements de savoirs, en ferments pour un matérialisme du XXIe?siècle. L'«?entre deux mondes?» que le titre évoque se comprend de multiples façons. Bien sûr, d'abord par la position singulière de Mario Bunge, autant scientifique que philosophe, véritablement à l'interface de ces deux mondes savants. Savoirs scientifiques et culture humaniste sont liés et Bunge voyage d'un monde à l'autre, sans se soucier d'une dichotomie courante qui contribue à une inutile conflits des savoirs. C'est aussi un entre-deux-mondes géographique et social?: une première vie en Amérique du Sud, puis le départ définitif pour l'Amérique du Nord. Une telle autobiographie se doit de revenir sur les aspérités de la vie comme sur ses bonheurs, tout comme elle doit tracer les trajectoires des rencontres avec des centaines d'éminents savants, amis ou adversaires. Avec une franchise inhabituelle dans ces milieux feutrés, au détour des pages fusent les concepts, les théories, les leçons pour les temps présents, les appels à la raison, les mises en garde contre les obscurantismes et les vaines promesses. Encore des entre-deux-mondes... L'auteur nous convie à l'exposé d'une vie de travaux incessants dans presque tous les grands domaines savants, permettant ainsi aux lecteurs francophones d'aborder les rives d'un vaste continent de connaissances, alors qu'il existe très peu de livres de Bunge en français, moins encore de biographie... Et si l'on adhère à ses idées, à sa démarche, à sa méthode, à son humour parfois cinglant, c'est avec un plaisir rare que l'on peut se sentir appartenir à une sorte de confrérie, celle des amoureux de la pensée rationaliste et humaniste, et de son partage.

  • Dans ce dictionnaire hors normes, conçu dans une perspective humaniste et scientifique, ontologie, épistémologie, méthodologie sont les domaines privilégiés par Mario Bunge. Si des entrées proposent un jubilatoire tir aux pigeons conceptuel(s) - loin de l'austérité érigée en canon du savoir -, d'autres exposent certaines des idées les plus constantes et fructueuses que l'auteur a développées durant des décennies, au point qu'il n'est pas exagéré de voir cet ouvrage comme un pan majeur de l'édifice bungéen, à savoir le matérialisme émergentiste qu'il a systématisé dans les huit volumes de son Treatise on Basic Philosophy (1974-1989). Ce dictionnaire, souvent insolent et subversif, n'est donc pas un banal exercice standardisé de compilation de définitions usuelles et consensuelles? mais un exercice de référence plutôt que de déférence. La pléthorique philosophie que Bunge désigne par le terme d'«?industrie de la philosophie?» est ici bousculée avec un allant qui nous fait sortir de la torpeur du conformisme de ce magasin de porcelaine, où les concepts déposés sur des étagères sont délicatement époussetés depuis des lustres par des coupeurs de cheveux philosophiques en quatre. Alors quand un éléphant - dont on sait qu'il est doué d'une intelligence et d'une mémoire peu communes - pénètre ce cocon, les bris de mots sont à redouter si l'on est à la recherche d'un énième manuel de bachotage, au contraire à espérer si l'on demande à la philosophie d'autres fruits que ceux de la ratiocination stérile ou du psittacisme de concours. Dès lors, lectrices, lecteurs, ce dictionnaire roboratif est pour vous. Comment mieux résumer en si peu de place la perspective de Bunge ici, sinon en reprenant une partie de sa définition de la passion?: «?Le complément de la raison. Ce qui alimente la raison ou ce qui la fait vaciller. Il n'y a pas de grande entreprise sans la passion et rien de bien ne se fait avec la passion seule.?»

  • Matter and Mind

    Mario Bunge

    • Springer
    • 14 Septembre 2010

    This book discusses two of the oldest and hardest problems in both science and philosophy: What is matter?, and What is mind? A reason for tackling both problems in a single book is that two of the most influential views in modern philosophy are that the universe is mental (idealism), and that the everything real is material (materialism). Most of the thinkers who espouse a materialist view of mind have obsolete ideas about matter, whereas those who claim that science supports idealism have not explained how the universe could have existed before humans emerged. Besides, both groups tend to ignore the other levels of existence-chemical, biological, social, and technological. If such levels and the concomitant emergence processes are ignored, the physicalism/spiritualism dilemma remains unsolved, whereas if they are included, the alleged mysteries are shown to be problems that science is treating successfully.

  • Evaluating Philosophies

    Mario Bunge

     

     
    The first part deals with philosophies that have had a significant input, positive or negative, on the search for truth; it suggests that scientific and technological are either stimulated or smothered by a philosophical matrix; and it outlines two ontological doctrines believed to have nurtured research in modern times: systemism (not to be mistaken for holism) and materialism (as an extension of physicalism).
     
    The second part discusses a few practical problems that are being actively discussed in the literature, from climatology and information science to
    economics and legal philosophy. This discussion is informed by the general principles analyzed in the first part of the book. Some of the conclusions are that standard economic theory is just as inadequate as Marxism; that law and order are weak without justice; and that the central equation of normative climatology is a tautology-which of course does not put climate change in doubt.
     
    The third and final part of the book tackles a set of key concepts, such as those of indicator, energy, and existence, that have been either taken for granted or neglected. For instance, it is argued that there is at least one existence predicate, and that it is unrelated to the so-called existential quantifier; that high level hypotheses cannot be put to the test unless conjoined with indicator hypotheses; and that induction cannot produce high level hypotheses because empirical data do not contain any transempirical concepts. Realism, materialism, and systemism
    are thus refined and vindicated.
     
    ?

  • Traduction française par Pierre Deleporte de Medical Philosophy. Conceptual Issues in Medicine, World Scientific Publishing Co Pte Ltd, 2013.
    Ce livre entremêle plusieurs registres : manifeste, diatribe et analyse philosophique. Grâce à une analyse rigoureuse des idées qui sous-tendent la théorie et la pratique médicales, une dissection conceptuelle pourrait-on dire, Mario Bunge expose les intuitions philosophiques généralement tacites qui fondent la médecine scientifique, pour mieux en extraire le noyau rationnel et fructueux, ainsi que celles, frelatés et fallacieuses, qui servent de béquilles aux médecines dites parallèles. Dès lors, cette analytique du sens et des conceptions de la science médicale devient sous sa plume ironique et sans hypocrisie bienséante un manifeste en défense de la médecine scientifiquement fondée autant qu'une charge contre les pseudo-médecines qui encombrent les étagères vermoulues d'apothicaires et de Diafoirus pourtant toujours en vogue.
    Dans ce livre, Mario Bunge parcourt le champ médical en le balisant ainsi : la nature de la maladie, la logique du diagnostic, la découverte et la conception de médicaments, les essais en laboratoire et les essais cliniques, l'élaboration de thérapeutiques et la conception de protocoles, les devoirs moraux et les droits des médecins et des patients, la différence entre la médecine scientifique et le charlatanisme médical, la combinaison de la recherche fondamentale et de la médecine appliquée, la place des soignants dans la société, la tâche de la sociologie médicale et la nécessité d'une couverture médicale universelle.
    « Avec son mélange brillant et créatif de matérialisme systémique, de réalisme épistémologique, de technologie et d'éthique humaniste, le professeur Bunge aborde de manière innovante les fondements philosophiques de la médecine moderne. [...] Vous ne penserez plus jamais la médecine de la même manière » (Carles Muntaner, Public Health and Psychiatry, University of Toronto, Canada).
    « Le professeur Bunge affirme magistralement que les médecins, qu'ils en soient conscients ou non, agissent dans le contexte d'un cadre philosophique [...]. Je recommande largement ce livre enrichissant et provocateur » (Bradley L Schlaggar, Developmental Neurology, Washington University in St. Louis).

  • Between Two Worlds

    Mario Bunge

    To go through the pages of the Autobiography of Mario Bunge is to accompany him through dozens of countries and examine the intellectual, political, philosophical and scientific spheres of the last hundred years. It is an experience that oscillates between two different worlds: the different and the similar, the professional and the personal. It is an established fact that one of his great loves was, and still is, science. He has always been dedicated to scientific work, teaching, research, and training men and women in multiple disciplines.  Life lessons fall like ripe fruit from this book, bringing us closer to a concept, a philosophical idea, a scientific digression, which had since been uncovered in numerous notes, articles or books. Bunge writes about the life experiences in this book with passion, naturalness and with a colloquial frankness, whether they be persecutions, banishment, imprisonment, successes, would-be losses, emotions, relationships, debates, impressions or opinions about people or things. In his pages we pass by the people with whom he shared a fruitful century of achievements and incredible depths of thought. Everything is remembered with sincerity and humor. This autobiography is, in truth, Bunge on Bunge, sharing everything that passes through the sieve of his memory, as he would say.
    Mario's many grandchildren are a testament to his proud standing as a family man, and at the age of 96 he gives us a book for everyone: for those who value the memories that hold the trauma of his life as well as for those who share his passion for science and culture. Also, perhaps, for some with whom he has had disagreements or controversy, for he still deserves recognition for being a staunch defender of his convictions.

empty