Éditions Hurtubise

  • Depuis qu'il a changé d'école, Félix est le souffre-douleur de sa classe. Ses récréations tournent souvent au cauchemar, surtout quand Léonard s'en prend à lui. Félix n'est vraiment heureux que lorsqu'il va jouer au parc avec son chien. Il oublie alors ses misères de la journée. Mais ce fragile équilibre est menacé, car il doit se rendre en classe de neige. Comment pourrait-il tenir toute une semaine? Il décide donc de ne pas y aller. Mais quelle raison trouvera-t-il? Finalement, rien ne se déroulera comme prévu et Félix ne le regrettera pas!

  • "En 1925, quelques années avant la Crise, l'insouciance règne encore. Sainte-Agathe-des-Monts, une station hivernale courue par les Américains fortunés, est aussi le lieu de rencontre d'une certaine élite canadienne-française. Mais tous ces gens n'y convergent pas que pour skier : ils y viennent aussi pour goûter à des plaisirs défendus, car quelques restaurateurs contournent en douce la prohibition locale qui est censée les empêcher de servir de l'alcool.

    Dans la horde des vacanciers qui débarquent à l'Hôtel des Pays d'en haut pour y passer le temps des Fêtes, on retrouve Adèle Duquet. Fille des propriétaires de l'établissement, elle revient d'un séjour à Montréal où les Années folles battent leur plein. Mais la jeune femme n'a guère le temps de regretter la grande ville, car il y a beaucoup à faire; et lorsque la journée de travail est terminée, les sports d'hiver et les bals offrent de nombreuses distractions.

    À travers les festivités de fin d'année, les vieilles rivalités et les intrigues amoureuses se noue toutefois un drame: la disparition d'un policier montréalais. Ce dernier était venu à Sainte-Agathe enquêter sur un mafieux avec qui plusieurs villageois, y compris le patron de l'Hôtel, se sont compromis. Il n'en faut pas plus à Danielle, journaliste montréalaise et amie d'enfance d'Adèle, pour fureter un peu partout dans l'espoir d'éclaircir le mystère."

  • Paris, automne 1377. La visite prochaine de l'empereur d'Allemagne au roi de France donnera lieu à de grandes festivités. Pour l'occasion, dame Isabeau, une riche bourgeoise, souhaite offrir un spectacle sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame. Elle engage donc une troupe de comédiens ambulants, qui se réjouissent de passer l'hiver au chaud. Les répétitions vont bon train lorsque deux des acteurs découvrent une conspiration qu'ils décident de déjouer.

  • En cette fin de XIVe siècle, Petit-Jules mendie sur le parvis de Notre-Dame de Paris. Il est sous la coupe de Doigts-Crochus, un voleur qui projette de l'initier à son «métier». Après avoir perdu son protecteur, condamné à être banni de Paris, Petit-Jules doit fuir la capitale s'il veut échapper à l'emprise d'un autre truand, Louis le Mauvais. Le garçon parvient à s'intégrer à une caravane qui part en pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle. Le jeune mendiant réussira-t-il à conserver le secret de sa condition et à poursuivre sa route auprès de ses nouveaux compagnons?
    Après Le Chevalier Jordan et Les Illustres Farceurs, Maryse Rouy nous offre un roman d'aventures plein de rebondissements.

  • Léa et Alice, qui sont en 2e secondaire, doivent faire une recherche sur un événement de l'histoire du Québec. Le tirage au sort leur attribue l'Expo 67.

    La grand-mère de Léa, décédée récemment, avait dix-huit ans lors de l'Expo. Après sa mort, la mère de Léa a entassé dans un débarras des boîtes de souvenirs qu'elle n'avait pas le courage de trier. Léa, poussée par l'espoir d'y trouver des objets ou des documents qui pourraient servir à sa recherche, va secrètement fouiller dans les boîtes. Elle tombe d'abord sur une photo, qui l'intrigue au plus haut point, et découvre ensuite le journal intime que sa grand-mère a tenu pendant la durée de l'Expo...

empty