• Coeur tomate

    Mathieu Boily

    Dans Coeur tomate, on lit que, selon l'idée que l'on se fait du « don de soi », ce sont peut-être les choses qui auraient décidé, pour une raison qui leur appartient, de s'offrir un poète moulu. Relation d'une dissolution qui se veut bienheureuse et à ce jour n'a de cesse, même si elle promet des dénouements.

    à présent fini avec cet amour tu cours tomate de nuit nu à court dans des rues finir coeur tomate éventré jappé plus que préféré au mieux presbyte derrière tes verres de cinq cents ans

  • Jieux

    Mathieu Boily

    à go je redevient un
    être qui pense je rassemble
    à la surface les signaux
    de pensée de présence à go
    je se refait une présence
    je assiste au nouveau go à spectacle
    de sa présence dans des lieux
    et des yeux du monde qui s'est
    formé autour de lui à go
    puis le monde redevient ce qu'il
    doit être lorsqu'à go je
    redevient un être qui pense
    et qui se refait au monde
    que je lui a apporté le
    monde go encombrant comme
    ça de démontage de fixités
    arbitraires et alors à go
    le monde le redevient
    assistée ontologale dans les
    jieux ses jieux
    g

  • monde encombré d'esprits heurtés
    chatoiements bouées
    par l'infini des marées d'êtres
    dits vivants

    je s'offre à fleur
    de poème à boire
    même mort entretient
    son arrière-goût
    en esthète sûr

    ascétique consciencieux
    l'âme à la lessive
    religieusement dès l'aube
    se cultive une existence
    à paraître

    plus que jamais
    renaît à la jonction
    du blanc cassant
    au tranchant lumineux
    de l'eau froide
    qui boit tout

empty