• Si le 36 quai des orfèvres pouvait parler, il en aurait des choses à dire. Et bien le pari d'un 36 bavard a été relevé. Il ne s'agit pas de le confesser à la première personne, d'imaginer un tas de pierres bavardes, mais des débusquer la petite histoire de la Police Judiciaire derrière la grande. Comment ce bâtiment mal fichu, malcommode, d'un aménagement quasi infernal est-il resté le siège des plus prestigieux services de police de France ? Que se cache-t-il derrière cette façade austère accolée à l'historique Palais de Justice de Paris ? Du rez-de-chaussée au cinquième étage, vous pénètrerez dans les secrets de la lutte contre le vice et le crime. Sans cours magistral, ni formules solennelles, le Directeur va vous recevoir, la Brigade Criminelle passera aux aveux et les mystères s'éclairciront. Depuis 1888, la lumière brille aux étages, les inspecteurs ont précédé les officiers, les gardiens de la paix enquêtent, les commissaires dirigent. La Mondaine n'est plus, l'Antigang est apparu, la Répression du Banditisme planque toujours. Au deuxième, c'est stupéfiant, au troisième c'est criminel, au quatrième on terrorise, au cinquième on intervient. Ce livre répond à quelques questions fondamentales : la police a t'elle eu des moyens ? Pourquoi Maigret occupe le bureau 315 ? Combien de marches comporte le fameux escalier du 36 ? Qui a tué Edmond Bayle ? Bertillon est-il un génie ? Attention, la cour est glissante, et les escaliers sont raides comme la justice !

  • «Bon Dieu mais c'est bien sur !» Le coupable est enfin trouvé... L'avocat se confronte alors à l'accusé, l'assassin à l'innocent, le mobile à l'alibi, le Quai des Orfèvres à la zonzon, maintenant que la Veuve a été définitivement abandonnée... «J'accuse» résonne dans la cour des miracles où gît le surin... Madame préfèrerait l'arsenic ? Du fait divers au film policier, le crime fascine, son univers tout autant. Dans ce panthéon de la perversion où se mêlent les individus les plus effrayants aux personnages fictifs les plus futés, Matthieu Frachon nous plonge dans l'univers du crime avec une facilité déconcertante. On se laisse conter l'histoire des plus célèbres criminels, bandits, gangsters, de Landru à Patrick Henry en passant par Pierrot Le Fou et Violette Nozières ou encore Ted Bundy et Mesrine. Le crime est décortiqué, la scène passée au peigne fin, les légendes démontées. Cette petite encyclopédie nous ouvre une soixante d'entrées illustrées d'un grand nombre de documents, souvent inédits, provenant de collections privées et des archives de la Préfecture de Police. Ancien Grand Reporter à France Soir, responsable de France Soir Historique (magazine mensuel comportant un fac-similé consacré à un événement historique), Matthieu Frachon est passionné d'histoire et spécialiste des questions policières. II est membre de la Société d'Histoire de la Police Nationale.

  • En 2014, la prestigieuse Brigade Antigang du 36 Quai des Orfèvres fête ses 50 ans. Née de l'inspiration d'un commissaire de la PJ, elle marque une révolution dans l'histoire de la lutte contre le crime : pour la première fois, la police va partir du criminel pour aller au crime et non du crime pour découvrir le criminel. La police d'initiative prend son essor aux côtés de celle d'enquête.
    L'Antigang, ce sont des hommes. Surnommés les superflics, les flics de la BRI (Brigade de Recherche et d'Intervention) se frottent aux sommets du grand banditisme : braqueurs, kidnappeurs, preneurs d'otages, terroristes, sans oublier les Zemmour, Mesrine, Action Directe, les Postiches...
    Mais ce sont aussi des images fortes gravées en nous : le commissaire Broussard et son collier de barbe, Mesrine mort Porte de Clignancourt, des hommes en noir qui progressent derrière un bouclier...
    Autant d'instants et de pages d'histoire que ce livre, puisé aux meilleures sources, raconte, témoignages et archives de la BRI à l'appui.
    Découvrez donc cinquante ans de braquages, de mythes, de filatures, d'angoisses, de réussites, d'échecs... Un livre référence.

    Cahier photos papier/numérique © 2014, Pygmalion, département de Flammarion

  • Vous avez demandé la police....
    Ah, la police... Objet de fantasmes, de répulsion, de fascination, attirante, repoussante, adulée, décriée... N'en jetez plus, la cour du commissariat est pleine ! Aucun autre corps de métier ne véhicule autant d'images, vraies ou fausses. Agent en tenue, détective en costume, homme de terrain casqué, inquisiteur, scientifique, garde du corps... la liste des métiers exercés par la police est longue.
    Ce livre explore avec pédagogie LES mondes policiers, du gardien de la paix au Ministre de l'Intérieur, et parcourt les coins et recoins de cette administration méconnue par la plupart des citoyens. En quelques chapitres, le lecteur comprend qu'il y a plusieurs polices : celle d'ordre, celle judiciaire, celle de renseignement. Des missions différentes, nées à des époques diverses. Des attaques de malandrins du Moyen Age à la tuerie de Charlie Hebdo, l'ouvrage fait en permanence le lien entre le passé et le présent. Avec humour, et une érudition toujours partageuse, La Police pour les Nuls est le viatique indispensable du lecteur qui veut tout savoir sur la police et ose le demander.
    Circulez, il y a tout à savoir !!!

empty