• Présentation synthétique de la sociologie dite "pragmatique" qui date du début des années 1980. Analyse critique des présupposés et des résultats de ce type sociologique qui a l'ambition de dépasser l'opposition entre individuel et collectif et de se débarrasser des catégories usuelles (classe sociale, culture, société, etc.) pour construire une approche en continuité avec le sens commun.

  • Comment respecter les différences ethniques, politiques, culturelles et confessionnelles, en préservant l'unité de la Nation, de la société ou du régime politique ?

  • L'intérêt d'un ouvrage sur la place du compromis dans les sociétés islamiques a été renforcé depuis 2011 par le "réveil arabe" (Egypte, Tunisie, Libye...) et par la grande résonance qu'il a eue dans les pays arabo-musulmans et dans le reste du monde. L'élan démocratique, la liberté d'expression retrouvée, les désordres salutaires qui s'en sont suivi rendent plus qu'actuel un dialogue raisonné, générateur de compromis.
    Dans l'histoire des sociétés islamiques, les situations de violence, de répression et de censure sont là pour nous rappeler que le compromis n'est pas toujours une réalité immédiate. Il n'est nullement question de l'ériger en figure idyllique. Tout au contraire, c'est dans une perspective pragmatique que des spécialistes de renommée internationale cherchent ici à inscrire une réflexion sur les dynamiques et les processus de construction des figures de compromis.

empty