• Vidéosurveillance de rue, compteurs connectés, fichiers numériques, puces RFID, lois sur le renseignement, géolocalisation, programme «  Prism  » de la NSA, reconnaissance faciale, traçage, recommandations et offres prédictives de la grande distribution... la surveillance est omniprésente dans les débats publics et semble avoir investi l'ensemble des territoires de la vie quotidienne, accréditant la thèse de l'avènement d'une véritable société de la surveillance généralisée.
    Fantasme sécuritaire ou panique liberticide, la surveillance est également devenue un objet de réflexion scientifique, ouvrant un champ de recherche et d'analyse en plein développement : les Surveillance Studies.
     
    En privilégiant une démarche pluridisciplinaire (littérature, philosophie, science politique, sociologie, sciences de la communication) et en prenant en compte les évolutions médiatiques de la société ( écrans, réseaux, plateformes), cet ouvrage propose un panorama complet des théories de la surveillance, des textes fondateurs (Bentham, Taylor, Weber, Foucault, Deleuze...) aux notions les plus récentes («  vigilance  », «  sousveillance  », «  capitalisme de surveillance  », «  shareveillance  », «  exposition  »).
    Depuis ces premières approches essentiellement organisationnelles, le champ s'est ouvert à la complexité des enjeux sociaux, politiques et personnels de la nouvelle «  économie de la visibilité  » numérique, laissant entrevoir l'émergence contemporaine d'une véritable «  culture  » de la surveillance.

  • Quels sont les champs pratiques et théoriques de la communication aujourd'hui ? Pourquoi la communication est-elle devenue une valeur centrale dans la société
    contemporaine et un enjeu de plus en plus stratégique pour les organisations ? Quel est l'impact des nouveaux médias sur les pratiques de communication ? En quoi les notions d'opinion, d'image, de réputation et, bien sûr, de relation, sontelles
    structurantes ? Pourquoi la communication devient-elle relationnelle, au risque d'être disqualifiée ?
    Profondément redéfinie par l'explosion des médias sociaux et l'émergence de nouveaux comportements, la communication ne peut être envisagée hors du contexte de société dans lequel elle se déploie. C'est l'objet de ce manuel d'ouvrir les perspectives économiques, sociologiques, sémiotiques et ethnologiques.
    Cette 2e édition propose :  des cas concrets pour introduire les concepts ;  un cours en couleur, illustré d'exemples et de visuels ;l'actualité des concepts proposés par des enseignants-chercheurs dont la contribution est prolongée par le témoignage de professionnels ;des exercices d'application pour faciliter l'acquisition des connaissances de manière ludique, s'évaluer et s'entraîner. 

empty