• En étudiant les premiers dessins d'enfants, les auteurs se sont aperçus que nombre d'entre eux semblent décrire la genèse du corps humain. Nous savons que les phénomènes de mémoire sont surprenants et n'ont pas fini d'intriguer neurophysiologistes et généticiens ; mais que les jeunes enfants soient capables de dessiner les différents stades d'une vie intra-utérine qu'ils n'ont pas vue, dont on ne leur a jamais parlé et dont ils n'ont aucun souvenir surprend plus encore. De plus, ils produisent spontanément des signes géométriques qui apparaissent chez les adultes en état de conscience altérée et dont la signification est universelle. Ces symboles abstraits sont utilisés dans toutes les traditions comme support pour la prière et la méditation. Le Mandala tibétain est une synthèse de ces quatre signes qui ont un caractère sacré. Seraient-ils la manifestation d'une mémoire culturelle ? La première édition de cet ouvrage a suscité de nombreux articles de presse au sujet d'une « mémoire foetale » et a été révélé au grand public dans l'émission de TF1 : « Le bébé est une personne ». Illustré de cent quatre-vingt trois dessins et documents d'embryologie, ce livre est le constat d'un surprenant phénomène de mémoire qui nous questionne sur la nature d'un message dont nous ne pouvons encore que pressentir l'ampleur.

empty