• Albert est né à la mauvaise époque : au XXIe siècle, le chemin de la réussite se parcourt à bord dun autobus jaune, alors que lui est plutôt de la trempe des grands aventuriers. Par chance, il a le skate et son ami Sam pour oublier lécole. Et si le groupe 09 dans lequel on vient de le transférer allait tout bouleverser ?

    1 autre édition :

  • Je m'appelle Henri Bastien, j'ai 14 ans. À la poly, je suis invisible. Noémie, la fille que je suis sur Instagram, est mille fois trop cool pour moi. Mais tout ça va changer. Mon swag caché est sur le point d'être révélé. Avec l'aide de mon ami Tam, j'ai décidé de devenir Henri OMG. Bientôt, je serai un youtubeur aussi populaire que Norman, Emma Verde ou Cyprien. Et Noémie finira bien par savoir que j'existe!

    « Henri OMG, c'est une version améliorée de toi-même. Dans ta vie PRIVÉE, t'as le droit de tripper sur les puzzles 3D si ça te tente. Mais pas sur YouTube. YouTube, c'est la cour des grands. »

  • Youtubeurs 2

    Olivier Simard

    Ça y est. Je nage en plein bonheur. Avec Noémie, c'est l'amour fou, et ma chaîne Henri OMG bat des records de views. En plus, j'ai un nouveau BFF mille fois plus cool que Tam. Mais avec ma mère qui rêve d'aller à La guerre des clans, ma soeur Charlie qui fait la grève de la vaisselle, et monsieur Blanchette qui veut que je devienne le visage officiel de la polyvalente, c'est dur de rester zen. Tout ça pour dire que le bonheur, c'est compliqué. Surtout quand tu t'appelles Henri Bastien.

    «Être heureux, c'est comme manger des Cheetos. Ça finit toujours avec un sac vide et des doigts qui sentent le fromage.»
    - Tam Gauthier-Hung

  • Youtubeurs 5

    Olivier Simard

    Mon coeur ne bat désormais que pour Isha,
    une fille hallucinante qui joue du ukulélé
    et adore les films allemands sous-titrés.
    À l'école, c'est la folie depuis que monsieur
    Blanchette a décidé d'accueillir le prochain
    championnat national de gaming. Mais sur
    les interwebs, c'est une autre histoire. Ma
    renommée fond comme un Mr Freeze au
    soleil. Heureusement, Tam a eu une idée de
    génie ! Je vais publier une vidéo choc. Un truc
    de fou qui va créer un buzz MONSTRE autour
    de ma chaîne. Bientôt, Henri Oh my God
    sera de retour au sommet des palmarès !
    Enfin, si tout se déroule comme prévu...

  • Youtubeurs 6

    Olivier Simard

    Mission accomplie. J'ai fait exploser les interwebs et je suis enfin devenu un youtubeur de niveau expert. Le seul problème, c'est que... entre ma carrière et les exams de fin d'année, entre ma mère en peine d'amour et Charlie qui vit sa cinquième crise d'ado, entre le championnat de gaming de l'école et les muffins au thon de tante Lucie, je me sens aussi seul qu'un Oreo échappé au fond de l'océan.Heureusement, j'ai rencontré quelqu'un : Alicia, une youtubeuse-influenceuse-instagrammeuse-snapchateuse-tweeteuse qui parle à 200 km/h et pétille comme un verre d'orangeade. J'espère juste que pour elle, c'est vrai. Que c'est vraiment moi qu'elle aime, et pas Henri Oh My God, l'homme aux 800 000 abonnés...

  • Youtubeurs 3

    Olivier Simard

    Avec Noémie, rien ne va plus. Depuis que je suis supposément devenu son demi-frère, on est en « break », et je n'ai toujours pas eu de ses nouvelles. Au moins, sur les interwebs, mon swag continue de faire effet. Ma prochaine vidéo va faire de moi le youtubeur le plus yolo sur internet et mes abonnés sont en feu... Théoriquement je devrais capoter. Sauf que le succès sans amour, c'est un peu comme un grilled-cheese sans fromage. Ça goûte le fond de poêle et les toasts brûlées.




    « Traite chacun de tes abonnés comme si c'était quelqu'un de MÉGA important ! Genre, le président du Canada ou l'inventeur du Big Mac. »
    - Tam Gauthier-Hung

  • Youtubeurs 4

    Olivier Simard

    Ça ne fait même pas trois semaines que j'ai repris avec Noémie et déjà, elle m'annonce qu'elle part à Sudbury jusqu'à Noël. Entre les textos, les courriels et les appels Skype, notre amour à distance va vite devenir aussi compliqué qu'un examen de maths enrichies.

    À la maison, Charlie manifeste contre le brigadier scolaire et ma mère veut ABSOLUMENT que je « vive ma crise d'adolescence », pendant qu'à l'école, Turbo Ménard compte sur moi pour retrouver sa popularité perdue. Avec tout ça, je n'ai plus trop le temps de m'occuper de ma chaîne Henri OMG. Pourtant, je le sais, tout youtubeur qui s'oublie finit par se faire oublier...

  • C'est officiel, Sarah est la nouvelle blonde de mon frère Bobby. Elle a tout juste quinze ans, ça fait cinq de plus que moi. Autant dire qu'elle doit me prendre pour un vrai gamin ! Elle a l'air perdue, Sarah. Je ne sais pas ce que mon frère lui trouve, mais avec ses deux anneaux dans une narine, elle ne me plaît pas. Alors, quand je peux, je la surveille entre deux cours. Un soir, après l'école, j'ai décidé de la suivre... Après Max au Centre Bell, voici Max et la filature, le deuxième titre d'une nouvelle série policière chez « Boréal Junior ».

  • « Benoît avait peur, j'en étais certain. Peur de quoi, je ne le savais pas, mais il avait peur. Ses mains tremblaient, son visage était rouge, et il n'écoutait pas ce que le professeur disait. » Quand Max voit que son ami Benoît ne veut plus lui parler, il décide de le suivre pour comprendre ce qui se passe. Mais très vite, Freddy, la terreur de l'école, et sa bande se dressent sur son chemin. Max sera-t-il lui aussi victime d'intimidation ?

    Après Max au Centre Bell, Max et la filature et Max et le sans-abri, voici une nouvelle enquête passionnante. Un regard pénétrant sur un problème malheureusement très répandu dans les cours d'école : l'intimidation et le taxage.
    />

  • Je m'appelle Max. J'ai dix ans, des lunettes rondes et des cheveux frisés. L'autre jour, mon père m'a proposé d'aller voir un match de hockey. Montréal contre Toronto, que demander de mieux ? Une des plus grandes rivalités dans le monde du hockey ! Mes amis allaient être jaloux. J'étais déjà allé au Centre Bell, mais jamais dans une loge ! Cette fois, j'allais regarder un match depuis un salon privé. Quelle occasion incroyable ! Mais rien ne s'est passé comme prévu. Pour commencer, mon père n'a pas pu venir, et j'ai dû y aller tout seul... Max au Centre Bell est le premier tome d'une nouvelle série policière chez Boréal Junior.

  • Près de l'hôpital, Max croise un sans-abri qui hurle comme un fou devant un immeuble ultramoderne abritant des laboratoires : « Ils ont eu ma Vicky ! Ne venez jamais ici ! » Max est bien intrigué et, dès le lendemain, cherche à faire enquête avec ses amis Benoît et Simon. Mais au lieu du sans-abri, c'est le grand frère de Max, Bobby, que l'on aperçoit entrant dans le building ultramoderne. Que fait Bobby dans ces laboratoires ? Court-il un danger ? Le sans-abri pourra-t-il renseigner Max ? Le troisième titre d'une série policière aux personnages attachants.

empty