• Izo est un être étrange. Grand et mince, manteau noir et chapeau melon, il arrive tout droit d'un tableau de Magritte. Sans passé, donc sans mémoire, sans langage mais d'une intelligence supérieure, sans a priori et donc ouvert à toutes les expériences, Izo devient polyglotte, philosophe, écologiste..., il s'essaie à toutes les religions, toutes les idéologies, il découvre le monde. Et ce monde, c'est le Paris d'aujourd'hui dont, pour notre plus grand bonheur, Izo l'entomologiste observe les machines et les manies, les couleurs et les travers, les folies et les snobismes. Avec ce conte moderne, joliment burlesque et tendre, traversée des apparences, Pascal de Duve nous renvoie comme en miroir une image cocasse, souvent absurde, de notre existence.

  • Cargo vie

    Pascal De Duve

    Ce livre le journal de bord d'un jeune homme atteint du mal du sida. Embarqué le 28 mai 1992 sur un cargo mixte en partance pour les Antilles, l'auteur était de retour au Havre le 22 juin, ayant fait de cette "grande boucle" un voyage hautement symbolique, d'ou par la mer, le ciel et l'écriture, il revint spirituellement transformé. Ce texte décrit les harcèlements, physiques et mentaux, de la maladie, de la proximité de la mort, mais aussi, le formidable goût de la vie qu'ils lèvent. Comme s'il fallait s'extraire du monde pour découvrir le Monde.

    Pascal de Duve d'entrée de texte propose en sous-titre : "Vingt-six jours du crépuscule flamboyant d'un jeune homme passionné". Il termine par ces mots : "Ce n'était pas un voyage comme les autres, c'était mon voyage, unique, dans l'espace et dans le temps." Pascal de Duve a vingt-huit ans. Il est professeur en philosophie , à publié en 1990 son premier roman "Izo" dont la critique a salué l'immense talent.

empty