• Comment en tant que dirigeant, pouvons-nous concilier notre propre bonheur, le bien-être de ses collaborateurs et notre contribution à un monde meilleur ?
    Comment le management altruiste bénéficie-t-il AUSSI à la performance et à la pérennité de l'entreprise ?
    Explorer l'approche du management altruiste offre aux dirigeants, aux leaders que nous sommes, des pistes concrètes de réflexion et d'action pour conjuguer réussite et épanouissement personnel.
    Parcourir ce chemin d'ouverture et de joie, en se reliant à sa profondeur d'être, nous invite à re-questionner notre posture au quotidien et à :
    - cultiver pleinement notre présence pour optimiser son efficience ;
    - lâcher prise pour ouvrir le champ des possibles ;
    - intégrer l'interdépendance dans une vision globale pour trouver les solutions justes ;
    - agir en confiance dans l'incertitude pour dépasser les obstacles ;
    - assumer notre responsabilité d'acteur du monde pour contribuer aux enjeux du bien commun.
    En conjuguant concepts et pragmatisme, ce livre nous invite à oser être un dirigeant altruiste, en s'appuyant sur les approches de neurosciences, de psychologie positive et de la sagesse bouddhiste.
    Les témoignages de dirigeants altruistes nous inspirent et enrichissent notre réflexion d'exemples concrets aux impacts positifs sur nous, les autres et le monde.
    Un ouvrage à mettre entre les mains de celles et ceux qui désirent entreprendre et diriger autrement...

  • Recherches sur la philosophie du langage normatif. Anthologie de textes de Amedeo Giovanni Conte Nouv.

    Qu'est-ce qu'une norme? Y a-t-il des relations logiques entre les normes ? Sur quoi repose la validité d'un système normatif ? Qu'est-ce que la validité déontique ? Les verbes performatifs peuvent-ils agir sur le monde ? Quelles sont les différentes façons d'agir en fonction d'une règle ? Que sont les règles constitutives ? Et qu'est-ce que la vérité ? Ce sont là quelques-unes des questions que posent les essais d'Amedeo Giovanni Conte rassemblés dans cette anthologie. Ces essais offrent quelques-unes des contributions les plus originales et les plus significatives de la philosophie du langage normatif.
    Amedeo Giovanni Conte (Pavie, 1934-Cava Manara, 2019), professeur émérite de l'Université de Pavie, membre de l'Accademia Nazionale dei Lincei, fut l'un des philosophes les plus originaux du droit italien. Parmi ses oeuvres : Saggio sulla completezza degli ordinamenti giuridici (1962), les trois volumes de Filosofia del linguaggio normativo (1989-2001), Filosofia dell'ordinamento normativo (1997), Sociologia filosofica del diritto (2011) et Adelaster : Il nome del vero (2016).

  • Il s'agit de cet ouvrage de rendre compte d'un certain fonctionnement ordinaire du droit : de prendre au sérieux son unité sous la diversité des phénomènes de juridicité... Force est de constater que cette manière d'aliéner le droit à ses représentations n'est que rarement remise en question par la doctrine juridique et ne fait qu'exceptionnellement l'objet d'une pensée. Pour éviter le piège engendré par le scintillement du phénomène juridique il convient, selon nous, d'appréhender ce dernier - comme tous les phénomènes - non comme une chose mais en tant que processus qui tisse dans son mouvement même l'effectivité du droit. La logique de ce processus juridique a été sondée, dans ce texte, par la mise en oeuvre d'une phénoménologie propre à la perception du droit et orientée par la présence d'un sujet qui se devait de lui donner forme et sens.

  • Cet ouvrage a vocation à doter le chercheur, le praticien, ou l'étudiant d'un instrument de travail lui accordant de soutenir, immédiatement, l'éclat et la complexité d'un système qui pour n'être pas totalement étranger aux juristes français apparaît parfois exotique. C'est conformément à ce but que sont ainsi étudiés, d'une part, les institutions juridictionnelles italiennes et, d'autre part, les principes processuels propres aux contentieux civil, pénal et administratif. Cet ouvrage accorde un accès rapide et facile aux sources du droit italien ainsi qu'à une bibliographie très riche classée de manière thématique.

  • Cet ouvrage présente en 20 fiches de 2 à 6 pages, les bases de la Mécanique des fluides que les étudiants des IUT des filières industrielles doivent parfaitement connaître à la fin de leur formation. Chaque fiche se compose d'un rappel de cours, d'une application et de conseils méthodologiques pour l'aide à la résolution. Cette seconde édition actualisée offre une meilleure lisibilité avec mise en valeur des notions clés.

  • Cet ouvrage présente en 20 fiches de 2 à 6 pages, les bases de la Mécanique des fluides que les étudiants des BTS des filières industrielles doivent parfaitement connaître à la fin de leur formation. Chaque fiche se compose d'un rappel de cours, d'une application et de conseils méthodologiques pour l'aide à la résolution.
    Cette seconde édition actualisée offre une meilleure lisibilité avec mise en valeur des notions clés.

  • Depuis quelques années, l'identité est entrée dans une zone de turbulences. Les questions relatives à l'identité sexuelle, européenne, « nationale » (et régionale), numérique, culturelle, gastronomique, religieuse, etc., irriguent le débat public et suscitent des controverses. Plurielle par nature, l'identité renvoie chacun à ce qu'il est mais aussi à son histoire, sa culture, ses appartenances. Car si elle s'entend au singulier, elle s'ouvre aux communautés. Ce sont les recompositions identitaires qui impactent nos sociétés. Il s'agit ici d'interroger ce concept de manière pluridisciplinaire.

  • Cet ouvrage collectif, issu d'un colloque international, a proposé à des spécialistes de réfléchir autour du thème de l'engagement. Il s'est agi d'interroger les définitions de ce thème dans des perspectives philosophiques et historiques. De même, les aspects juridiques, psychologiques, organisationnels, économiques, sociologiques, communicationnels et politiques sont abordés en leur dimensions théoriques et pratiques à travers des études de cas.

  • La façon de s'organiser des artistes détermine-t-elle leur façon de faire de l'art, l'impact et l'esthétique de l'oeuvre? Dans le dossier de ce numéro d'hiver, Inter se demande comment s'organisent et se rassemblent les artistes d'ici et d'ailleurs. Collectifs, troupes, réseaux, associations, communes, squats, famille circassiennes de forains, structures formelles : quelles sont leurs modalités de regroupement? Comment gèrent-ils leurs productions singulières au sein de ces organisations, dans des disciplines variées? Les organisations internationales sont particulièrement à l'honneur, avec divers exemples tirés de la France, l'Italie, l'Espagne, la Belgique, le Pérou, le Brésil et le Cameroun.

  • En 1979, Jean-François Lyotard a articulé la condition postmoderne, annonçant la fin de la modernité. Mais la modernité nous tient encore et se réinvente dans des nouvelles périodisations. Il nous incombe de reprendre la réflexion sur ce paradigme à la fois historique, culturel et social, et ceci, à partir de notre condition de « puînés » de la modernité. Tel est le programme de réflexion de cet ouvrage collectif qui privilégie une approche interdisciplinaire et internationale. -- In 1979, Jean-François Lyotard sketched out the postmodern condition, announcing the demise of modernity. However, modernity perseveres, reinventing itself within shifting temporal contexts. As such, it is particularly relevant for us, as `latecomers', to reflect on this historical, cultural and social paradigm. This is the task undertaken by this interdisciplinary and international volume.

  • La nécéssité de "professionnaliser" et de "se professionnaliser" renvoie à un usage social plus en plus répandu. La relation formation/emploi est interrogée dans de nouveaux contextes éducatifs, formatifs et professionnels. Ce livre aborde la question de la professionnalisation : entre perspectives théoriques et approches méthodologiques, au croisement des institutions et des sujets, et au travers de dispositifs de développement et de pratiques d'accompagnement.

  • L'élaboration d'une théorie du droit comparé est rarement présente dans les travaux des comparatistes, alors même que cette discipline devrait pourtant logiquement comporter un discours sur sa méthode et une réflexion sur son épistémologie. La constance de ces carences est difficilement justifiable au regard d'un champ discipline qui semble devenir incontournable. Cet ouvrage a pour objet de rendre compte du jeu de la différence présent au coeur des études comparatistes et d'apporter ainsi certaines réponses aux interrogations qui jalonnent le parcours du comparatiste. En ce sens, le droit comparé est présenté sous la forme d'une modalité particulière d'être des études juridiques - une sorte d'anamorphose de la théorie du droit ou d'asymptote du droit. Il apparaît comme le témoignage de l'écart irréductible entre l'ouverture de la possibilité comme structure universelle et la nécessité déterminée de telle ou telle localisation juridique. Ainsi, le droit comparé se présente comme la promesse d'une rencontre, la rencontre de l'autre. Cette discipline donne naissance à un labyrinthe qui diffère la présence de l'autre et de l'autre droit et permet dès lors de toujours tendre vers une compréhension plus grande de sa nature en évitant l'assimilation ou l'acculturation.

  • Ce volume se veut délibérément tourné vers l'international. La première partie présente l'ensemble des textes intégraux des cours donnés en novembre 2011 - droit pénal, droit constitutionnel, droit de l'environnement, droit économique - par les professeurs M. van de Kerchove (Bruxelles), J.C. Remotti (Barcelone), D. Ong (Nottingham) et M. Mohamed Salah (Nouakchott) autour du thème de la sanction, la transgression. La deuxième partie est dédiée à des réflexions plus diversifiées en lien avec le thème central.

empty