• À la recherche de sensations fortes, les ados boivent de plus en plus tôt, de préférence en bande, parfois en association avec d'autres produits toxiques.
    Mais parce que le problème de l'alcool est quasiment tabou en France, contrairement à celui de la drogue, on constate un grave décalage entre la prise en compte de ce phénomène et sa réalité, démontrée notamment par les chiffres. Et si l'on admet et dénonce la responsabilité de l'alcool dans les accidents de la route, on commence tout juste à parler de ses ravages dès le collège jusqu'aux grandes écoles.
    Il est grand temps d'affronter cette question, car l'alcoolisme de plus en plus précoce met en péril l'avenir des jeunes, inquiète à juste titre les professionnels de santé, les enseignants et les familles, et touche à des enjeux sociaux essentiels. Pour agir en connaissance de cause, les textes ici réunis proposent, en même temps qu'un état des lieux, une réflexion sur les racines profondes de ce mal-être.
    Avec les contributions de Patrick Alvin, Jean-Pascal Assailly, Amine Benyamina, Annie Birraux, Michel Botbol, Renaud Bouthier, Marie Choquet, Pierre G. Coslin, Maurice Corcos, Sarah Coscas, Anne Delaigue, Valérie Discour, Taïeb Ferradji, Emmanuelle Godeau, Serge Hefez, Patrice Huerre, Laurent Karila, Marie Le Fourn, Hélène Lida-Pulik, Viviane Mahler, François Marty, Eric Mathevet, Marie-Rose Moro, Félix Navarro, Élodie Passeri, Alexandre Peyre, Michel Reynaud, Elisabeth Rossé, Marjorie Tollec, Joséphine Truffaut, Tevkika Tunaboylu-Ikiz, Nicole Vacher-Neill, Marc Valleur.

  • À partir de quel âge le bébé joue-t-il (imitation, son?) ?Jusqu'à quel âge joue-t-on ?
    Le jeu ne s'oppose-t-il pas aux apprentissages ?
    Y a-t-il de bons et de mauvais jouets ?
    Jeux de filles/jeux de garçons : que penser de ce clivage ?
    Doit-on avoir peur des jeux vidéos ?
    Jouer sert-il à apprendre à vivre en société, en groupe ?
    Le jeu peut-il aider à guérir ?
    Tricher fait-il partie du jeu ?
    Qu'est-ce qui peut empêcher un enfant de jouer ?
    Faut-il encourager la pratique du jeu en famille ?
    Patrice Huerre, psychiatre et psychanalyste. Il dirige la clinique médico-universitaire Georges Heuyer à Paris, spécialisée pour lycéens et étudiants.Il s'occupe d'enfants et d'adolescents depuis plus de 25 anset a publié de nombreux ouvrages à leur sujet : L'absentéisme scolaire, Hachette Littératures, 2006 ; Questions d'autorité, Erès, 2006 ; L'adolescence n'existe pas, Odile Jacob, 2003 ; Ni anges, ni sauvages.Il collabore également à la revue Enfance et Psy.

  • L'adolescence est un moment souvent difficile : moment de rencontre particulier, ou au contraire d'éloignement, entre parents et enfants. Ce livre, signé par un psychiatre et psychanalyste, est destiné aux parents afin que ne s'installe pas le silence entre eux et leurs enfants.

  • Face au développement supposé de la violence des jeunes et aux réponses caricaturales proposées, un questionnement sur l'autorité s'impose aux éducateurs, parents et professionnels. Qu'est-ce que l'autorité ? Qui la détient dans un monde qui a changé aussi bien du côté de la famille que du côté des institutions accueillant et formant les enfants et les adolescents ? Quelles sont les idéologies sous-jacentes ? Comment articuler l'autorité avec la nécessité, pour les bébés, les enfants et les adolescents, de trouver dans leurs environnements, certes des limites, mais avant tout des contenants ? Patrice Huerre est pédopsychiatre (Paris). Danièle Guilbert est éditrice (Paris).

  • En la adolescencia aparece un cambio en el tono y en la forma de dirigirse a los adultos. El niño «responde», da portazos, etc. Esas manifestaciones de independencia no tienen, en principio, nada de alarmantes, pero si el adolescente no recibe la pauta de comportamiento adecuada, puede pasar a los insultos o las injurias. Por ello, hay que reaccionar. A menudo, esta actitud tiene sus raíces en la infancia. Un niño que impone su ley a los tres años y que a los ocho rechaza obedecer, corre el riesgo de ser un adolescente insolente. En esta obra los autores proponen a los padres algunas reflexiones y consejos para: - ayudarles a entender qué quiere decirles el - adolescente con su insolencia - enfrentarse a su sistemático espíritu de - contradicción y enseñarle a obedecer - contener sus conatos de violencia - descifrar sus silencios y su particular lenguaje, y también a desarrollar el arte de la conversación

  • À l'école, dans les foyers socio-éducatifs, dans les lieux de soins, des adultes - individus sexués et sexualisés, - et des adolescents - filles et garçons accédant à une vie sexuelle - vivent ensemble. Il arrive que les situations soient difficiles à vivre, et même explosives. Les professionnels confrontés à ces questions rencontrent généralement le silence et se retrouvent le plus souvent seuls, sans référence. De tout ce non-dit, il fallait parler. Sur les dispositions légales et juridiques, il fallait être éclairé. Sur ce qui est à l'oeuvre, pas toujours de manière explicite, les images et les références des uns et des autres, les histoires personnelles, les représentations culturelles, les idéologies, etc., il fallait échanger.

  • Sous forme d'abécédaire, toutes les réponses aux questions que se posent les parents quand arrive le cap difficile de l'adolescence : absentéisme, accident, acné, fugue, secte, verlan, boulimie, drogue, inceste, homosexualité, contraception, conformisme, télévision, tutoiement...

empty