• Et si nous décidions de vivre enfin en bonne intelligence avec la bêtise, véritable face cachée de notre génie humain !

    Pourquoi haïssons-nous tant la bêtise - ou stupidité, imbécillité, sottise, idiotie, crétinerie, connerie, au choix... ? Dans notre course effrénée au QI, ne surestimons-nous pas les pouvoirs de l'intelligence ? Et si la bêtise constituait notre meilleur atout face aux machines ?
    Dans ce court essai aussi drôle que vivifiant, Paul Vacca remonte le fil de notre addiction à l'intelligence toujours plus exacerbée par les nouvelles technologies - big-data, algorithmes, et autres deep learning, qui promettent monts, merveilles et capacités augmentés. Et nous révèle tous les trésors cachés de la bêtise : les mérites de l'ignorance, l'efficacité des questions stupides, les bienfaits de la sérendipité, l'intérêt stratégique de « jouer au con »... N'oublions pas que nombre des plus grandes découvertes sont dues à la bêtise humaine !


  • Comment Michel Houellebecq a-t-il réinventé, à l'ère du tout-médiatique, la figure mythique de l'Écrivain ?

    Michel Houellebecq occupe une place unique dans le paysage littéraire. Auteur controversé de best-sellers dont chacun déclenche un tsunami de polémiques, il est pourtant traduit dans le monde entier, étudié à l'université et consacré par des prix prestigieux. Comment expliquer ce paradoxe ? La mythologie houellebecquienne se nourrit de trois récits : celui du génie littéraire et de l'oracle inquiet de notre temps ; celui du grand écrivain possédant sa propre épithète, à l'instar d'un Balzac ; celui de l'imposteur, du littérateur sans style alimentant sa notoriété à coups de provocations. Au sein de cet espace singulier, miroir de nos contradictions, Michel Houellebecq se déplace en acrobate fascinant.

  • Existe-t-il meilleur moyen que le livre pour nous déconnecter de notre brouhaha numérique et nous reconnecter au monde ?

  • « Un soir, tu entres dans ma chambre alors que je me suis endormi. Le livre m'a échappé des mains et gît sur ma descente de lit. Tu t'en saisis, comme s'il s'agissait d'un miracle.
    - Mais tu lis, mon chéri ! souffles-tu en remerciement au ciel.
    Incrédule face à ce prodige, craignant quelque mirage, tu palpes l'objet. Non, tu ne rêves pas : ton fils lit.
    Intimidée, tu ouvres le livre, fascinée à ton tour... » Quand la découverte de Marcel Proust bouleverse la vie d'un garçon de 13 ans, de ses parents cafetiers et des habitants de leur petit village du Nord de la France.

    Des jeux innocents aux premiers émois de l'amour, de l'insouciance à la tragédie : l'histoire tendre et drôle des dernières lueurs d'une enfance colorée par le surprenant pouvoir de la littérature...


    La petite cloche au son grêle a été sélectionnée par de nombreux prix et festivals :
    - le Festival du Premier Roman de Laval 2009 - le Festival du Premier Roman de Chambéry 2009 - le Prix des Lycéens et Apprentis de Bourgogne 2008-2009 - l'Opération Premiers Romans Bibliothèques de Paris?/?Salon du Livre 2009 - le Prix Biblioblog 2009 - le Prix Complètement Livres ! 2009 - Alcatel Lucent?/?ARTE

  • Il faut se rendre à l´évidence : les réussites ne sont plus le fruit du travail, mais le fait de hold-up. Pas le hold-up magnifié par le cinéma, aux temps héroïques des « casses du siècle », et qui défiait crânement le capitalisme... Non, le nouveau hold-up prospère au coeur même du capitalisme. Au sein des banques, via les dérégulateurs qui disposent d´un arsenal d´armes terriblement efficaces (lobbying, effet de levier, titrisation...) pour faire main basse - en toute légalité - sur des milliards de profits. Au sein de l´entreprise, sous le nom de disruption, cet acte qui consiste à braquer un marché pour le transformer en monopole comme, par exemple, chez Apple, Google ou Facebook. Et, au-delà, à travers le nouveau récit du capitalisme (« tout tout de suite ! »), en contaminant l´ensemble de la société où chaque individu est sommé de rêver de hold-up pour espérer faire face à la précarité... Cet essai enlevé et nourri d´exemples montre comment le hold-up, forme illégale d´appropriation apparue au XVIIIe siècle aux Etats-Unis, s´est muté en paradigme absolu de notre société mondialisée et immédiate. Surgit alors une question essentielle qui nous concerne tous : est-il encore possible de retrouver le sens du collectif - de faire société - dans une société du hold-up ?

  • Plus qu'une simple visite guidée de l'hyper, c'est une véritable odyssée au centre du système hypermarché que propose ce livre. Une démonstration sans matières grasses inutiles, avec juste ce qu'il faut de matière grise et, surtout, sans additifs ni colorants d'aucune sorte. Tout y est minutieusement décrit, analysé, démonté : du dépliant dans la boîte aux lettres, jusqu'à la sortie des caisses... tout est vraiment impitoyable dans le plus impitoyable des mondes possible.

  • Mai 1946. Le philosophe français Jean-Baptiste Botul est appelé à Nueva Königsberg au Paraguay, auprès d'une communauté exilée vivant à la manière de Kant. Il est chargé de trancher un débat d'une importance capitale : quelle doit être leur vie sexuelle ?

    Délicate question. S'ils pratiquent, ne risquent-ils pas d'être infidèles à leur illustre modèle, connu pour sa chasteté ? Mais s'ils s'abstiennent, la survie de Nueva Königsberg sera de fait compromise...

    Le jeune Sébastien s'est trouvé entraîné dans cette expédition, qui oscille pour lui entre canular et cauchemar jusqu'à sa rencontre avec Sofia, membre de la communauté. Partageant discussions, disputes et confidences, ils découvrent un monde nouveau. Toutefois, l'issue de leur relation reste suspendue à la solution que proposera Botul. Sexe ou pas sexe ?

    Un récit d'aventures, un suspense philosophique, le roman d'un amour fou, au-delà de la raison pure...

  • Le 14 octobre 1968, à 10 ans, 3 mois et 4 jours, Thomas Leclerc comprend enfin pourquoi il est sur Terre : il n'est pas Thomas Leclerc, mais Tom l'Éclair plus vif que l'Éclair... Comme les super-héros, il est un étranger jeté dans un monde qui n'est pas fait pour lui. Souffrant de difficultés relationnelles et émotionnelles, cet enfant de la fin des années 60 s'invente un destin qui va lui permettre de sauver son Monde, qui évolue entre sa maison, sa résidence et la petite ville de Montigny.
    C'est ainsi qu'il sort de sa chambre et de son isolement, et part défier la réalité et ses pièges pour voler au secours de ses parents qui comptent se séparer ou encore venger l'honneur de Palma, une fille de son collège qui a été assassinée et dont le meurtrier court toujours...
    Digne d'un super-héros, Tom ira jusqu'au bout. Et si c'était le prix à payer pour trouver sa voie vers le Monde ?

  • Au jour le jour

    Paul Vacca

    Paris, 1842. Eugène Sue s'attaque à la rédaction des Mystères de Paris. Et soudain, sa vie devient le plus palpitant des romans-feuilletons... Espérant trouver un nouveau souffle, Eugène Sue, feuilletoniste à succès, décide de s'aventurer dans les bas-fonds de la capitale, travesti en ouvrier. À quelques encablures seulement des beaux quartiers, il découvre, ébahi, la réalité poisseuse des faubourgs. Un monde nouveau s'ouvre à lui, baroque et hanté : celui de la pauvreté et du crime. De cette immersion naissent
    Les Mystères de Paris. Un succès miraculeux qui hypnotise la France entière, de l'ouvrier au ministre, et dont la rédaction quotidienne devient une aventure virevoltante mêlant dans un délicieux vertige la réalité à la fiction...
    Au Jour le Jour rend un hommage complice à ce genre populaire et addictif qui s'inventait alors, plus d'un siècle avant les séries télévisées ! Il révèle aussi l'étonnante puissance de la littérature à changer nos vies et à réinventer le monde... même quand elle s'écrit au jour le jour.

empty