• Rire : verbe fondamental de la langue et de l'attitude belge (prononcez bèlchhh ). Et ce ne sont pas les occasions de plaisanter (de soi et des autres) qui manquent en Belgique.Il y a Magritte, « peintre belge, grand amateur de pipes », des plats improbables comme le poulycroc (sorte de poulet reconstitué) et des expressions d'une truculence insoupçonnée. Français de France, savez-vous que raclapoter signifie « rafistoler » ? Qu'un enfant cucuche est tout simplement crasseux ? Et qu'à Bruxelles, on dit non, peut-être pour « oui, sûrement » ? Ne vous y trompez pas : n'est pas belge qui veut !Philippe Genion est né en 1962 (cette année-là, oui). Gros et fier de l'être, il est épicu- tout. Belge, Européen, oenologue et oenophile, naturaliste, puis musicien rock industriel, artificier, critique gastronomique, organisateur de concerts et de conventions, un peu de cinéma et de télé, et à présent, en plus, il écrit. Pff, cet homme est fatigant...

  • Le Baraki, cékoidon ? Le " beauf " version belge et tout son art de vivre : boire beaucoup de bière, fumer sans arrêt, regarder les matches de foot en jogging fluo, manger des frites, passer ses vacances au camping, se passionner de tuning... Son plus grand dieu sur terre est, sans conteste, le personnage de " The Dude " dans The Big Lebowski.
    Grâce à cette encyclopédie d'un drôle de genre, vous saurez tout sur le Baraki !
    Philippe Genion est né il y a 0,21 tonne à Charleroi. Gros et fier de l'être, il est épicutout. Belge, Européen, il a été, dans le désordre : rocker industriel, artificier, critique gastronomique, acteur, animateur, organisateur, sommelier, winebarman, etc. Il est également l'auteur de Comment parler le belge et de l'Inventaire des petits plaisirs belges (disponibles en Points " Le Goût des mots ").

  • Déguster les premières moules de la saison, vénérer les chapeaux d'Amélie Nothomb, se moquer du Luxembourg, mâchonner goulûment des Chokotoff ou des Speculoos, se faire réveiller par le premier tambour du carnaval : quel bonheur d'être Belge et de pouvoir savourer tous ces petits plaisirs ! Et pour ceux qui n'ont pas cette chance bénie, il suffit de se laisser gagner par la belgitude. Ce livre vous fera mourir de rire, ou de plaisir, c'est selon. Et si ce n'est déjà le cas, vous demanderez vite la nationalité belge !Philippe Genion est né en 1962 (cette année-là, oui). Gros et fier de l'être, il n'est pas épicurien mais épicu-tout et aime qu'on le définisse comme un « passeur de plaisirs ». Belge, Européen, il a été, en vrac : oenophile, naturaliste, journaliste, animateur radio, star du rock industriel, artificier, critique gastronomique, éditeur de magazines, réalisateur de vidéos, organisateur de concerts et de conventions, homoriste, acteur, a fait un peu de scène et de télé, et maintenant, en plus, il écrit. Pff, cet homme est fatigant...Comment parler le belge ? est disponible en Points.

empty