• Face au retour des croyances, idéologies et fake news en tout genre, Pierre Bentata convoque Nietzsche, Freud, Aron et Rosset pour un voyage palpitant à la recherche de la raison perdue.
    N'avez-vous pas le sentiment que la raison a déserté les lieux ? Où que l'on regarde, les doctrines politiques, les théories scientifiques et toutes les formes d'analyses ont laissé place à de nouvelles croyances religieuses qui se manifestent par le simplisme des idées devenues slogans, le relativisme de la pensée et la négation de la réalité au profit des fake news.
    Quel que soit le phénomène observé, chacun y voit la confirmation de son idéologie au point de rendre toute discussion impossible. Partout, les idoles refont surface et fissurent les fondements de nos sociétés que sont la quête de la vérité et le partage d'un récit commun. Comment nous, héritiers des Lumières, vivant sous le règne de la science et du progrès technique, avons-nous pu sombrer dans le dogmatisme ? 
    Sous l'égide de grands intellectuels, Pierre Bentata interroge la psyché humaine et lève le voile sur ce qui, aujourd'hui et depuis nos origines, nous pousse à inventer des illusions auxquelles nous soumettre.

  • L'extraordinaire prospérité matérielle qu'a connue notre monde au cours des deux derniers siècles s'est construite sur l'idéal d'un homme libre, doté d'une Raison absolue. Un progrès indéniable. Mais cette promesse d'une souveraineté individuelle a accouché d'un monde de plus en plus marqué par la dilution des cultures, l'affaiblissement des nations, l'interdépendance économique et politique. Un monde où chacun ne serait qu'un rouage interchangeable d'une mécanique globale qui ne servirait qu'elle-même.
    Inévitablement, les questions d'identité, de liberté et de sens se posent donc à nouveau - la résurgence des nationalismes, le retour de l'obscurantisme religieux, l'essor de l'idéologie transhumaniste apparaissent de fait comme des réactions extrêmes à cette globalisation du monde, héritage de l'esprit des Lumières.
    Pour l'économiste Pierre Bentata, face à ces désillusions de la liberté, une nouvelle sagesse est à construire, qui réconcilie racines et Raison, pluralisme et universalisme, avant que le monde ne se défasse.

  • "La pandémie actuelle a révélé l'incapacité des États à protéger leurs citoyens. Face au drame, ces derniers n'ont eu d'autre choix que de retrouver leur autonomie. Pour l'essayiste Pierre Bentata, il ne tient qu'à nous de relever la tête pour que demain advienne enfin le monde d'hier, celui de Zweig et de La Boétie ; une opportunité unique pour renouer avec l'idéal d'une société d'hommes libres.

    Présentation de la collection : Et après ? Notre monde post-coronavirus ne sera sans doute plus le même. Quel sera le rôle de l'État ? Doit-on remettre en cause la mondialisation ? Doit-on se méfier ou s'appuyer davantage sur les scientifiques ? Autant de questions, et bien d'autres, sur lesquelles il faudra se pencher.
    Les Éditions de l'Observatoire, depuis leur création, ont l'ambition d'anticiper et de créer les débats d'idées. Nous continuons donc notre mission dans cette période propre à la réflexion en publiant de courts livres numériques qui amorcent déjà les thèmes de ce « monde d'après ». Nos auteurs ont répondu présents, conscients de former au sein de leur maison d'édition une véritable communauté de pensée.
    Muriel Beyer
    Directrice des Éditions de l'Observatoire
    "

empty