Langue française

  • La médecine a tenu un rôle de premier plan dans la dynamique de protection et de renouvellement de la perception de l'enfance, mais le développement de la médecine de la reproduction a suscité des inquiétudes. Que faire face à la multiplication des naissances issues de manipulations biogénétiques ? L'auteur refuse de choisir entre le fatalisme ultralibéral et le repli réactionnaire et propose une troisième voie qui met en balance la souffrance des couples infertiles et le souci de l'équilibre psychologique des générations futures. Il s'agit ainsi de repenser les pratiques actuelles en balisant le champ d'intervention de la médecine reproductive.

  • Polémiques, faits divers, téléréalité... Partout, c'est l'émotion qui triomphe. Le pouvoir médiatique fait vibrer la corde sensible au rythme de stimulations sonores et visuelles qui produisent une véritable fièvre émotionnelle. Le pouvoir politique joue sur les mêmes ressorts.S'il est vrai que l'émotion est le cheval de Troie de la manipulation, cette débauche d'incitations à adhérer plutôt qu'à réfléchir soulève des enjeux éthiques majeurs. Car, quand nos émotions sont dévoyées, ce sont nos jugements de valeur qui se trouvent pervertis. Sommes-nous désormais voués à être gouvernés par les émotions ? De quelles ressources intérieures disposons-nous face à ce tapage ?Pierre Le Coz plaide en faveur d'un rationalisme critique qui mette à jour les rouages des stratégies manipulatrices. Avec cet essai, il apporte une réflexion salutaire pour déjouer les oppositions simplistes et restaurer la complexité des débats de société.

  • Aucun des ouvrages consacrés à Philip K. Dick n'a encore abordé son oeuvre sous l'angle du religieux et du théologique : chose d'autant plus étrange que Dick, auteur en particulier d'une vaste exégèse, se regardait lui-même comme une sorte de théologien égaré dans l'univers de la S.F. « Variations Ubikiennes » se propose de réparer cet oubli. L'envoûtement que communique cette oeuvre unique à ses lecteurs procède de l'alliance entre plaisir de la pure fiction (fût-elle « science »-fictive) et vertige de la plus haute spéculation métaphysique.

  • C'est peut-être à cause de cette canicule qui régnait sur Toulouse, que tout a dérapé ; peut-être aussi parce que Clara m'avait quitté... La première erreur fut de voler la réserve de ce dealer rencontré sur les quais de Garonne. Après, les ennuis et les cadavres n'ont cessé de s'accumuler... Un thriller d'oc, où se croisent dealers et théologiens, flics et RMIstes, grande amoureuse et petites garces. Le tout sous le patronage de saint Thomas d'Aquin, et dans l'espace de quelques journées particulièrement chaudes.

  • La vie de chacun tient parfois à une décision prise dans l'urgence, et bien souvent dans l'angoisse, par un médecin qui lui-même cherche à se protéger des émotions qui le traversent et troublent son jugement. Mais qu'est-ce qu'une décision médicale ? Qu'est-ce qui entre en jeu dans ce moment à la fois particulier et capital ?
    En décortiquant les différentes étapes du " moment de la décision médicale ", ce petit traité de philosophie, fruit de trois années d'entretiens avec des médecins de différents services hospitaliers, entend proposer, avec une grande clarté, une méthode de réflexion a posteriori. Cette méditation rétrospective a pour vertu de retentir sur les décisions ultérieures en améliorant leur qualité sur le plan éthique.
    Cet ouvrage s'adresse donc aux médecins, mais aussi à tous ceux qui participent à leur côté aux prises de décision, et à tous les patients qui les subissent... ou en bénéficient. Un livre pionnier pour une nouvelle voie de recherche en philosophie.
    Préface de Didier Sicard, médecin et président du Comité consultatif national d'éthique.
    Pierre le Coz est agrégé de philosophie et docteur en science de la vie et de la santé. Maître de conférences à la faculté de médecine de Marseille, il est aussi membre du Comité consultatif national d'éthique et de l'Agence de biomédecine.

  • La saison des vacances débute, les touristes affluent. Nombreux sont ceux qui visiteront des lieux patrimoniaux. C'est donc un numéro estival de circonstances que propose la revue Continuité en explorant la relation entre tourisme et patrimoine. Ils se nourrissent mutuellement, s'allient bien souvent, mais quels sont les avantages et les inconvénients découlant de l'alliage tourisme et patrimoine ? Quelle est la place des attractions de moindre envergure dans l'offre de l'industrie touristique ? Comment innover dans la mise en valeur des vestiges de notre passé ? Continuité vous offre quelques pistes de réflexion. Ce numéro vous propose également un coup d'oeil sur la conversion de la maison Merry à Magog en lieu de mémoire citoyen, vous narre l'histoire derrière les traces étranges que portent un rocher sur la grève de la Rivière-Ouelle et vous offre un éclairage sur l'évolution des sentiers anciens avec Nathalie Coz, autrice du livre Le Québec à 5 km/h.

empty