• Le mont analogue

    René Daumal

    "Toutes les mythologies parlent, soit d'un centre original du monde, soit d'un arbre sorti de terre et qui gagne le ciel, soit d'un mont sacré, en tout cas d'une possibilité de communication avec l'au-delà. Or, il faut que cette possibilité existe, que l'arbre ou la montagne soit là pour de vrai, au même titre que l'Éverest ou le mont Blanc. C'est ce que pense l'auteur du récit et il réunit une expédition pour découvrir le mont Analogue. La description des membres de l'expédition permet à René Daumal d'exprimer sa fantaisie. La base du mont est finalement découverte : c'est la courbure de l'espace qui empêchait de la voir. Le récit est inachevé, mais il est assuré que l'expédition, qui a disparu à nos regards de lecteurs, poursuit son ascension. Naturellement, les personnages et les circonstances du Mont Analogue sont symboliques : telle est la littérature quand elle se veut utile à l'homme. Dans la circonstance, elle éveille doublement, car toutes les phrases portent. Cela tient à l'intelligence très personnelle de René Daumal et à ce qu'on pourrait appeler son lyrisme de l'ironie." Roger Nimier.

  • René Daumal (1908-1944), poète (Le Contre-Ciel), conteur (La Grande Beuverie, Le Mont Analogue), a laissé une oeuvre importante d'essayiste, enfin réunie en deux volumes. L'Évidence absurde et Les Pouvoirs de la Parole mettent à la disposition du lecteur, dans un ordre chronologique, l'essentiel des spéculations philosophiques et des réflexions poétiques de cet écrivain d'une richesse de pensée peu commune. Dans Les Pouvoirs de la Parole, le lecteur trouve, avec les textes de la maturité, les approfondissements théoriques et pratiques de ce qui tient le plus à coeur à Daumal et qui est au centre même de sa vision : la pensée traditionnelle hindoue, comprise, vécue, enseignée comme "métaphysique expérimentale" susceptible de fournir à l'individu le moyen de réaliser son véritable "soi". Daumal, en considérant sur les bases traditionnelles, et incontestablement actuelles, ce que, d'après les doctrines hindoues, il appelle les "pouvoirs de la Parole", étudie en philosophe et en poète les phénomènes du langage dans des analyses d'une immense portée.

  • René Daumal (1908-1944), poète (Le Contre-Ciel), conteur (La Grande Beuverie, Le Mont Analogue), a laissé une oeuvre importante d'essayiste, enfin réunie en deux volumes. L'Évidence absurde et Les Pouvoirs de la Parole mettent à la disposition du lecteur, dans un ordre chronologique, l'essentiel des spéculations philosophiques et des réflexions poétiques de cet écrivain d'une richesse de pensée peu commune. À travers l'oeuvre de l'essayiste - car ce sont véritablement les études de Daumal qui offrent les clefs de sa création littéraire -, il est possible de mieux approfondir celle du poète et du conteur ainsi que de mieux pénétrer l'époque comprise entre 1925 et la guerre. En effet Daumal, bien que témoin et protagoniste des événements, ne s'est jamais laissé duper par leurs aspects immédiats, en littérature comme en politique, et a su, au-delà de la chronique, en faire toujours le bilan. Dans L'Évidence absurde (évidence définie par Daumal comme "certitude douloureuse cherchant le mot si clairement introuvable"), le lecteur a non seulement les textes fondamentaux du mouvement du Grand Jeu (1928-1930) - publiés pour la première fois conformes aux originaux -, des études sur Rimbaud, Lautréamont, Jarry, etc., mais aussi, dans des essais et des notes moins connus ou inédits, la synthèse et le dépassement de cette perspective de jeunesse. En fait, ce qui caractérise l'oeuvre de Daumal dès ses dix-huit ans - comme on peut s'en rendre compte avec "La révolte et l'ironie", jusqu'ici inédit -, c'est ce qu 'on pourrait appeler le "double regard" de son auteur qui participe et en même temps juge avec une rigueur sans égale. Dans Les Pouvoirs de la Parole, le lecteur trouve, avec les textes de la maturité, les approfondissements théoriques et pratiques de ce qui tient le plus à coeur à Daumal et qui est au centre même de sa vision : la pensée traditionnelle hindoue, comprise, vécue, enseignée comme "métaphysique expérimentale" susceptible de fournir à l'individu le moyen de réaliser son véritable "soi". Daumal, en considérant sur des bases traditionnelles, et incontestablement actuelles, ce que, d'après les doctrines hindoues, il appelle les "pouvoirs de la Parole", étudie en philosophe et en poète les phénomènes du langage dans des analyses d'une immense portée.

empty