• L´ouvrage fournit toutes les clés pour analyser le roman d´Émile Zola.
    O Le résumé et les repères pour la lecture sont suivis de l´étude des problématiques essentielles, parmi lesquelles :
    - Qui est la « bête humaine » ?
    - Séverine, Roubaud, et les autres personnages - Un roman naturaliste - Un roman du crime - Un roman du rail.
    O Ce Profil d´une oeuvre comprend également cinq lectures analytiques détaillées :
    - un extrait du chapitre I ;
    - un extrait du chapitre II ;
    - un extrait du chapitre VII ;
    - un extrait du chapitre X ;
    - un extrait du chapitre XII.

  • Mortel Caravage

    Renée Bonneau

    Berlin, 1941
    Les nazis ont entrepris l' « aryanisation » des biens juifs. Leurs chefs, Goering le premier, pillent les collections privées d'oeuvres d'art, avant d'envoyer leurs propriétaires vers les camps de la mort.
    Un SS, animé par la cupidité et une ancienne rancune, exige ainsi du galeriste Mathias Wengel qu'il lui remette ses plus belles pièces, lui promettant en échange de lui éviter, ainsi qu'à sa fille Judith, la déportation. Mais une fois en possession des tableaux, il le livre à la Gestapo. La jeune femme, elle, parvient à s'échapper après avoir mis en lieu sûr une possible copie du Caravage. Débute alors une longue traque dans Berlin, que les bombes alliées transforment peu à peu en un champs de ruines. Jusqu'à l'arrivée de l'armée russe...

  • Giverny, été 1908. Claude Monet se rend aux aurores devant le bassin aux nymphéas qui jouxte sa maison de Giverny, afin de mettre tes dernières touches à son tableau. Mais l'eau de l'étang a pris une teinte rose qu'elle n'avait pas la veille... Inquiet, le peintre s'approche. Et c'est horrifié qu'il découvre, flottant parmi les nénuphars, le corps d'une jeune fille : Ophélia, la fille de son ami japonais, un amateur d'art, venu en visite. Qui a pu commettre un tel acte ? Un rôdeur ? Un des jardiniers chargés de l'entretien du domaine ? Ou bien faut-il chercher du côté dé l'hôtel Baudy, où se sont installés pour l'été de jeunes peintres américains venus à Giverny dans l'espoir de rencontrer le Maître ? Duquel d'entre eux ou des autres pensionnaires Ophélia s'est-elle attiré la haine et le désir de vengeance ? C'est ce que Louis Berflaut, inspecteur de la Sûreté, appelé en renfort dans cette affaire, va tâcher de découvrir. Cette intrigue, subtilement nouée, évoque l'ambiance des romans d'Agatha Christie, dans la peinture d'une société élégante qui fomente en secret des passions de toute nature.

  • "Montmartre, décembre 1894 Tout en haut de la Butte, deux prostituées qui racolent dans les rues sombres entourant le vieux cimetière Saint-Vincent, découvrent, horrifiées, le corps d'une fillette, qu'un fiacre mystérieux vient de jeter avant de disparaître dans la nuit. Quand l'inspecteur Berflaut arrive sur les lieux, il s'aperçoit d'une chose étrange. L'enfant est vêtue en petite fille modèle. Elle est maquillée, ses vêtements sont soignés, sans trace de sang, malgré la blessure au ventre que cachent ses jupons.
    Quel monstre a pu faire cela, avant de la jeter à terre comme un sac de chiffons ? À quel père, à quelle mère faudra-t-il annoncer la terrible nouvelle ?
    Mais les jours passent, personne ne réclame la fillette, et aucune disparition n'est signalée. La presse s'indigne, on reparle de Jack l'Éventreur. Aurait-il quitté Londres pour sévir à Paris ?
    Quelques jours après, une jeune bonne, la soeur d'un modèle du peintre Toulouse-Lautrec, est enlevée dans les beaux quartiers. Dans le même temps une pierreuse est assassinée en pleine rue, et une autre fille, mourante à Saint-Lazare, semble connaître un lourd secret.
    Quels liens unissent ces trois affaires ? C'est ce que cherche à découvrir Louis Berflaut, l'inspecteur de la P.J. Il part en chasse, avec l'aide de son ami le peintre Toulouse-Lautrec, qui a sans le savoir croisé la route du mystérieux assassin..."

  • Hiver 1895. Les spectateurs qui affluent à l'entrée du Moulin-Rouge découvrent, horrifiés, une femme écartelée et attachée aux grandes ailes, en tenue de cancan. Le lendemain, une autre danseuse est retrouvée éventrée sur une tombe du vieux cimetière de Montmartre. Ces meurtres font penser à ceux de Jack l'Éventreur et l'Angleterre n'est pas très loin... Mais la police a d'autres pistes : les coulisses du Moulin et les maisons closes du quartier que fréquentent voyous, truands et souteneurs.
    Pourtant, un seul homme peut réellement aider l'inspecteur Berflaut, agent de la Sûreté : son ami et grand connaisseur du monde du spectacle et de la prostitution, le peintre Toulouse-Lautrec.
    Dans cette intrigue policière foisonnante, les amoureux de Montmartre y retrouveront la gouaille de Jeanne Avril et de la Goulue, la voix d'Aristide Bruant et l'étonnant Valentin le Désossé, mais aussi le monde obscur des grands boulevards, des truands et des prostituées.
    Renée Bonneau, agrégée de lettres classiques, a enseigné la littérature et l'analyse de films. Elle est l'auteur de livres scolaires, d'anthologies et de romans policiers, et vit en région parisienne.

empty