Sciences humaines & sociales

  • éloge du paraître

    Renaud Camus

    'Le paraître est du côté de la civilisation. C´est le moins qu´il puisse faire, puisque c´est lui qui l´a créée. L´homme est sorti de la barbarie le jour où il a commencé à se soucier du regard de l´autre sur lui, et de l´opinion qu´on pouvait entretenir à son sujet, en face. L´homme est sorti de la barbarie le jour où il s´est vu dans un miroir, ou dans le cours, Narcisse, d´une onde claire. L´homme est sorti de la barbarie le jour où il est sorti de l´être : il voulait voir un peu de quoi l´être avait l´air, vu de l´extérieur.
    Nous appellerons paraître cette légère couche de paranoïa qui a inventé la ville et même la cité, la civilité, la convention, l´art, la morale, la littérature et le geste inutile.
    Jeune, c´est par vanité qu´on se regarde dans les miroirs ; plus tard c´est par prudence, ensuite par politesse, et finalement par modestie.'

empty