• « D'abord, je vais vous raconter le hold-up que nos parents ont commis. Ensuite les meurtres, qui se sont produits plus tard. »Great Falls, Montana, 1960. Dell Parsons a 15 ans lorsque ses parents braquent une banque, avec le fol espoir de rembourser un créancier menaçant. Le hold-up échoue, les parents sont arrêtés, et Dell a désormais le choix entre la fuite et l'orphelinat. Il traverse la frontière et trouve refuge dans un village du Saskatchewan, au Canada. Il est alors recueilli par le propriétaire dun hôtel, Arthur Remlinger, qui le prend à son service. Charismatique, mystérieux, Remlinger est aussi recherché aux États-Unis... C'est la fin de l'innocence pour Dell qui, dans l'ombre de Remlinger, au sein d'une nature sauvage et d'une communauté pour qui seule compte la force brutale, cherche son propre chemin. Canada est le récit de ces années qui l'ont marqué à jamais. Ce roman, dune puissance et dune beauté exceptionnelles, marque le retour sur la scène littéraire dun des plus grands écrivains américains contemporains.

  • traduit de l'anglais (États-Unis) par Josée Kamoun.
    En deux textes qui se répondent, Richard Ford retrace la vie de ses parents : celle de son père, représentant de commerce sur les routes une bonne partie du temps jusqu'à sa mort prématurée ; et celle de sa mère, qui, après une enfance sans histoires en Arkansas, son mariage et la naissance de son enfant, souffre des années de solitude, puis d'un cancer.
    L'auteur, qui se trouve " entre eux " décrit ces deux existences dans ce qu'elles ont de plus quotidien et de moins extraordinaire, et pose la question : que reste-t-il d'une vie vécue ?
    En marge de ses grands romans, ce livre sensible est l'hommage bouleversant d'un grand écrivain à ses parents, mais aussi une clé pour la compréhension de son œuvre.

  • Traduit de l'anglais (États-Unis) par Josée Kamoun« Il est matériellement quasi impossible d'avoir plus de cinq vrais amis. C'est bien pourquoi j'ai limité mon temps-pour-autrui à du temps avec Sally, mes deux enfants (qui habitent des villes lointaines, Dieu merci) et mon ex-femme Ann, qui a élu domicile dans un mouroir chiquissime trop proche de mon domicile pour mon confort personnel. Reste donc un créneau et un seul. Charité bien ordonnée... j'ai décidé de me le réserver ; je serai ainsi mon meilleur et mon dernier ami. »À soixante-huit ans, Frank Bascombe en a fini avec sa vie d'ancien journaliste sportif et d'agent immobilier. Il coule désormais une retraite paisible dans une ville du New Jersey. Paisible...jusqu'à ce que l'ouragan Sandy vienne frapper à sa porte.Sincère, touchant, politiquement incorrect, Frank Bascombe, sous la plume incisive et profondément humaine de Richard Ford, demeure l'un des personnages les plus attachants de la littérature américaine.

  • Les politiques locales constituent-elles un terrain d'observation privilégié pour comprendre les transformations plus générales de l'action publique en Europe ? L'hypothèse mérite d'être débattue à l'heure où certaines solidarités nationales s'érodent (en matière d'emploi, de protection sociale, de cohésion urbaine, d'aménagement rural...) et où l'économie se développe sur un mode de plus en plus lié aux flux internationaux de capitaux, d'investissement et même de main-d'oeuvre. Un curieux paradoxe veut que le débat sur l'efficacité des interventions publiques place souvent les collectivités territoriales en première ligne. Sollicitées sur des objectifs aussi ambitieux que la lutte contre l'exclusion, l'attractivité du territoire ou la sécurité des individus, ces dernières sont sommées d'inventer des techniques de gestion et des formes de légitimation à la hauteur des défis en présence. En examinant des politiques locales dans plusieurs secteurs d'activité et au sein de différents pays européens, cet ouvrage décrypte cette tendance et ses implications politico-administratives. On attache notamment une attention particulière à la nature et à la portée des modèles explicatifs centrés sur les « systèmes locaux » dans les différents pays européens. On étudie aussi les spécificités fortes apparues ces dernières années dans la mise en oeuvre des politiques publiques locales qui font des interventions publiques un espace d'action collective. Ces spécificités semblent invalider pour partie les grilles classiques d'analyse des politiques publiques (analyse séquentielle, fonctionnalisme, néo-corporatisme...) et ouvrent un champ de réflexion sur la dynamique des institutions. Les pratiques innovantes que cherchent à promouvoir les élites territoriales (services publics locaux, initiatives de développement local, politiques d'intégration) annoncent peut-être des mouvements d'idées moins liés que par le passé aux traditionnelles notions d'intérêt général et de continuité territoriale, et sont révélatrices des nouveaux enjeux et des nouvelles modalités de l'action publique contemporaine.

empty