• La figuration de l'altérité amérindienne constitue l'axe thématique choisi pour explorer les relations littéraires interaméricaines à partir d'un corpus constitué de romans contemporains brésiliens, québécois et argentins, publiés depuis 1980. L'examen des modalités de construction de la figure fictionnelle de l'Amérindien s'ouvre au dialogue avec les discours sociaux produits au sein de nos sociétés contemporaines, tout en cherchant à éclairer les lignes de force thématiques et formelles que les auteurs explorent pour mettre en scène la contemporanéité des contacts entre des systèmes culturels distincts - ceux des communautés amérindiennes et des sociétés nationales des Amériques. Les textes romanesques étudiés proposent une relecture de l'histoire de cette rencontre, récupèrent la dimension mémorielle de l'inscription du territoire du continent américain dans la longue durée, dévoilent une vision du monde qui participe de notre temps présent et avec laquelle nous éprouvons un besoin urgent d'apprendre à dialoguer. Ce faisant, ils contribuent à élargir le potentiel imaginaire de la sensibilité contemporaine.

  • Cette cartographie de la production littéraire brésilienne actuelle révèle des dynamiques spatiales originales, en rapport avec l'émergence de nouveaux acteurs et mouvements sociaux, et donne une vision panoramique des tendances de cette production tout en scrutant chacun des éléments qui participent à la définition de ses contours. Les différentes études visent à préciser les mutations thématiques et formelles qui inaugurent de nouveaux enjeux esthétiques et repositionnent le discours littéraire dans ses façons de voir, d'évoquer et d'interpréter des espaces, des acteurs et des mouvements sociaux. De quel(s) Brésil(s) cette production parle-t-elle ? Quelles images du Brésil saisit-elle et engendre-t-elle ? Quels paysages réels et imaginaires privilégie-t-elle du Brésil ? À quelles modalités thématiques et formelles a-t-elle recours pour dire et (re)signifier le présent ? De quelles stratégies particulières la littérature brésilienne dispose-t-elle pour intervenir dans le discours social de son temps (inscription, dialogue, transgression de la convention sociale) ? Centrée sur les rapports entre faits sociaux et pratiques discursives d'une part et l'imaginaire de l'espace brésilien d'autre part, cette cartographie littéraire du Brésil offre ainsi au public de langue française un témoignage de la diversité et du bouillonnement qui caractérisent aussi bien le domaine de la création que celui de la critique littéraire brésilienne.

  • Les études réunies dans ce livre mettent en évidence la contribution de la littérature à un nouvel imaginaire sur l'espace des Amériques, se traduisant par la prise en considération des cultures des peuples autochtones et la remise en question de la perspective coloniale qui perdure jusqu'à nos jours. Le choix des récits et recueils de poèmes du Brésil et du Québec (XXe et XXIe siècles) permet à Rita Olivieri-Godet de souligner les aspects géopolitiques et culturels d'un processus de transformation des territorialités autochtones à travers des textes qui témoignent des structures profondes reliant les Amérindiens à leur territoire et dévoilent la mémoire enfouie du vécu des communautés. L'étude des voix d'écrivaines amérindiennes interroge les éléments formels et thématiques d'une poétique autochtone qui participe à l'élargissement et à la reconfiguration des dimensions matérielle et symbolique des espaces des Amériques, dans le contexte pluriculturel de nos sociétés contemporaines. C'est par l'amérindianité des oeuvres littéraires allochtones et autochtones -qui réclament la reconnaissance des cultures amérindiennes- que l'ouvrage rejoint la perspective de l'américanité.

empty