• Une histoire de l'anthropologieL'histoire de l'anthropologie est complexe et bien plus riche que ne le laissent penser certaines approches qui la réduisent à un seul courant. Si l'on veut se donner les moyens de saisir le champ de l'anthropologie dans son ensemble, il faut passer par la Grande-Bretagne, l'Allemagne et les États-Unis autant que par la France - et oser remonter quelque peu dans le temps.C'est l'ambition du présent ouvrage, qui se donne à lire comme un vade-mecum permettant de situer les hommes et les idées qui ont peu à peu construit la discipline en Europe et outre-Atlantique.

  • Aborder la pensée de Claude Lévi-Strauss, un des plus grands - et des plus prolifiques - anthropologues du XXe siècle, n'est certes pas chose aisée. Le présent ouvrage peut se comprendre comme une introduction à l'œuvre, riche et dense, de l'ethnologue français. Il se veut d'abord une synthèse générale, passant en revue les grands thèmes et les ouvrages principaux qui ont marqué l'anthropologie structurale. Il développe ensuite une approche critique d'une théorie élaborée voici plusieurs décennies et qui invite aujourd'hui à un "regard éloigné". L'admiration n'empêche pas de prendre ses distances par rapport à une pensée qui ne déchaîne plus les passions, mais que l'on peut désormais qualifier de "classique". On s'interrogera sur sa pertinence et ses insuffisances, pour ensuite passer en revue les travaux de quelques personnalités qui ont été influencées par le structuralisme.

  • Les intouchables en Inde

    Robert Deliège

    • Imago
    • 1 Novembre 1998

    Appartenant aux classes les plus basses de l'Inde, les intouchables durent, pendant des siècles, se conformer à des interdits très stricts : proscrits des temples, ils devaient vivre à l'écart, mendier leur nourriture, garder leur poitrine découverte et subir insultes et humiliations. Officiellement condamnée aujourd'hui, l'intouchabilité est pourtant loin d'avoir disparu et ces exclus sont considérés comme impurs et sont souvent balayeurs, fossoyeurs, éboueurs, tanneurs... Robert Deliège, dans cet ouvrage de synthèse, analyse les fondements sociaux et religieux de cette discrimination, puis décrit la vie actuelle des intouchables, le regard qu'ils portent sur eux-mêmes et l'ambiguïté de leur situation.

  • Moeurs et rites propres aux sociétés traditionnelles sont évoqués sous l'angle d'une réflexion qui s'appuie sur les études classiques de Morgan, Rivers, Malinowski, Evans-Pritchard et Lévi-Strauss et sur les travaux plus récents de Meillassoux, Godelier, Leach, Spiro, Héritier, Bourdieu, Testart. Cette étude met également l'accent sur les débats et discussions qui ont marqué la discipline.

  • Dans sa Constitution de 1947, l'Inde déclare libres et égaux entre eux tous ses citoyens. Elle rompt ainsi avec des siècles d'une discrimination qui frappait ceux que l'on appelle les « intouchables ». Cependant, ces groupes défavorisés n'ont pas attendu

  • 2e éditionLongtemps, l'anthropologie de la parenté a été considérée comme un domaine d'une haute technicité. L'absence d'une synthèse introductive à la fois accessible et suffisamment riche pour ne pas réduire à l'excès la complexité et l'enjeu des questions abordées n'arrangeait rien. Le présent ouvrage y a remédié. Devenu un « classique » depuis sa parution initiale, sous le titre Anthropologie de la parenté, en 1996, complété et enrichi à l'occasion de cette nouvelle édition, il tiendra mieux sa place de référence fondamentale, en des temps où les interrogations sur la famille, la montée de l'individualisme, etc., se sont multipliées.Les contributions des Morgan, Malinowski, Murdock, Lévi-Strauss, Evans-Pritchard sont étudiées en détail ; les ouvrages fondamentaux sont présentés ; les champs de recherches spécialisés comme les terminologies ou la problématique de l'inceste sont explicités. Une attention particulière a été consacrée aux débats qui ont marqué la discipline et aux sociétés qui les ont motivés. Il en résulte un fascinant voyage autour du monde.Car l'étude des sociétés réputées exotiques reste la condition d'une meilleure compréhension de l'Homme en société, et notamment de nos propres institutions et valeurs, tant il est vrai que la famille continue d'occuper une place fondamentale dans toutes les sociétés du monde.Destiné en premier lieu aux étudiants en sciences sociales, ce livre est une référence incontournable pour tous ceux qui veulent asseoir sur un substrat scientifique et rigoureux leur réflexion sur la parenté, la reproduction et transformation des structures familiales.Robert Deliège est professeur d'anthropologie à l'Université de Louvain-la-Neuve. Il est membre de l'Académie royale de Belgique et l'auteur nombreux ouvrages.
    Concepts généraux. Les terminologies de parenté. La prohibition de l'inceste. La théorie évolutionniste. Chasseurs, cueilleuses, économie. Polygynie et matrifocalisation. La polyandrie. Mariage préférentiel et alliance. Sexualité et paternité aux Trobriands. Complexe d'Oedipe et psychanalyse. Culture et personnalité.

empty