• Vigne, pomme épineuse, cannabis, armoise, yopo, trompette des anges, ayahuasca, tabac, etc., sont classés, selon les sociétés, comme agents vénéneux, hallucinogènes ou stupéfiants. Des biologistes, ethnobotanistes, ethnopharmacologues, anthropologues, psychologues et philosophes analysent avec ces plantes si particulières.

  • Chaque soir dans la région de Cuzco, au Pérou, le chaman don Carlos convoque ses esprits auxiliaires au cours d´une réunion à laquelle prennent part quelques habitués, des patients et leurs familles. Ces doubles immatériels de la terre et des montagnes, apu et pachamama, surgissent alors, tels des oiseaux, par quelques battements d´ailes, dans la pièce cérémonielle plongée dans une obscurité complète. Ce rituel est celui de la mesa, au cours duquel le chaman « s´envole » pour se poser sur une table et s´entretenir, sous une identité autre que celle de la personne sociale, avec les participants.  Fruit de plusieurs années de recherches menées au sein de contextes (ville/campagne) et de milieux socio-économiques différents, Faire parler les montagnes propose, à travers le récit du parcours initiatique d´un jeune métis, une lecture inédite de l´espace à la fois géographique et symbolique des Andes péruviennes. L´étude de la mesa, comme expérience de l´émergence du « monde-autre », révèle ainsi les représentations collectives et les savoirs qui permettent aux hommes de gérer l´aléatoire, et vient renouveler la compréhension du chamanisme andin.  Sébastien BAUD, docteur en ethnologie, est membre du Centre de Recherche et d´Étude en Sciences Sociales de l´université de Strasbourg. Ses recherches portent sur les savoirs et pratiques écologiques et chamaniques au Pérou parmi les populations andines de la région de Cuzco et les Awajún (groupe jivaro).

  • Amanite tue-mouches, tabac, peyotl, ayahuasca... toutes ces plantes psychotropes sont consommées dans de nombreuses sociétés, en Amérique du Sud, en Afrique et au coeur même de l'Europe. Les auteurs de cet ouvarge, spécialistes internationaux - anthropologues, ethnopharmacologues, philosophes, médecins, psychologues...- analysent les motivations des adeptes, les circonstances dans lesquelles se déroulent ces pratiques, tout comme les effets somatiques et psychiques provoqués par ces prises. Ils observent que ces usages séculaires s'inscrivent dans plusieurs cadres : initiations propres aux cultures chamaniques anciennes et contemporaines, thérapies incluant des expériences menées auprès de toxicomanes, quêtes spirituelles dans le style New Age.

empty