• Le bug humain

    Sebastien Bohler

    Il y a 200 000 ans, depuis l'Afrique, l'humanité partait à la conquête du monde. Elle détenait une arme secrète : son cerveau. Une machine à penser, à tirer parti de son environnement, à se reproduire et à dominer. Longtemps notre meilleur allié, notre cerveau risque aujourd'hui de causer notre perte. Car il existe un défaut de conception, un véritable bug, au coeur de cet organe extraordinaire : les neurones en charge d'assurer notre survie ne sont jamais rassasiés et réclament toujours plus de nourriture, de sexe et de pouvoir. Ainsi, nous sommes 8 milliards d'êtres humains sur Terre à rechercher encore et toujours la croissance dans tous les domaines. Pour ce faire, notre espèce hyper-consommatrice surexploite la planète, modifie son écosystème... et se met gravement en péril. Comment se fait-il que, ayant conscience de ce danger, nous ne parvenions pas à réagir ? Peut-on résoudre ce bug et redevenir maîtres de notre destin ? Oui, à condition d'analyser en chacun de nous et non plus seulement à l'échelon économique et politique ce mécanisme infernal qui pousse notre cerveau à en demander toujours plus.Grand Prix du Livre sur le Cerveau 2020 de la Revue Neurologique

  • Où est le sens ?

    Sébastien Bohler

    L'humanité du XXIe siècle vit un cauchemar, mais nous avons une opportunité unique de nous réveiller.
    Notre monde est au bord de l'asphyxie. Les espèces vivantes s'éteignent, les calottes glaciaires se liquéfient, les eaux montent, la température grimpe. Demain, nous serons exposés à des pénuries, à des migrations climatiques, et devrons lutter contre de nouvelles pandémies.Sommes-nous à ce point impuissants et résignés à périr ?Certainement pas !Une ressource insoupçonnée se trouve enfouie dans notre propre cerveau. Un centre nerveux appelé cortex cingulaire nous pousse sans relâche à chercher du sens à nos existences. Cette quête de sens peut nous détourner de la croissance aveugle qui prépare notre perte.Il s'agit de rééquilibrer notre cerveau en donnant la priorité à ce cortex cingulaire pour fonder une société basée sur la cohérence, la signification et le lien, qui nous motivera à moins produire et à ne plus consommer inutilement.Ce centre cérébral est en chacun de nous. Depuis longtemps nous l'avions oublié. Aujourd'hui nous pouvons le réactiver !

  • Neuroland

    Sébastien Bohler

    Châtelet, gare de Lyon, Champs-Élysées. Trois attentats au coeur de Paris éventrent la capitale. Bilan : 53 morts.

    Quelques heures plus tôt, le cerveau des attentats, un jeune djihadiste formé en Afghanistan, a été arrêté par la police. Protégé par le droit français, il s'est muré dans le silence. Pourquoi n'a-t-on pas su le faire parler ?
    Saclay, région parisienne. Neuroland est un centre de recherches, le plus performant d'Europe. Deux jeunes chercheurs y travaillent à un projet révolutionnaire : un scanner surpuissant permettant de décoder les activités du cerveau.
    Demain, on pourra lire dans les pensées.
    Plus que jamais, celui qui possédera la connaissance possédera le pouvoir.

  • Le crime était une maladie. On a découvert le traitement. Qu'y a-t-il dans la tête de Franck Corsa, le psychopathe le plus dangereux de France ? Pour la première fois, grâce aux progrès fulgurants de l'imagerie cérébrale, quelques scientifiques peuvent le savoir. Ils proposent alors un marché au prisonnier : effacer les causes du mal dans son cerveau par une opération chirurgicale jamais tentée à ce jour. Lorsque Corsa se réveille, il n'est plus le même homme. Bonté, compassion, douleur : toute une gamme de sentiments humains lui est brusquement révélée. Seul problème : être un homme bon ne faisait pas partie de ses plans.

  • Les découvertes les plus surprenantes de la psychologie en 150 comptes-rendus d'expériences pour mieux comprendre... comment les médias (presse, télévision, radio) nous influencent quotidiennement, dans tous les domaines de notre vie : émotions, choix, achats et opinions. Une deuxième édition réactualisée et complétée d'une vingtaine de nouvelles expériences.

  • ?Suggestion hypnotique, sérums de vérité, électrochocs ou implantation d'électrodes : ces méthodes, utilisées depuis les beaux jours de la guerre froide pour manipuler les esprits à des fins d'espionnage, sont en voie d'être dépassées. Désormais, ce sont les articles de neurosciences que les grandes agences de renseignements scrutent en quête de l'arme fatale. Et, pour elles, c'est la matière grise qui est le nouvel eldorado. Les techniques pour extraire cet or gris arrivent sur le marché, à mesure qu'on situe mieux les concentrations de neurones agissant sur les pensées, les émotions, les mouvements, les souvenirs, à supposer qu'on puisse les stimuler à volonté. La solution, il semblerait bien que ce soit un jeune chercheur de Heidelberg qui l'ait trouvée. Mais, tout occupé à terminer sa thèse, il n'entrevoit pas encore sur quoi ses recherches pourraient déboucher. Non plus qu'il ne sait pourquoi, soudain, une offre de service lui vient de l'Institut Curie, où on lui propose des conditions de travail mirobolantes. Apprenti sorcier à son insu, il se retrouvera ainsi pris dans une vaste guerre internationale. L'enjeu : le contrôle des cerveaux. Mais qui tire les ficelles ? Et si les recherches de pointe sur le cerveau pouvaient aussi servir d'armes ? Quand neurobiologie et nanotechnologies rencontrent le monde trouble de l'espionnage...  

  • Sans le vouloir, nous envoyons chaque jour mille messages à nos semblables, sous forme de gestes, de postures, de façons de s´habiller, intonations ou mimiques du visage. Et les autres nous en envoient tout autant ! Ce livre retrace 100 petites expériences menées en laboratoire, qui décryptent le sens de ce langage « non verbal ». Par des exemples ludiques et solidement documentés, le lecteur deviendra expert en déchiffrage d´autrui, que ce soit dans les relations amoureuses, au travail ou dans les rencontres quotidiennes.

empty