• Fille de la montagne berbère par le hasard de la naissance - sinon par l'ascendance, qui conjugue en elle les sangs andalous et normand - Saphia y a vécu les dix premières années de sa vie, celles où les impressions se forment et s'imposent, et son esprit et son coeur se veulent berbères à tout jamais. Cette vocation berbère est aussi gratuite, et aussi pure, que sa vocation poétique. C'est l'expression de sa volonté de recréer, à sa mesure, un monde perdu pour échapper au monde matériel qui lui est imposé, ce monde moderne auquel nous cherchons tous à échapper, sans toujours y parvenir avec autant de bonheur, soit que nous nous identifions à lui jusqu'à nous perdre, soit que nous cherchions, en des « ailleurs » à notre usage, terres illusoires ou paradis artificiels, à trouver l'oubli de notre pesanteur. Saphia a le don d'Alice. Elle peut traverser sans effort le Miroir ; mais c'est elle qui invente ses transformations. Elle a la philosophie profonde de l'instant, une philosophie sans système, aussi pure que sa poésie et que son attachement au sol natal, ce pays paisible où l'on rêvait quelquefois à sa guise, entourée de palmiers, et courant pour calmer sa soif. Maintenant, pour calmer cette soif, Saphia délivre les messages qui lui sont dictés par son âme et son coeur - seules ressources auxquelles le poète puisse puiser toujours sans les assécher - et, à les recueillir, notre propre soif s'apaise, nos coeurs et nos âmes s'émeuvent au contact de cette poésie sans apprêt, d'où toute « littérature » est bannie.

  • Fille de la montagne berbère par le hasard de la naissance - sinon par l'ascendance, qui conjugue en elle les sangs andalous et normand - Saphia y a vécu les dix premières années de sa vie, celles où les impressions se forment et s'imposent, et son esprit et son coeur se veulent berbères à tout jamais. Cette vocation berbère est aussi gratuite, et aussi pure, que sa vocation poétique. C'est l'expression de sa volonté de recréer, à sa mesure, un monde perdu pour échapper au monde matériel qui lui est imposé, ce monde moderne auquel nous cherchons tous à échapper, sans toujours y parvenir avec autant de bonheur, soit que nous nous identifions à lui jusqu'à nous perdre, soit que nous cherchions, en des « ailleurs » à notre usage, terres illusoires ou paradis artificiels, à trouver l'oubli de notre pesanteur. Saphia a le don d'Alice. Elle peut traverser sans effort le Miroir ; mais c'est elle qui invente ses transformations. Elle a la philosophie profonde de l'instant, une philosophie sans système, aussi pure que sa poésie et que son attachement au sol natal, ce pays paisible où l'on rêvait quelquefois à sa guise, entourée de palmiers, et courant pour calmer sa soif. Maintenant, pour calmer cette soif, Saphia délivre les messages qui lui sont dictés par son âme et son coeur - seules ressources auxquelles le poète puisse puiser toujours sans les assécher - et, à les recueillir, notre propre soif s'apaise, nos coeurs et nos âmes s'émeuvent au contact de cette poésie sans apprêt, d'où toute « littérature » est bannie.

  • Bilqiss

    Saphia Azzeddine

    • Stock
    • 4 Mars 2015

    « Vous priez encore Dieu ?
    - Bien sûr. Pourquoi ne le ferais-je pas ?
    - Eh bien, il me semble qu´Il vous a abandonnée ces derniers temps.
    - Allah ne m´a jamais abandonnée, c´est nous qui L´avons semé. » Bilqiss est l´héroïne de ce roman : c´est une femme indocile dans un pays où il vaut mieux être n´importe quoi d´autre et si possible un volatile. On l´a jugée, on l´a condamnée, on va la lapider. Qui lui lancera la première pierre ? Qui du juge au désir enfoui ou de la reporter américaine aux belles intentions lui ôtera la vie ? Le roman puissant de Saphia Azzeddine est l´histoire d´une femme, frondeuse et libre, qui se réapproprie Allah.
    />

  • Assassiné en 1978, Harvey Milk, qui était adjoint au maire de San Francisco, fut un fervent militant de la cause homosexuelle et un des premiers hommes politiques américains à avoir assumé publiquement son homosexualité.

  • Sa mère

    Saphia Azzeddine

    • Stock
    • 23 Août 2017

    Marie-Adélaïde, née sous X, a la rage au ventre  ; elle a un destin, mais ne sait pas encore lequel. Pas celui de caissière à La Miche Dorée. Pas non plus celui de ses rares copines, certaines connues en prison, d'autres camarades de galère et d'errance. Serait-ce celui de nounou des enfants impeccables de la Sublime  ? Ou celui de retrouver sa mère coûte que coûte  ? Son destin, elle va le chercher avec les moyens dont elle dispose  : le culot, la parole qui frappe, l'humour cinglant, l'insoumission à son milieu, la révolte contre toutes les conventions. C'est une héroïne de notre temps.

  • Confidences à Allah

    Saphia Azzeddine

    • Stock
    • 24 Avril 2019

    Jbara, petite bergère pauvre des montagnes, en veut un peu à Allah de l'avoir plantée là. Réduite au rang de servante par un père ignorant, elle se prostitue parfois pour quelques friandises. Son destin bascule le jour où une valise tombe d'un car de touristes américains.
    Itinéraire d'une jeune fille musulmane d'aujourd'hui, Confidences à Allah est une histoire crue et cependant pleine de poésie et d'humour. Arrivé au bout de son récit, le lecteur découvre que le cri de révolte de Jbara était avant tout une bouleversante prière.

  • « Il aurait voulu être un patriarche. Il n'a été qu'un bon père. Au fond de lui sommeille un petit dictateur qu'il aurait aimé nourrir pour devenir le genre d'homme que l'on craint déjà derrière la porte. Cette assurance que le pouvoir confère et qu'annonce un pas souverain avant d'entrer dans une pièce. Ceux qu'on redoute même quand ils sourient. Il aurait voulu être plus tout et moins quelque chose. Plus riche et moins pauvre en fait. »
    Dans ce roman autobiographique, Saphia Azzeddine nous livre l'histoire de son père. Cet enfant élevé par des femmes au beau milieu de la plus grande palmeraie du Maroc, alors sous protectorat, qui débarquera jeune homme, comme beaucoup dans les années 1960, à Paris pour se faire une place. Mais il ne la trouvera jamais vraiment. Entre deux pays, deux cultures, à la fois fier et honteux, tour à tour infirmer, couturier, c'est en père au foyer qu'il sera le plus heureux et se donnera corps et âme à l'éducation de sa fille, son trésor.
    Avec beaucoup de piquant, d'émotions et d'humilité, Saphia Azzeddine retrace sa relation avec son père, ses moments de grâce, ses rébellions et ses excès.
     

  • Originaire de  la Silicon Valley, le métier de Chief Happiness Officer  est en plein essor. Objectif : contribuer à ce que les salariés arrivent au travail avec le sourire... et le conservent. De plus en plus d'organisations  s'y intéressent et mettent en place cette nouvelle fonction, en partant du principe qu'un salarié qui se sent bien au travail est deux fois plus efficace. 
    Comment mesurer le bonheur au travail ? Comment nourrir le sentiment d'appartenance des collaborateurs ? Comment valoriser les talents et faciliter la coopération ? Comment s'inspirer des nouveaux modes d'organisation qui émergent (autogouvernance, transparence...) ?
    Le Chief Happiness Officer  est la figure emblématique de ce changement de vision des entreprises, qui ne souhaitent plus  seulement adopter une posture défensive centrée sur la prévention des risques psychosociaux mais  s'ouvrir à une posture positive visant l'épanouissement des femmes et des hommes au travail.

  • Belle dans son corps, belle dans son esprit !
    Caroline et Safia vous guident au quotidien pour être bien avec vous-même comme avec les autres. Conseils bien-être : apprenez à vous détendre et à vous concentrer (massages, méditation et autres bonnes idées pour aller bien). Conseils psycho : développez la positive attitude et la bienveillance. Conseils fitness et beauté : toutes les petites techniques faciles à mettre en oeuvre. Conseils diététiques : des recettes de jus, de salades et de plats pour être en pleine forme.
    Un ouvrage résolument positif pour entrer dans la communauté des happy people.

  • La coopétition  est la stratégie relationnelle du 21e siècle la plus performante qui consiste à coopérer et à rivaliser simultanément avec ses concurrents afin de gagner, à la fois pour son entreprise et pour ses clients. Elle s'appuie donc à la fois sur la compétition et la coopération. La coopétition permet à une entreprise, par échanges d'idées et de savoir-faire avec son concurrent, de donner naissance à une nouvelle offre qu'elle n'aurait pas pu concevoir et mettre en place seule. Complémentarité des compétences et des savoir-faire, réduction de coûts, complémentarité de réseaux de distribution, R&D, amélioration d'un produit... tels sont aujourd'hui les périmètres dans lesquels la coopétition a fait ses preuves. Ce livre englobe tous les outils (leviers et ateliers) pour comprendre  le concept de coopétition,  se l'approprier et le mettre en oeuvre afin de maintenir à terme sa position de leader.

  • Simane, une jeune Somalienne, raconte son itinéraire, qui l'a conduite de la Somalie à l'Arabie saoudite en passant par Djibouti et le Yémen avant de la ramener, meurtrie, au bercail. Les hommes et les femmes qu'elle rencontre sont, comme elle, prisonniers et victimes des préjugés sociaux propres à chaque société. L'instinct de survie gomme l'humanité des personnages : ils ont tous en commun un lourd passé et un présent dans l'impasse ; ils se débattent dans une jungle où la vie ne tient souvent qu'à un fil.

  • Une île privée des Seychelles. Tatiana, « bécasse sentimentale », rencontre Philip, un garçon bien de sa personne ; ils sont beaux, elle est riche, ils s'aiment et décident de se marier. Leur histoire a tout du conte de fées, oui... mais celui-ci est écrit par Saphia Azzeddine, experte en démolitions.
    Des plages de sable fin aux coulisses du mariage, de Los Angeles à Paris, et de la meilleure copine à la femme de ménage, chaque personnage prend la parole, comme un choeur de pleureuses, et décrit ce couple en chemin vers l'autel. Sur la scène mondaine, les acteurs de cet univers d'ultra-riches et d'égoïstes liftés s'affrontent et s'esquivent dans une satire sociale aussi drôle que cruelle.

  • Dans ce récit, la petite Izza se faufile à travers toutes sortes de péripéties de sa prime jeunesse. L'extraordinaire beauté des vallées échancrées, dans les montagnes du Haut Atlas aux cimes enneigées, adoucit la dureté de la vie. L'humour des habitants agrémente les aventures, tantôt dramatiques, tantôt loufoques, mais toujours captivantes. La vie dans la montagne engendre aussi amour, joie et tristesse, que viennent parfumer les senteurs grisantes de la flore sauvage de la vallée. C'est cela que révèle Sur les sentiers de la vraie vie.

  • Votre enfant a grandi et vous ne le reconnaissez plus. Il devient cet être étrange qui s´enferme dans sa chambre, laisse traîner ses affaires, et vous répond à peine quand vous lui parlez. Oui, décidément, l´adolescence est une période difficile ! Pour les ados comme pour les parents... Durant cette délicate période, il faut assumer un rôle complexe, développer des trésors de patience pour maintenir le dialogue, tolérer parfois l´impossible pour mieux guider, et donner de l´amour tout en dosant les interdits... Votre ado a des complexes, il fume, sort trop, vous ne le comprenez plus ? Ce guide décrypte sa psychologie et vous aide à faire face. Vous saurez comment l´aider à réussir ses études, à surmonter ses moments de déprime ou gérer au mieux ses premiers amours...

  • Après Nicolas Dickner, Perrine Leblanc ou Carole Fréchette, c'est au tour de Safia Nolin de nous raconter ses six derniers mois.

  • Voy - Carnet de routes et d'émotions Des photos. Quelques traits de pinceaux. Des messages inspirants. Beaucoup de voyages. Le tout à travers sa propre vie, sa propre expression, son énergie.
    Safia rêve secrètement de pouvoir inspirer le monde. Lui donner un souffle différent qui aiderait chacun d'entre nous à être soi, à réaliser ses rêves et à construire de beaux projets plein de vie.
    " Entre histoires de vie et carnets de routes, je vous livre mes expériences de voyage à travers le monde. Du désert du Sahara marocain aux rues encombrées de Bogota, en passant par la douceur de Santorin, vous saurez comment chacun de ses moments résonnent en moi. Avec une simple idée en tête, vous donner les clés, l'envie et le courage, peut-être, de réaliser vos rêves à votre tour. " Safia

  • Visages du Québec nouveau: Naïla Tremblay Nouv.

    Dans cette rubrique, nous brossons le portrait d'une personne qui oeuvre à bâtir le Québec nouveau.

  • La perspectiva divertida y enternecedora de un adolescente sobre las relaciones humanas y la familia Polo tiene 14 años y crece en el seno de una familia algo desordenada. En su opinión, su madre es «fea y paralítica», su hermana «una golfa que está mal de la cabeza» y su padre tiene una de las peores ocupaciones que puede tener un hombre: mujer de la limpieza. Con una lucidez desconcertante, a través de palabras incendiarias, Polo expresa la pérdida de su inocencia con una espontaneidad tan insolente como legítima. Sencillamente porque su armadura de guerrero está sembrada de palabras tiernas y al mismo tiempo alegremente crudas. Este refugio textual pone de manifiesto una bella tensión entre el deseo de emancipación, de sueño de realización y un universo familiar que no inspira el éxito. Un marco trágico para una comedia inteligente. Una novela que te enganchará SOBRE LA AUTORA (Agadir, Marruecos, 1981) De ascendencia normanda y marroquí, Saphia Azzeddine vivió su infancia en Agadir y, a partir de los nueve años, en Ferney-Voltaire (Francia). Estudió en la Facultad de Literatura, se licenció en sociología, vivió en Houston, trabajó como assistante diamantaire en Ginebra y se convirtió en periodista, guionista y escritora. Su primera novela, Confesiones a Alá ha sido adaptada al teatro en el Festival Off d'Avignon en 2008, con puesta en escena de Gérard Gélas. En 2009 se presentó en el Théâtre du Petit-Montparnasse y de nuevo en el Festival Off d'Avignon y hasta septiembre de 2010 el espectáculo ha estado de gira por Francia, Suiza, Bélgica y Luxemburgo. En 2010, Saphia actuó en la película de Olivier Baroux L'Italien y publicó su tercera novela, La Mecque-Phuket, protagonizada por dos hermanas de origen magrebí. Su segunda novela, Mi padre es mujer de la limpieza, ha sido adaptada al cine en 2010, Saphia ha dirigido este largometraje. EXTRACTO Mi padre es mujer de la limpieza. Muchas veces, después del colegio, me paso para echarle una mano. Para que podamos volver antes a casa. Y también porque es mi padre. Saco brillo, limpio, froto, aspiro, hasta en los rincones. Pequeño y menudo, me cuelo por todas partes. Pero también aprendo. Una palabra por semana. Y no cualquiera. Las palabras que asustan. Las arrogantes, las superiores, las desdeñosas, las trascendentes, aquellas que hacen que te mueras de vergüenza si no conoces su significado. Aquellas que se permiten el lujo de llevar tres consonantes seguidas como extremo. O hasta cuatro como abstruso. Sin que ni siquiera sea una falta de ortografía.

  • ¿Cómo sobrevivir en un mundo donde las mujeres no tienen ningun estatus? Jbara vive en las montañas del Magreb, entre sus padres, sus cinco hermanos y su rebaño. La pequeña y pobre pastora, reducida al rango de criada por un padre ignorante y brutal, se prostituye a veces por algunas golosinas. Es bella, pero no lo sabe. En un pueblo donde las mujeres, literalmente, no son nada, ella todavía no sabe que su belleza es un poder. Hasta que un día una maleta caída de un coche de turistas americanos le revela otro mundo. Empieza trabajando de mujer de la limpieza para decantarse, poco a poco, por el mundo de la prostitución de lujo, la cárcel, los narcotraficantes. Un testimonio implacable sobre la opresión de las mujeres. Un grito de rebelión. Pero también, más allá de la desesperación y la miseria, la oración conmovedora de una mujer que se mantiene en pie frente a dios y a los hombres, con un confidente un tanto especial, el mismísimo Alá. SOBRE LA AUTORA (Agadir, Marruecos, 1981) De ascendencia normanda y marroquí, Saphia Azzeddine vivió su infancia en Agadir y, a partir de los nueve años, en Ferney-Voltaire (Francia). Estudió en la Facultad de Literatura, se licenció en sociología, vivió en Houston, trabajó como assistante diamantaire en Ginebra y se convirtió en periodista, guionista y escritora. Su primera novela, Confesiones a Alá ha sido adaptada al teatro en el Festival Off d'Avignon en 2008, con puesta en escena de Gérard Gélas. En 2009 se presentó en el Théâtre du Petit-Montparnasse y de nuevo en el Festival Off d'Avignon y hasta septiembre de 2010 el espectáculo ha estado de gira por Francia, Suiza, Bélgica y Luxemburgo. En 2010, Saphia actuó en la película de Olivier Baroux L'Italien y publicó su tercera novela, La Mecque-Phuket, protagonizada por dos hermanas de origen magrebí. Su segunda novela, Mi padre es mujer de la limpieza, ha sido adaptada al cine en 2010, Saphia ha dirigido este largometraje. EXTRACTO Tafafilt es la muerte y, sin embargo, aquí me tocó nacer. Me llamo Jbara. Al parecer, soy muy guapa pero lo desconozco. Me importa un comino ser guapa o no. Soy pobre y vivo en el culo del mundo. Con mi padre, mi madre, mis cuatro hermanos y mis tres hermanas. Los pobres follamos como animales simplemente porque es gratis. El caso es que nadie me dijo entonces que era guapa. En mi casa, no decimos ese tipo de cosas. La belleza no cuenta en Tafafilt; no aporta nada.

  • Building Blocks for Learning Occupational Therapy Approaches is a resource book for educational staff and pediatric occupational therapists, especially those new to the field. It shows how the implications of physical, psychological, social, and learning difficulties impact upon children's abilities. This highly practical book will help readers recognize when a student's poor performance within the classroom is a result of a medical condition or underlying motor and perceptual deficits.

  • This book examines the extraordinary nature of the power of preventive detention, which permits executive dispensation of the personal liberty of an individual on the mere apprehension that, if free and unfettered, he may commit acts prejudicial to national security or public order. In light of the extraordinary scope of this power, it, therefore, contends that the scope of the power should be confined to genuine emergencies threatening the life of the nation. 

    Against the above background, this book sheds light on the fact that Article 149 of the Federal Constitution of Malaysia empowers the Parliament to enact preventive detention laws authorizing the executive branch of government to preventively detain individuals without the precondition of an emergency. Furthermore, the Constitution does not stipulate adequate safeguards for mitigating the harshness of preventive detention laws. 

    This book makes it manifestly evident that the weaknesses of the constitutional provisions concerning preventive detention have enabled succeeding generations of executives in Malaysia to not only enact a series of preventive detention statues for arrogating to themselves wide powers concerning preventive detention but also to rely on them for arbitrarily detaining their political adversaries.  Consequently, on the basis of this analysis, this book puts forward concrete recommendations for insertion in the Constitution detailed norms providing for legal limits on the wide power of the executive concerning preventive detention. The insertion of such norms would ensure the maintenance of a delicate balance between protecting national interests and, simultaneously, observing respect for an individual's right to protection from arbitrary deprivation of liberty.This book is useful for academics and students of comparative constitutional law, human rights and Asian law. The extensive law reform analysis undertaken in this book also greatly benefits the policy makers in Malaysia and the policy makers of constitutional polities facing similar problems with the issue of circumscribing the scope of the powers concerning preventive detention.

  • This book reveals the roots of structural racism that limit social mobility and equality within Britain for Black and ethnicised students and academics in its inherently white Higher Education institutions. It brings together both established and emerging scholars in the fields of Race and Education to explore what institutional racism in British Higher Education looks like in colour-blind 'post-race' times, when racism is deemed to be `off the political agenda'. Keeping pace with our rapidly changing global universities, this edited collection asks difficult and challenging questions, including why black academics leave the system; why the curriculum is still white; how elite universities reproduce race privilege; and how Black, Muslim and Gypsy traveller students are disadvantaged and excluded.
    The book also discusses why British racial equality legislation has failed to address racism, and explores what the Black student movement is doing about this. As the authors powerfully argue, it is only by dismantling the invisible architecture of post-colonial white privilege that the 21st century struggle for a truly decolonised academy can begin. This collection will be essential reading for students and academics working in the fields of Education, Sociology, and Race.

  • Ce livre qui se situe dans le champ de la sociolinguistique interactionnelle essaie de comprendre des phénomènes langagiers observés et insérés non seulement dans leur contexte historique et géopolitique mais également dans une problématique générale, celle des comportements langagiers issus de contacts de langues. Il se propose donc d'analyser le phénomène de bilinguisme se manifestant dans les communautés arabophones et berbérophones immigrées dans la ville de Rennes.

empty