• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • 1797. L'Europe entière croit en l'étoile de Bonaparte qui mène à la conquête de la liberté les Soldats de la Révolution. À Francfort, Élisabeth Bethmann, héritière d'une des plus puissantes banques protestantes, participe avec exaltation à cette épopée où tout paraît possible : la gloire, l'amour, la passion. Encouragée par les mouvements d'émancipation qui secouent l'Europe, amie et, souvent, égérie des grands hommes de l'époque - Beethoven, Goethe mais aussi les Rothschild qui commencent leur ascension, Metternich, Chateaubriand, etc. - Élisabeth n'hésite pas à braver les conceptions morales, sociales, politiques et religieuses de son milieu. Veuve à 23 ans, elle se veut libre d'aimer et libre d'affronter le scandale pour rejoindre, dans sa prison, celui qu'elle aime... Avec Élisabeth, Sarah Frydman ouvre le premier volet de La Symphonie du Destin par le récit tout à la fois romanesque et historiquement rigoureux de la vie d'une femme passionnée, dont la fille deviendra la compagne de Franz Liszt et la petite fille, l'épouse de Richard Wagner.

  • "La chanteuse m'apparaissait ainsi qu'une personnification de mon rêve. Avec quelque chose en plus. Comme la chair et les os d'une vaporeuse démone", écrivait Chateaubriand après avoir assisté à une représentation de l'Armide de Gluck où chantait Sophie de Saint-Huberty.
    Cantatrice célèbre et adulée à la fin du XVIIIe siècle pour sa liberté de jeu qui révolutionnait l'art lyrique, Sophie de Saint-Huberty possédait d'autres talents d'aventurière qui en ont fait un personnage clé dans les tumultes de la Révolution et de l'émigration. Ayant épousé fort jeune un proche du prince de Rohan, libertin, joueur et sans scrupules, elle épouse plus tard et secrètement le comte d'Antraigues, redoutable intrigant au service du comte de Provence, qui l'entraîne malgré elle en exil, à Lausanne, Venise puis Londres. C'est là qu'en juillet 1812 un juge reçoit en pleine nuit une femme aux abois, qui lui confie qu'on va l'assassiner.
    De La Saga des Médicis à celle des Moisssons mortes, Sarah Frydman met tout son talent de romancière à retracer des destins singuliers et exemplaires, entiers et passionnés, emportés dans la spirale de l'Histoire et luttant pour leur liberté. Sophie de Saint-Huberty est de ces êtres de feu qui ne désarment jamais.

  • Corruption, assassinat, pouvoir, passion. Ce sont les maîtres mots qui ont construit l'histoire légendaire d'un homme, Cosimo de Médicis, et celle de sa descendance.
    C'est aussi l'histoire de la République de Florence, de son évolution artistique, politique, industrielle et commerciale. République qui a dominé toute l'Europe du XIVe et du XVe siècle.
    Mais au-delà des intrigues, alliances avec l'aristocratie déclinante, manipulations politiques, Contessina est aussi et surtout une histoire d'amour, celle de Cosimo de Médicis et de Contessina de Bardi, la première de ces femmes hors du commun qui ont joué un rôle essentiel dans le destin des Médicis.
    Passionnée d'histoire et de musique, Sarah Frydman après des études musicales renonce à une carrière de cantatrice pour écrire. Elle a déjà publié La Symphonie du Destin et La Fosse aux Lions.

  • Les Médicis, après leur exil à Venise, reviennent à Florence dans la liesse populaire. Cosimo, mécène libéral et généreux, est aussi un politicien et un marchand redoutable dont les alliances sont déjà internationales. II nomme les papes, déjoue les intrigues, décide des mariages, accroît son pouvoir et agit en maître absolu.
    Face à lui, la jeune Lucrezia, le "lys de Florence", fille d'un aristocrate allié du Médicis, rêve d'amour, de bonheur et de liberté. Quel peut être le destin d'une jeune femme, belle, intelligente et cultivée dans une cité en plein essor où le fracas des armes et des alliances politiques couvre celui des coeurs et des idéaux les plus purs?
    Après Contessina, Le Lys de Florence poursuit la Saga des Médicis, tout particulièrement celle des femmes qui furent le pilier et l'âme de leur entreprise et auxquelles Sarah Frydman rend justice avec autant de talent que de passion.

  • La marche des vivants

    Sarah Frydman

    Ils sont parmi les rares rescapés des "moissons mortes" de l'Histoire. Mais comment oublier et survivre quand les êtres chers ont disparu ? Ensemble, ils vont retrouver l'espoir, renaître à l'amour, se battre pour leur terre promise. Ensemble, malgré leurs différences, pour la "marche des vivants" .
    Après la guerre, les camps et l'holocauste, plus rien ne peut plus être comme avant. Pourtant la vie reprend son cours. Avrom Rozenblatt épouse une jeune Juive de la haute bourgeoisie. Myriam Lozwitzky grandit auprès de son père. Tout sépare ces deux êtres qui connaissent mieux que personne le prix de l'existence : militante du Parti communiste, Myriam rêve d'une société juste et solidaire, et d'une carrière de cantatrice ; sioniste convaincu, Avrom allie son sens des affaires et la politique, son profit personnel et la défense d'Israël - cette nouvelle nation qui incarne tant d'espérances. Néanmoins, il y a entre eux une attirance amoureuse violente et irraisonnée. Une attirance qui se joue des divergences... Gardant l'oeil rivé sur la terre promise, ils partageront ainsi leur destin, toujours hantés par le noir souvenir du passé, mais portés par un immense désir d'affirmer leur identité et de vivre leurs idéaux en toute liberté. C'est ce destin que Sarah Frydman, l'auteur de La Saga des Médicis et des Moissons mortes, retrace avec son talent de romancière capable de traduire aussi brillamment les fureurs de l'Histoire que les fièvres de la passion.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Grande famille française, propriétaire d'une importante société de cosmétiques dont les brevets révolutionnaires ont été achetés en 1933 à un scientifique juif allemand, les d'Aubreuil sont sortis de la guerre blanchis de toute collaboration et suffisamment puissants pour investir dans l'immobilier, la presse et la politique. Ils ont eu cependant leur part de drame, leur fils aîné et sa femme ont été déportés, laissant leur fillette Amélia orpheline. Et si cette dernière entame comme sa mère une carrière de pianiste, tombe amoureuse d'un jeune violoniste juif marqué par la perte des siens puis d'un jeune ambitieux, Frédéric Maury, issu de la classe ouvière, elle n'en reste pas moins une héritière...
    Dans cette passionnante fresque romanesque qui s'étend sur trois générations et traverse le siècle, du gouvernement de Vichy à la guerre d'Algérie, de mai 68 aux années Mitterrand, Sarah Frydman a su parfaitement restituer ce qu'il faut d'ambition pour asseoir une réussite familiale, briser les rêves et juguler les passions.

  • Depuis la nuit des temps, nombre d´aventuriers, de savants, de religieux sont partis en quête de la mythique Arche d´Alliance, le trésor perdu du Temple de Salomon. Toujours en vain.
    Quand Paul de Brissac, un archéologue français, annonce qu´il l´a peut-être localisée, une implacable machine de mort se met en marche. Intégristes religieux de tous bords, tueurs à gages néo-nazis, MOSSAD se déchaînent. Car la valeur inestimable de l´Arche pourrait permettre la construction d´un canal entre mer Morte et mer Rouge et apporter la paix au Proche Orient...
    Des mythes fondateurs aux Romains et aux Wisigoths, des Templiers au mystérieux abbé Saunière, de la Russie soviétique aux engagements d´une jeune femme en recherche d´identité, un formidable thriller où la romancière Sarah Frydman mêle ésotérisme et histoire avec une érudition sans faille et un sens du suspense digne des maîtres du genre.

    Sarah Frydman a publié de nombreux romans dont La saga des Médicis, Les Moissons mortes, qui relatait l´histoire des juifs d´Europe centrale au XXe siècle et Une si brève éternité en 2005.

empty