• Dans notre pays de castes et de hiérarchies, savoir qu'il existe des réussites fondées sur l'anti-conformisme est plutôt rassurant. Celle de René Sautier, fondateur de Sanofi, est exemplaire à plusieurs titres.

  • Victorieuse de sa première mission confiée par le Roi de France, Mariette est désormais palefrenière aux écuries du château de Versailles où tout n'est pas facile tous les jours. Certains de ses camarades palefreniers se moquent d'elle et de sa condition de fille, sans parler de Monsieur le Grand qui lui cherche querelle à la moindre occasion. Mais le plus important est qu'elle adore Pégase dont elle s'occupe jour et nuit et qu'elle peut compter sur le soutien indéfectible de son ami Marin !
    Voilà qu'un jour, le Roi fait appel à elle pour lui ordonner d'aider son petit-fils à monter un nouveau cheval. Mariette dispose de quatre jours pour préparer celui que l'on appelle le petit-dauphin à monter Öfke, magnifique bête offerte par le Sultan de Constantinople. Forcée d'accepter, Mariette se retrouve au coeur d'une nouvelle aventure très périlleuse. Tout d'abord parce que le jeune homme est connu pour son tempérament ombrageux et ses colères mémorables... Mais aussi parce qu'en langue ottomane Öfke veut dire... Tempête, et que le cheval porte bien son nom.

  • Alors qu'elle cherche un travail pour faire soigner son frère jumeau blessé, Mariette, 11 ans, croise la route d'un magnifique cheval. Immobile au milieu de la chaussée, la bête repousse tous les passants, mais pas Mariette. La fillette ne connaît pourtant pas grand chose aux animaux, mais, entre elle et le cheval, le courant passe naturellement : elle lui parle et le caresse, quand elle est arrêtée par la garde du Roi. Impressionné par les talents de Mariette avec son cheval nommé Pégase, le Roi Louis XIV, témoin de la scène, lui demande de rejoindre Versailles : Mariette aura pour mission de remettre Pégase au galop en échange d'une avantageuse récompense.
    Mariette découvre donc le monde fascinant et impitoyable de Versailles. Assisté de Marin, le fils de la cuisinière du château et grâce à la découverte de son précieux don avec les chevaux, Mariette va s'acquitter de sa mission.

  • Pour l'anniversaire du roi Louis XIV, un grand spectacle équestre doit être organisé à Versailles à initiative de son petit-fils, le petit Dauphin. Mariette décide de conduire son frère Pierrot à l'audition des danseurs. Sans surprise, le garçon est recruté sur le champ grâce à son talent. Mais Mr le Grand, grand écuyer du roi et ennemi de Mariette, a repéré son jumeau à l'audition et suggère au petit Dauphin une perfidie : pour amuser le roi, il faudra demander à Pierrot de danser debout, sur un cheval au galop !
    Mariette est morte d'inquiétude mais ne peut plus reculer : elle s'entraine donc avec son frère pour le jour J. Voyant leurs progrès, Mr le Grand s'affole et fait enlever Mariette. Heureusement, grâce à son don pour communiquer avec les chevaux, elle appelle Pégase qui conduit ses amis auprès d'elle. Elle peut ainsi rejoindre son frère à temps pour le grand spectacle, qui est un succès. À tel point que Pierrot est recruté à l'Académie royale de danse, à Paris...

  • La décennie des années 80 marque pour l'Afrique sahélienne à la fois une aggravation du déficit céréalier et du fardeau de la dette extérieure. Dans ce contexte, le thème de la valorisation des céréales locales rencontre un intérêt nouveau. " Nous tenterons de situer les recherches entreprises et les expériences acquises à l'intérieur de ce triangle de la valorisation : valorisation économique, valorisation technologique, valorisation culturelle. Il s'agira de comprendre les raisons techniques, économiques et culturelles des réussites et des échecs... " Les auteurs nous proposent une analyse des produits et des comportements alimentaires, des procédés de transformation et des filières économiques, avec une approche qui éclaire différemment la problématique de la valorisation des céréales locales.

empty