• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  •  

     

    La réflexologie est une technique thérapeutique millénaire qui repose sur le principe que chaque organe, chaque glande, chaque partie du corps ou chaque fonction physiologique correspond à un point précis situé sur les mains, les oreilles, les pieds et le visage. Leur stimulation permet de diagnostiquer, prévenir et traiter les douleurs et de nombreux maux. Grâce à ce livre très complet et accessible à la fois, vous connaîtrez tout de cette discipline et pourrez pleinement profiter de ses bienfaits.

     

    Richement illustré de près de 400 schémas en couleurs, cet ouvrage commence par faire le point sur les principes généraux de la réflexologie (plantaire, palmaire, faciale et auriculaire). Outre une présentation des méthodes traditionnelles chinoises, il offre également un tour d'horizon complet des techniques d'acupression, notamment du Japon, de Thaïlande et du Vietnam. Afin de faciliter la compréhension de toutes ces techniques parfois complexes, vous découvrirez des fiches de travail pédagogiques illustrées pour chaque pathologie. Vous apprendrez ainsi à soigner et à soulager efficacement tous les maux du quotidien, de l'acné aux vertiges, en passant par les douleurs de dos et les problèmes digestifs parmi tant d'autres.

     

    HÉLÈNE CAMPAN est réflexologue, spécialisée en shiatsu, ayurvéda et traitements holistiques, mais aussi formatrice en spa et en école de massage. Elle est la créatrice du concept d'enseignement pédagogique Expert Massage Academy. Spécialiste du bien-être à travers le monde, elle a plus de 75 techniques de massage à son actif. Elle est l'auteure de plusieurs guides dont Ma leçon d'automassage, paru chez le même éditeur.

     

    HÉLÈNE SERGENT est diplômée en naturopathie (Cenatho-Paris) et a également un diplôme universitaire en nutrition du sportif (université Paris-Descartes et faculté de médecine de la Pitié-Salpêtrière). Aujourd'hui, elle partage son temps entre son cabinet - où elle exerce en tant que naturopathe, réflexologue et olfactothérapeute - et l'entreprise - où elle dispense des ateliers/conférences.

  • Déluge, vol du feu, origine de la sexualité, femmesoiseaux, autant de mythes que l'on retrouve, sous une forme ou sous une autre, un peu partout.

    Déluge, vol du feu, origine de la sexualité, femmesoiseaux, autant de mythes que l'on retrouve, sous une forme ou sous une autre, un peu partout. Autant de mythes recueillis, annotés, comparés, commentés par des savants qui, ce faisant, ont créé une discipline en développant des concepts spécifiques – comme agresseur, donateur, héros, initiation... – afin de répondre aux questions soulevées : quelle est l'origine de ces mythes ? comment sont-ils répartis ? comment peut-on les interpréter ?

    C'est autour de trois piliers, mythes, mythologues et concepts, que ce dictionnaire est conçu. Avec près de 1 400 entrées concernant les récits mythiques de plus de 1 300 peuples, il présente un tableau d'ensemble de la science mythologique d'une ampleur et d'une ambition sans égales.


  • "Porter un regard différent sur des sites endormis, foire jaillir de lo beauté là où l'on ne pourrait voir que des lieux abandonnés."

    Genre photographique à part entière, monde fascinant, l'urbex - contraction de urban exploration  -

  • Comment survivre au "pays du soin", et avec quels outils ?
    Qui ne s'est jamais senti perdu ou troublé après une consultation médicale ?
    Patients et soignants ne parlent pas toujours le même langage, ce qui est source de beaucoup d'incompréhensions et parfois de souffrance. Les patients n'ont pas toujours les outils nécessaires pour recevoir et interpréter une information médicale parfois complexe. De leur côté, dans un pays du soin en crise, les professionnels de santé manquent de temps.
    Dans ce guide pratique et plein d'humour, toutes les méthodes et astuces pour, entre autres :
    - bien identifier les blouses blanches, du médecin à l'administration
    - adapter votre mode de communication
    - gérer de longues heures en salle d'attente
    - maîtriser sa consultation médicale de A à Z
    - sélectionner de manière pertinente l'information sur Internet
    Et en fin d'ouvrage : un carnet de patient pour vous accompagner dans vos consultations !

  • Notre grec de tous les jours

    Bernard Sergent

    • Imago
    • 20 Septembre 2017

    Alors que l'enseignement des langues anciennes se voit aujourd'hui menacé, Bernard Sergent, défenseur passionné de l'humanisme classique, se propose de mettre en évidence la profonde et indélébile empreinte du grec sur le français dans notre vocabulaire de tous les jours. Car si le grec se retrouve dans les termes complexes des sciences et des techniques - ce que personne n'ignore -, il affleure également, le plus souvent sous le masque d'une origine latine, dans les mots les plus courants, voire familiers, du français. Le dictionnaire est précédé d'une riche introduction retraçant le périple du grec au coeur de notre culture.

  • Platon décrit l'Atlantide puis expose comment le merveilleux royaume a dégénéré, comment il fut vaincu par les Athéniens d'alors et finalement fut englouti sur ordre des dieux. Grec prodigieusement érudit, Platon a puisé dans sa tradition et sa culture et a fabriqué un mythe devenu l'un des plus célèbres de l'Antiquité. Nous voyons comment le grand philosophe a bâti ce mythe de l'Atlantide qui n'a cessé d'inspirer et de contaminer l'histoire.

  • Cet ouvrage poursuit les recherches de l'ethnologue suédois Erland Nordenskiöld qui établissait des corrélations entre les civilisations matérielles d'Amérique du Nord et du Chaco. Les recherches portent ici sur d'autres plans de civilisation : faits sociaux et mythologie. L'étude est ainsi amenée à distinguer plusieurs des mouvements migratoires qui ont mené des Amérindiens du nord au sud de l'Amérique et met en évidence que cette civilisation préhistorique est d'origine asiatique.

  • "Salomé a 35 ans, souriante, élégante, de longs cheveux bruns qu 'elle noue parfois en chignon. Un mari qui l'adore et des enfants intelligents, bien élevés. Voici deux ans, c'est à elle que son père a transmis les rênes de l'entreprise familiale. Depuis, elle est souvent dans le TGV pour travailler sur place avec ses managers et ses équipes sur le terrain. Un jour, on la voit arriver les cheveux courts, toujours belle certes.

    Tu as coupé tes cheveux ?

    Oui. c'était trop lourd." Dans l'univers professionnel, citadin, internationalisé est apparue une silhouette féminine aussi peu remarquée que très répandue, typique du XXIe siècle : la femme-girafe.

    Vous souvenez-vous de ces photos de femmes au cou allongé par des anneaux soudés peu à peu tout autour ? Voilà à quoi ressemblent certaines femmes surchargées d'obligations. Indéfiniment ou presque. Il est clair qu'empiler autant d'anneaux sur ses épaules, autour de son cou, cela défie le bon sens. Mais comment en sortir ?

  • L'image-charnière considère l'art contemporain (installations, dispositifs, montages cinématographiques) dans les liens et les articulations qui s'y tissent. D'une part ceux-ci relèvent d'une nature discursive, de ce qui appartient à l' "oeil", de l'autre, ils engagent l'oeuvre en tant que corps vibrant, caisse de résonance à l'égard du monde que cherche à faire émerger le parcours du regard.

  • Retrace la gestation du projet thatchérien et décrit son application dans les différentes sphères d'intervention de la puissance publique, en montrant comment ce personnage politique hors du commun tenta de modifier les fondements de la société britannique à partir d'un credo tout à la fois rudimentaire et ambitieux.

  • Les moustiques

    Will Sergeant

    Sur son bureau, son téléphone clignote. Irrésistiblement, il presse le pas. Une chose désormais l'obnubile : taper d'une cuillère en bois sur sa casserole, rejoindre le tintamarre et faire sa monnaie de cirque. Voilà Jeff qui prend le marché comme un train qui passe. Un moustique aux ailes noires, aussi grandes que celles d'un ange, qui déchire d'un éclair à chaque battement la raison.

  • Bien au-delà du sport dans lequel il s'est illustré, le cyclisme, dans lequel il fut notamment champion du Monde en 1900, Edmond Jacquelin fut d'abord une grande figure parisienne, un personnage que des milliers de personnes adulaient, des sportsmen aux artistes à l'image de Toulouse-Lautrec, en passant par les écrivains comme Emile Zola... Voici l'itinéraire de cet homme au destin extraordinaire, dans le contexte de la Belle Epoque, de l'Exposition Universelle...

  • A la fin de son premier livre, au dernier soir de l'effondrement de la révolte militaire d'avril 1961, le capitaine Sergent demande à l'un de ses compagnons : Par où allons-nous commencer ? Cette question était alors difficile à poser. On ne concevait de résistance à la politique d'abandon que sur le territoire algérien. Le capitaine Sergent, cependant, débarque clandestinement en France et commence d'y organiser la lutte. L'amnistie maintenant totale permet à l'auteur de révéler les rôles exacts des principaux acteurs de cette aventure passionnante, avec ses espoirs, ses échecs, jusqu'à l'indépendance de l'Algérie, suivie de peu par l'exécution du lieutenant Degueldre. Un cycle s'achève. Un cycle seulement, car la sérénité et l'absence de toute polémique des jugements du capitaine Sergent font de ce livre un document qui se situe déjà au niveau de l'Histoire et un engagement politique... une espérance pour l'avenir. L'officier de Légion qui met sa peau au bout de ses idées fait place à un homme nouveau. LA BATAILLE est la preuve que Pierre Sergent n'a pas manqué son exil.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pendant une dizaine d'années, un groupe de professeurs ont sélectionné des textes d'enfants qui leur paraissaient particulièrement comiques ou remarquables. Il en est résulté une sorte de foire aux prodiges, si l'on peut dire. On y trouvera, non seulement, un humour extraordinaire mais une poésie, une imagination inoubliables, bref une véritable illustration du génie.

  • On ne se résigne pas à l'exil. Mais il n'y avait pas d'autre recours, puisque la soumission, la capitulation étaient et restent inacceptables. Si dur, si inconfortable que soit l'exil, ma pensée est sans cesse auprès de mes camarades de combat encore détenus et en particulier auprès du plus illustre d'entre eux, le général Salan. Les jours qui passent ne nous apportent pas - ni à Alger ni à Paris - des raisons particulières de faire notre mea culpa et de demander l'amman. J'ai décidé de parler. Mon voeu serait comblé si certains de nos adversaires - de nos anciens adversaires - de ceux qui nous ont le plus durement combattus voulaient bien admettre l'honnêteté de notre voix. Je dépose sans crainte et sans haine. L'ex-Capitaine Sergent.

  • Un duel acharné entre deux personnalités profondément différentes qui n'ont qu'un point commun : l'amour de cette terre algérienne qui a séduit tant de Français, converti tant d'hommes politiques et suscité tant de polémiques. o Pierre Sergent : Comment il a découvert l'Algérie. o André-Louis Dubois : Pourquoi l'héritier d'une famille de pieds-noirs est devenu un partenaire de l'Algérie algérienne. o Pierre Sergent : Ce qu'il n'avait jamais dit sur l'O.A.S. o André-Louis Dubois : Ses révélations sur la manière dont les adversaires des solutions libérales « montaient » une campagne de presse. o André-Louis Dubois et Pierre Sergent : Pourquoi ils croient à l'avenir de la France en Algérie. Leur conviction qu'il existe un peuple algérien.

  • Opposer le soldat-citoyen au citoyen-soldat, à l'ouvrier-soldat, au paysan-soldat, c'est le plus sûr moyen de casser une armée nationale. La mission des armées est claire : elles doivent protéger la liberté de la France et les libertés des Français. L'armée, c'est la France, toute la France. Est-il plus exaspérant pour un officier que d'entendre parler, à jet continu, de réintégration de l'armée dans la nation ? Comment peut-on vouloir réintégrer un corps en lui-même ? L'armée, c'est la nation. Mise en chantier dans tous les organismes vivants du pays, dans tous les partis politiques, à tous les niveaux, la charte de la Défense constituerait la bible patriotique moderne. Je préfère ne pas vous confier mes fils, plutôt que de les voir revenir, un an plus tard, sans respect pour le drapeau, sans estime pour vous, et sans la moindre envie de défendre leur pays. C'est la foi en leur mission qui fait la force principale des armées.

  • Un duel acharné entre deux personnalités profondément différentes qui n'ont qu'un point commun : l'amour de cette terre algérienne qui a séduit tant de Français, converti tant d'hommes politiques et suscité tant de polémiques. o Pierre Sergent : Comment il a découvert l'Algérie. o André-Louis Dubois : Pourquoi l'héritier d'une famille de pieds-noirs est devenu un partenaire de l'Algérie algérienne. o Pierre Sergent : Ce qu'il n'avait jamais dit sur l'O.A.S. o André-Louis Dubois : Ses révélations sur la manière dont les adversaires des solutions libérales « montaient » une campagne de presse. o André-Louis Dubois et Pierre Sergent : Pourquoi ils croient à l'avenir de la France en Algérie. Leur conviction qu'il existe un peuple algérien.

  • Opposer le soldat-citoyen au citoyen-soldat, à l'ouvrier-soldat, au paysan-soldat, c'est le plus sûr moyen de casser une armée nationale. La mission des armées est claire : elles doivent protéger la liberté de la France et les libertés des Français. L'armée, c'est la France, toute la France. Est-il plus exaspérant pour un officier que d'entendre parler, à jet continu, de réintégration de l'armée dans la nation ? Comment peut-on vouloir réintégrer un corps en lui-même ? L'armée, c'est la nation. Mise en chantier dans tous les organismes vivants du pays, dans tous les partis politiques, à tous les niveaux, la charte de la Défense constituerait la bible patriotique moderne. Je préfère ne pas vous confier mes fils, plutôt que de les voir revenir, un an plus tard, sans respect pour le drapeau, sans estime pour vous, et sans la moindre envie de défendre leur pays. C'est la foi en leur mission qui fait la force principale des armées.

  • On ne se résigne pas à l'exil. Mais il n'y avait pas d'autre recours, puisque la soumission, la capitulation étaient et restent inacceptables. Si dur, si inconfortable que soit l'exil, ma pensée est sans cesse auprès de mes camarades de combat encore détenus et en particulier auprès du plus illustre d'entre eux, le général Salan. Les jours qui passent ne nous apportent pas - ni à Alger ni à Paris - des raisons particulières de faire notre mea culpa et de demander l'amman. J'ai décidé de parler. Mon voeu serait comblé si certains de nos adversaires - de nos anciens adversaires - de ceux qui nous ont le plus durement combattus voulaient bien admettre l'honnêteté de notre voix. Je dépose sans crainte et sans haine. L'ex-Capitaine Sergent.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty