• Conte détourné Variante cocasse des Trois Petits cochons Marco, Polo et Marco Polo Cauchon ne ramassent jamais leurs chambres. Une vraie soue à cochons! Quand leur parents exigent qu'ils fassent le ménage, ils préfèrent quitter la maison que de nettoyer et partent donc un beau matin, chacun en quête d'un logis et sans crainte du Méchant Homme, Wolfgang Leloup, qui est supposé roder dans le coin. Marco se contente d'une maison construite de vieux cartons comme un itinérant, Polo choisit une petite cabane en bois à l'écart d'un terrain de foot tandis que Marco Polo choisit une belle maison en construction en banlieue. Mais Wolfgang Leloup rôde... Il soulève le toit de la maison de carton et Marco court vite se réfugier chez son frère. Les deux cochons fuient la cabane de Polo juste à temps, alors que le méchant homme arrache une planche pour entrer. Heureusement, Marco Polo Cauchon pense à allumer un bon feu et à inciter Leloup à les atteindre par la cheminée. Ils en profitent pour cuire Leloup sur la grill barbecue... Ils appellent aussitôt les policiers, sont vus aux nouvelles par leurs parents qui vont les chercher et acceptent, pour réintégrer la maison familiale, de faire un moyen ménage... pas un gros comme l'auraient voulu les parents, mais plus gros que ce à quoi ils aspiraient.

  • D´abord paru il y a plus de vingt ans, Le Pari d´Agathe n´a pas pris une ride et se présente maintenant sous une forme plus actuelle. Tout en conservant son heureux mélange d´astuces farfelues et de préoccupations sérieuses, il traite avec fougue et humour de l´amitié, de l´estime de soi et de l´obésité.

    Clovis Théron est nouveau à Saint-Bruno et les élèves de sa classe prennent plaisir à se moquer de son nom, de son accent français, mais surtout de sa taille bien enrobée. En faisant équipe avec lui, la sportive Agathe a même perdu toutes les épreuves athlétiques de fin d´année ! Pariant qu´ils gagneront ensemble l´année suivante, Agathe dispose de l´été pour entraîner Clovis à son insu. À l´aide de stratégies aussi farfelues les unes que les autres, Agathe fait bouger et maigrir Clovis. L´estime de soi et plaisir que trouve le garçon deviennent manifestes, mais le piège se referme sur Agathe lorsque son nouvel ami apprend l´existence du pari.

  • Passer ses vacances dans un château en Autriche ? Quel beau programme ! Ce n´est pourtant pas tout à fait l´avis de Caroline, qui accompagne son père sur un plateau de tournage autrichien. Personne n´y a de temps pour elle. À part peut-être son vieil ami Otto, le spécialiste en effets spéciaux, et Jakob, un garçon du village qui apprend à Caroline que le château est hanté. « Des histoires à dormir debout ! » se dit Caroline. Pourtant, un soir de pleine lune, à minuit...

    En plus d´être un roman, Un été avec les fantômes est un scénario écrit par Nadja Seelich. Ce long métrage rempli de magie est une coproduction Canada-Autriche. Les coproducteurs canadiens en sont Rock Demers et Chantal Lafleur, des Productions La Fête.

    Un été avec les fantômes, nous fait pénétrer dans les coulisses du cinéma et, surtout, dans le monde des revenants...

  • À la mort de sa mère, Joseph, un petit garçon de dix ans, est envoyé dans un pensionnat par son père. Triste, il quitte Magan, son meilleur ami, et le village de son enfance pour connaître une nouvelle vie. Sa nouvelle résidence est dirigée par des missionnaires catholiques sévères mais bienveillants. Petit à petit, mais non sans incidents, Joseph apprend à aimer et à être aimé par les gens de l'école, sa nouvelle famille. C'est dans ce pensionnat sur le littoral de l'océan Indien qu'il fera, durant la récréation, une rencontre qui changera son existence à tout jamais : celle de Sandu, un adolescent vivant dans une extrême pauvreté. Révolté par une telle injustice, Joseph décide d'aider son nouvel ami. Tous les jours, le petit Joseph « emprunte » du pain à la cuisine de l'école pour le donner à Sandu et sa famille... jusqu'au moment où il se fait prendre la main dans le sac.

  • On tue la une

    Sonia Sarfati

    Tuer la une. Expression désignant le fait de changer les grands titres d'un journal à la dernière minute, sous le coup d'une nouvelle majeure. Bref, un « sport » qui se pratique dans l'extrême urgence.

    Avec la participation de Marc Cassivi, Pierre Cayouette, Serge Chapleau et Yvon Landry, Marie Charrel, Luc Chartrand, Michel Jean, Catherine Lafrance, Robert Lamarche, Claudia Larochelle, François-Guillaume Lorrain, Isabelle Massé, Florence Meney, Hugo Meunier, Michèle Ouimet et Sonia Sarfati.

    À une époque où les médias traditionnels traversent des temps difficiles, On tue la une propose une incursion dans les coulisses d'une profession que tout le monde connait... ou plutôt, croit connaitre.

    Leurs noms font les manchettes parce qu'ils les écrivent, les lisent, les mettent en ondes, les illustrent. Ils sont treize reporters, un caricaturiste et son complice à avoir pris la plume pour relever le défi lancé par Sonia Sarfati. Leur affectation ? Livrer une nouvelle ayant l'univers du journalisme comme toile de fond et dans laquelle serait commis un crime assez important pour faire la une : photographe de presse assassiné, match de soccer truqué, épidémie de dérapages politiques, infiltration qui tourne mal... Tuer la une ne fait pas de morts. Enfin, pas toujours.

  • Lorsqu'ils ont débarqué à la maison de campagne que la mère de Théo avait louée pour les vacances, Nicolas et son cousin ignoraient tout du lourd passé de Baie-des-Corbeaux. Ils ne savaient rien du peintre damné. Rien des sorcières rouges qui le haïssaient. S'ils avaient été mieux informés, les deux garçons n'auraient sûrement pas forcé l'ouverture de la trappe permettant d'accéder au grenier. Ils ne se seraient jamais approchés des horribles toiles qui y étaient accrochées.
    Mais, hélas, ils ne savaient pas...

  • Frédérique et Gabrielle sont comme deux soeurs. Elles se connaissent depuis le berceau. Premiers pas, premières classes... elles ont toujours tout fait ensemble.
    Mais à quinze ans, les choses changent. Alors que l'une vit son premier amour, l'autre souffre d'un mal qui la ronge. Le corps de Fred s'amenuise comme une peau de chagrin au fur et à mesure que sa volonté devient de fer. Ira-t-elle jusqu'à disparaître complètement ?

  • « Il faut dire que Sonia Sarfati, accompagnée des photos du film, a, encore une fois, fait du beau travail: une écriture pure et rythmée, précise et troublante. Cette histoire d'amitié, de générosité, d'espoir et de réconciliation plaira en particulier aux amoureux des chiens, qui participent, à leur façon, à la reconstruction de la vie après le drame. »
    Marie Fradette, Lurelu

    « D'abord écrite pour le cinéma, l'histoire de Daniel, de son père et d'une troupe de chiens savants se retrouvent dans un ouvrage d'un peu plus de 200 pages qui saura plaire à tous, des jeunes aux moins jeunes. »
    Yanik Michaud, Le Métro

    « Les chiens, la plupart abandonnés ou trouvés à la fourrière, sont touchants et l'histoire, savamment orchestrée, fera le bonheur des tout-petits. »
    Claudia Larochelle, Le Journal de Montréal

    « Le roman qui relate l'aventure de Daniel et de ces chiens extraordinaires ne manque pas de suspense et de rebondissements. Le comportement exemplaire des chiens est un merveilleux tremplin pour démontrer le pouvoir de l'amitié, la tolérance et la persévérance. (...) Agréable et facile à lire, mêlant adroitement l'humour et la détresse, ce conte invite chacun à goûter la vie.»
    Association Choisir un livre (France)

    « Une aventure rocambolesque qui ne mérite que des éloges! »
    Denis Lévesque, CHRM FM (Matane)

  • On a volé à Zaya le Livre de lumière, qui contient tous les secrets de la magie blanche. Pour le récupérer, elle devra affronter, avec l'aide de Xavier, un Ogre-gobelin, des Scarilles, un Spectre, un Harpibou... Bref, il lui faudra triompher des Malveillants !

    Deuxième tome des aventures palpitantes de Xavier et de Zaya.

empty