Sciences & Techniques

  • La blockchain est annoncée comme une révolution technologique, économique, politique et sociétale aussi puissante qu'Internet. Cette « chaîne de blocs » promet d'être l'outil incontournable de demain. Encore fallait-il un ouvrage pour la décrypter. À quoi sert la blockchain ? Cette nouvelle technologie permet avant tout d'envoyer de l'argent en ligne sans intermédiaire : ni banque, ni compagnie de carte de crédit. Elle pourrait bouleverser la finance, l'assurance et le transfert d'argent tout en étant le moteur d'un vaste mouvement de décentralisation de l'économie numérique. Grâce à elle, certains rêvent déjà « d'ubériser Uber ». Cette « invention géniale », selon Jean-Claude Trichet, l'ancien président de la Banque centrale européenne, donne également la possibilité d'enregistrer de l'information de manière immuable : diplômes, documents administratifs, titres de propriétés et même bulletins de vote. Les démocraties et les administrations vont pouvoir se réinventer ! Passionné par cette transformation en cours, le journaliste Stéphane Loignon l'analyse dans cette grande enquête réalisée auprès de spécialistes dans sept pays (créateurs de start-ups, experts de grands groupes, financiers, universitaires, députés...). Avec enthousiasme, esprit critique et pédagogie, il décrypte le fonctionnement de la blockchain, explique ses enjeux, évalue son potentiel et expose toutes les applications existantes et futures. Une révolution qui nous concerne tous.

  • Dans la foulée du rassemblement évangélique de Mulhouse, mi-février, les hôpitaux du Haut-Rhin sont les premiers en France à connaître un afflux de patients atteints du Covid-19. Cette vague épidémique, tant redoutée, s'abat dès le début du confinement sur l'hôpital Pasteur de Colmar, dont les capacités sont vite débordées. Au service des urgences, la Dr Claudia Chatelus, 49 ans, se retrouve en première ligne. Jour après jour, un nombre de plus en plus important de malades, parfois bien plus jeunes qu'elle ne l'imaginait, arrivent dans un état critique. Très vite, c'est la pénurie de masques, de tests, de respirateurs, d'oxygène, et de sédatifs. Formée à la médecine de catastrophe, le Dr Chatelus multiplie les intubations sur des hommes et femmes au bord de l'asphyxie. Alors que les services de réanimation d'Alsace sont combles et que Paris n'a pas encore pris la mesure de la situation, il faudra décider qui, selon son âge, son autonomie et son état de santé peut bénéficier de ce geste qui sauve. Elle se démène lors des transferts de patients en Allemagne ou dans d'autres régions françaises, parfois par la route en convois, parfois par les airs, grâce aux hélicoptères de la sécurité civile et du Samu, ou aux avions de l'armée. Comme d'autres, elle soutient ses collègues meurtris, stressés, anxieux pour leur santé et parfois eux-mêmes malades. En l'absence de coordination régionale, voire nationale, de santé dès le début de la crise, seule l'exceptionnelle mobilisation de tous les acteurs du secours et du terrain, la solidarité de la population et les aides venues de l'extérieur empêcheront l'effondrement des services d'urgence du Grand Est, comme des autres régions les plus durement touchées. Ma guerre contre le Covid est le journal d'une femme aux Urgences qui oscille entre sang-froid et colère, le récit brûlant d'un combat contre la pandémie, mais aussi contre la défaillance honteuse, organisée par les gestionnaires de la santé, d'un système de soin tenu longtemps pour l'un des meilleurs au monde. C'est un témoignage de première ligne, un récit d'indignation et d'empathie.

empty