Hors collection

  • Renaud : quarante ans de carrière à travers ses plus belles déclarations Blouson noir, papa gâteau, gavroche énervant, poète sensible et révolté, chanteur populaire et réaliste... on ne présente plus le " phénix ".
    Laissons plutôt Mister Renard évoquer Renaud ou vice versa. Qu'elles soient touchantes, drôles, poétiques, provocantes, sensibles, cet ouvrage recense les plus belles paroles, pensées et confidences de Renaud.
    De l'enfance à la mort, en passant par l'amitié, la tribu, les inspirateurs, l'argent, l'engagement, l'alcool, une vingtaine de thèmes sont au sommaire de ce livre qui parcourt ainsi 42 ans de carrière !
    Un recueil original, inédit et ludique, pour se plonger dans l'univers, la vie et l'oeuvre de l'artiste. Une manière de redécouvrir Renaud à travers ses propres mots. Ses paroles sont extraites d'innombrables et différentes sources de 1977 à aujourd'hui : extraits d'interviews de la presse écrite, télévision, radio, conférences de presse, livres...
    ExtraitsSes toutes premières interviews " L'avenir ? Je le vois très court, un grand trou noir. En fait, je ne le vois pas, je vois la mort. C'est tout, à brève échéance. C'est con, la mort... Je suis suicidaire mais à petit feu. Sans mes parents, que j'aime éperdument, je crois que je me serais flingué depuis longtemps. "
    Le Matin, 13 mars 1978 (chapitre : La mort)
    Ses confidences les plus sincères " Je suis toujours dans cette contradiction d'être célèbre, d'avoir de l'argent et de parler à ceux qui n'en ont pas. C'est pour ça que je distribue à tort et à travers, à toutes les bouteilles à la mer, les appels au secours de gens démunis, déshérités, à la rue. Ça vient peut-être de mon éducation protestante. Je ne suis pas à la recherche de causes à défendre mais, quand on me sollicite, je ne sais pas dire non. "
    Le Journal du dimanche, 3 avril 2016 (chapitre : L'engagement)

  • La première biographie autorisée du chanteur le plus populaire de sa génération.Depuis 30 ans, Florent Pagny collectionne les disques d'or, de platine et de diamant témoins de la place privilégiée que ce personnage charismatique occupe dans le coeur du public francophone.
    De l'album "N'importe quoi" en 1987 à l'album "Temps présent" 20 ans plus tard, en 2017, l'artiste a su redonner du prestige au statut d'interprète en faisant de bons choix tout au long de sa carrière.
    A la suite de l'accueil mitigé reçu pour son deuxième album "Rester vrai", s'appuyant sur sa théorie des points forts, il décide de mettre sa plume de côté et d'offrir l'écrin qu'elle mérite à sa voix de baryton. Il s'entoure alors des meilleurs pour écrire et composer ses chansons tels que Jean-Jacques Goldman, Pascal Obispo, Calogero, Marc Lavoine, Raul Paz et tout dernièrement Maître Gims.
    Du sur-mesure que sa voix transformera en haute-couture et qui fait la part belle à l'amour sans jamais le rendre mièvre ainsi qu'à la mélodie. Ses chansons se fredonnent ce qui reste plutôt rare dans le paysage actuel de la chanson française.
    A l'instar de ses tenues vestimentaires et de ses fantaisies capillaires, Florent Pagny varie également de répertoire au gré de ses envies. Le public est parfois surpris mais jamais dérouté tant la démarche de l'artiste est désarmante de sincérité. Le chanteur entraîne alors ses fans dans des univers que ceux-ci n'auraient jamais appréhendés, comme l'opéra ou la musique urbaine.
    Clé de voute de "The Voice", il touche toutes les générations avec son franc-parler et son côté rebelle. Florent Pagny est resté cet enfant du peuple attachant qui n'a jamais oublié d'où il venait, fidèle à ses terres, que ce soit celle de sa vie d'homme, la Patagonie, ou celle de son enfance, la Bourgogne. Comme si le petit garçon qui pêchait dans les eaux de la Bourbince à Montchanin en Saône-et-Loire et qui remportait des concours de chant dans les fêtes de village veillait à ce que l'homme ne s'égare pas en chemin.
    Ce portrait s'appuie sur une série d'entretiens exclusifs accordés à Stéphane Deschamps et à Valérie Alamo.

empty