• Maxime Langlois a beau être l'élève idéal et obtenir des notes parfaites, il n'aime pas sa vie. Depuis la mort de sa mère, son père a terriblement changé. Il a pratiquement abandonné ses enfants. Maxime s'occupe tout seul de sa petite soeur. Ils vivent dans la pauvreté, la misère et la crainte de ce père devenu très agressif. Lorsque Maxime découvre ce qui pousse son père à agir ainsi, il décide que sa soeur et lui en ont trop enduré. Leur vie va changer. Il cherche par tous les moyens à mettre fin à cet enfer.

  • Prix de VACELF Cécile-Rouleau 1988.

    Comment une maladresse de Nicolas peut-elle servir de lien entre le présent et le passé ? Avec sa soeur, il découvrira une ancêtre à la vie riche en aventures. Pas à pas, les deux jeunes suivront les péripéties de leur arrière-arrière-grand-mère, impliquée dans l'histoire des Patriotes.
    Accompagne-les dans ce retour aux sources, au coeur de la Rébellion de 1837-38. Tu découvriras avec eux l'ardent désir de liberté d'un peuple, mais aussi la passion d'un amour naissant.

  • Vous trouverez dans cet extrait tous les articles du rétroviseurs sur Anne Hébert, paru dans le No 301 de la revue Liberté.

    Pourquoi inaugurer le « Rétroviseur » avec Anne Hébert ? D'une part, il nous semblait qu'elle jouit d'un tel prestige institutionnel qu'il devient un peu difficile de la lire hors des ornières scolaires. De plus, contrairement à d'autres « grands auteurs » québécois, il nous apparaît plus difficile d'identifier avec précision la postérité de son oeuvre chez les plus jeunes. Il nous semblait aussi, peut-être à tort, que la violence et la puissance de son travail étaient souvent escamotées au profit d'un vernis de terroir ou d'un romantisme de pacotille. Nous avons demandé à quatre écrivains - et pas les moindres ! - de casser la glace. Ils ont largement dépassé nos attentes et ont signé des textes singuliers et engagés qui redonnent un lustre à l'oeuvre d'Hébert. Pour tout dire, ça donne follement envie de replonger dans ces beaux livres obscurs.

empty