• Une politique économique peut-elle créer durablement des emplois ? Utilisant, dans une langue simple et intelligible, les acquis les plus récents de la théorie économique (notamment les théories de la régulation et du déséquilibre), étayé par quantité d'expérimentations concrètes et nombre d'évaluations modélisées, ce plaidoyer affirme qu'une voie reste ouverte : celle d'une politique différenciée et négociée qui privilégie l'offre, à condition qu'en soit assurée la cohérence et qu'elle se centre sur quelques processus simples. Après avoir montré l'originalité de notre conjoncture de crise et mis en ordre les fondements, les moyens et les calendriers d'une telle politique, le présent essai se concentre, dans sa seconde partie, sur un instrument clé : la réorganisation-réduction du temps de travail. Les conditions de sa mise en oeuvre sont analysées en détail dans une perspective où se rejoignent l'effort économique et la solidarité sociale.

  • « Voici le moment d'une pause. Avant d'aller plus loin. Qu'ai-je voulu dire en 80 romans, essais, pièces de théâtre, biographies, mémoires ? Ai-je fait oeuvre d'écrivain ? Mes concepts et prévisions ont-ils été, sont-ils, utiles ?
    Frédéric Taddeï a bien voulu se prêter à la lecture rigoureuse, exigeante et critique de l'intégralité de mes livres, d'en chercher les conclusions, d'y déceler les failles, et d'en décrypter le lien avec mon action. J'ai aimé lui répondre. Parce que rien n'est pire que le narcissisme et rien n'est plus salutaire, pour soi et les autres, qu'un exercice d'autocritique.»
    Jacques Attali

  • L'objet vin présente de nombreuses facettes et se prête merveilleusement à l'approche pluridisciplinaire. C'est un objet culturel qui effleure tous les sens de l'homme, un marqueur géographique, territorial et historique, mais aussi un patrimoine, un marché, une industrie, un produit qui véhicule des valeurs de finesse et de qualité. Vingt-deux chercheurs regroupent ici les résultats de leurs recherches et proposent à chacun de goûter, selon sa sensibilité, aux différentes dimensions présentées.

  • Louis Faure, adolescent a quitté le toit familial. Entre des parents qui vivent égoïstement leur vie et lui qui n'aspire qu'à faire un métier de la mer, peu de sentiments les unissent.
    Arrivé à Saint Cyprien plage en pleine saison estivale, il n'aura d'yeux que pour les pêcheurs. Un jour la chance lui sourira enfin et il pourra compléter un équipage. Peu à peu de par son assiduité et sa gentillesse, il deviendra la mascotte du groupe. Il aime ce village calme, sa vie simple, ses traditions comme entre autres la sardinade géante.
    Pourtant, un soir, lors d'une pêche au large du Cap-Béar, il sera l'unique témoin d'un reflet dans le phare. Il en fera part à ses amis, et l'on songera plutôt à un jeu de la lune. Finalement, à trop insister on lui conseillera de laisser tomber. Lui, par contre, n'en démordra pas ; d'autant plus qu'il s'agit du vieux phare, celui qui n'est plus en service depuis longtemps. Sa curiosité, sa jeunesse, sa vivacité d'esprit n'auront de cesse de le pousser à mener une enquête.
    Il fera la connaissance de Maurice un vieil original vivant non loin du sémaphore qui sait des choses... et aussi de sa superbe petite fille Sylvie.
    Mais la beauté du paysage cache parfois certaines choses au risque de devenir un témoin gênant...
    La mer n'en sera que plus dangereuse désormais !


  • Un livre de sciences compréhensibles qui croise les grands débats contemporains 
    En 1997, le champion du monde d'échecs, Garry Kasparov, est battu par l'ordinateur Deep Blue d'IBM. Le lendemain, les journaux titraient  : «  Si votre métier ressemble aux échecs, préparez-vous à en changer.  » Pourtant, vingt ans après, notre système éducatif est toujours basé sur la mémorisation et le calcul alors que n'importe quelle machine effectue ces tâches de manière plus performante que l'homme. Nous sommes en train de vivre une transition majeure dans l'histoire de notre évolution  : le développement des intelligences artificielles et les découvertes en génétique posent deux défis inégalés à l'espèce humaine. Comment expliquer, dans ce monde en pleine mutation, que l'éducation, la recherche, notre conception de l'apprentissage ne bouge pas d'un pouce  ? Quelle est la place de l'humain dans un monde de machine  ? Comment s'appuyer sur la technologie pour développer notre intelligence collective  ?
    François Taddei plaide pour une approche révolutionnaire du savoir. Il nous propose d'«  apprendre à désapprendre  » en nous entraînant dans les méandres du cerveau, meilleur ami et pire ennemi des apprentissages. Il se penche également sur comment apprendre avec les autres, en coopération, à l'image de ce que font tous les organismes vivants depuis le début de l'univers, et explore les meilleures manières de commencer à se poser, si ce n'est les bonnes questions, du moins de bonnes questions.
     

  • Jean-Pascal a dix ans en 1949. Il aime la vie, les choses simples qu'elle lui offre. Tout enfant déjà il les sentait, avec un instinct animal. Il aime la vie, la respecte car il comprend qu'elle est unique, précieuse. Il est fragile aussi, très fragile en Algérie. Sa famille vit tragiquement la Toussaint 1954. Il aime Mamika, la jeune mauresque, d'un amour sans pareil. Mais un destin inexorable, supérieur aux êtres et aux choses, conduit leurs pas, dépositaire lui aussi des secrets douloureux que nous cachent les dieux.

  • Ces mémoires retracent la vie de mon oncle, qui afin de subvenir aux besoins de sa famille, a dû s'expatrier vers ces terres lointaines appelées Colonies.
    Il avait 19 ans quand il partit pour le Sénégal puis la Côte d'Ivoire. Lâché en terre inconnue avec les recommandations d'usage d'un père sévère, il découvre un monde totalement nouveau. Des personnages hauts en couleurs (locales), attachants, jalonnent son parcours. Pour lui, c'est certain, il est fait pour cela : l'aventure. D'autant plus que les femmes prennent une place importante dans sa vie quelle qu'elles soient et quels qu'en soient les risques !
    A travers ses écrits que j'ai scrupuleusement retranscrits, l'on retrouve un monde primitif et sauvage.
    Voulant vivre pleinement, il n'hésite pas à se lancer dans des défis surprenants, seuls ou accompagnés de ses deux inséparables amis. Même si rien ne l'arrête, il pense toujours à sa carrière à la « Poste Française » qu'il ne doit pas négliger. Par une écriture simple, parfois naïve mais toujours vraie, il peint une existence que l'on se plait à découvrir même si l'on ne l'a pas connue.

  • Compte-rendus des débats suscités par le Conseil économique social et culturel de Corse sur la notion d'économie identitaire, notion lancée en 1992 qui a bénéficié d'un large intérêt dans les débats insulaires, mais d'interprétations très différentes. Ce livre propose une synthèse qui fait ressortir le caractère opératoire de ce concept et définit une stratégie de développement multidimensionnel.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Seine Musik hat ihn unsterblich gemacht. Doch wer war Robert Schumann? Als Komponisten und Virtuosen, Dichter und Journalisten, Freund und Ehemann lernt der Leser ihn kennen und findet Zugang zu seiner Literatur-, Musik- und Kunstanschauung. Im Mittelpunkt stehen Schumanns kompositorisches Lebenswerk und seine Kompositionsweise. Geordnet nach Gattungen liefert das Handbuch einen umfangreichen Überblick über sein gesamtes Werk. Schumanns Schaffen spiegelt sich auch in der Musik anderer Komponisten wider. In welchen Werken erkennt man seinen Einfluss? Wie haben Musikgeschichtsschreibung, Belletristik und Film Schumann gewürdigt? Die namhaften Autoren zeichnen ein neues, spannendes Bild.

  • Entreprise France est le complément direct de Made in France. Les grandes synthèses, précédemment esquissée par Benjamin Coriat et Dominique Taddéi, sont ici largement développées et enrichies d'analyses nouvelles. Vingt experts, français et étrangers (MIT, Université de Berkeley, Commission des Communautés européennes), examinent la situation économique de la France et brossent un tableau précis de ses faiblesses comme de ses atouts. Abordant l'ensemble des secteurs de l'activité industrielle nationale, de l'électronique aux télécommunications, en passant par l'automobile, le textile, la chimie, etc., chacun mesure les résultats et livre son diagnostic. Parallèlement, les stratégies déployées sont minutieusement évaluées. Enfin, tous les axes de la politique industrielle française sont explorés. D'où vient-on ? Où va-t-on ? Et comment y va-t-on ? Telles sont, en somme, les questions qui trouvent ici leur réponse, à l'heure du renforcement de la compétition internationale et de la recherche d'une définition nouvelle pour une meilleure politique économique à l'échelle mondiale.

  • À l'aube du troisième millénaire et à l'heure des grands bouleversements de l'économie mondiale, qu'en est-il aujourd'hui de l'industrie française ? Made in France est le premier document qui propose un diagnostic complet sur l'état réel de notre économie, la première étude qui mesure les véritables capacités de notre appareil industriel à affronter, d'un côté, la compétition européenne, et, de l'autre, la compétition mondiale. Partant d'une investigation approfondie, au cours de laquelle ils ont consulté des centaines d'experts internationaux, de chefs d'entreprise, de responsables syndicaux et politiques, Dominique Taddei et Benjamin Coriat dressent un bilan lucide de la situation et proposent un ensemble cohérent de solutions pour oeuvrer dans le sens d'un renforcement durable de la machine productive nationale. Loin des polémiques stériles et des controverses partisanes, « Made in France » s'impose comme l'instrument de travail et de réflexion indispensable à une juste reconnaissance des questions qui, désormais, se posent à tous ceux voulant apprécier l'avenir industriel de la France. Cet ouvrage est issu d'une mission confiée aux auteurs par le ministère de l'Industrie et du Commerce extérieur et le Commissariat général du Plan.

empty