• La violence thérapeutique faite aux femmes naît en même temps que la médecine moderne. Auparavant jugées comme sorcières, elles ont été qualifiées d'hystériques, de dépressives et, maintenant, de bipolaires. Pratiquée longtemps essentiellement par des hommes, la science médicale a enfermé les femmes dans ces catégories. Qu'il s'agisse de psychiatrie, de gynécologie, de médecine générale ou de toute autre forme de prise en charge, la relation thérapeutique est encore trop souvent sourde aux symptômes et à la souffrance des femmes.

     

    S'appuyant sur des situations cliniques, tirées des archives médicales et de son expérience de psychiatre et psychanalyste, Thierry Delcourt retrace l'histoire de ces violences afin d'éclairer sur les conditions d'un soin respectueux. Il ne s'agit pas d'un procès de la médecine actuelle dont les progrès sont fascinants, ni des soignants qui tentent de soulager les patientes. Il s'agit de permettre que les femmes se libèrent des mauvais traitements qu'elles subissent encore quand la maladie les place en posture de faiblesse, quand des thérapeutes n'écoutent pas leur parole.

  • Y a-t-il des solutions au burn out de plus en plus fréquent chez les employers ? Et si les managers avaient une part de responsabilité ?
    Les professionnels de santé comme les médias nous alertent sur l'augmentation permanente et inquiétante de la dépression au travail, le trop fameux burn out. Mais y a-t-il des solutions ? Et si oui, lesquelles ?
    La cause principale de ce problème tient avant tout à des managers au comportement et aux compétences inadaptés, eux-mêmes malmenés dans les nouveaux environnements économiques et qui n'apportent plus à leurs collaborateurs ce dont ils ont besoin, notamment le sens de leur action et une vraie délégation de pouvoir.
    Face à ce constat préoccupant, l'auteur a fait de ce livre, non pas un énième traité de management, mais un guide d'actions destiné aux chefs et aux futurs chefs afin qu'ils prennent conscience de la nature, de l'importance et de la noblesse de leur rôle auprès des hommes dont ils sont responsables.
    Dans un style vivant et s'appuyant toujours sur des exemples concrets issus notamment de sa propre expérience de manager et d'enseignant aux élèves des écoles d'officiers de Saint-Cyr Coëtquidan, Thierry Delcourt invite le lecteur à redécouvrir qu'il peut être heureux au travail et y rendre les autres heureux grâce à un renouvellement de la confiance mutuelle.
    En prenant des exemples issus d'une longue expérience de manager et d'enseignant, l'auteur propose aux chefs et futurs chefs un guide d'actions concrètes basées sur la confiance mutuelle entre employés et employeurs.
    EXTRAIT
    Certes, les conditions de travail, la précarité, l'avenir incertain sont des raisons qui peuvent expliquer cet état d'esprit. Mais pourquoi les Français seraient-ils particulièrement touchés ? Parce qu'ils font partie de ceux qui travaillent le moins au monde ? Seraient-ils obsédés par le temps libre et les loisirs ?
    Si c'était le cas, cette démotivation ne devrait pas toucher les cadres dont on reconnaît en France leur grande disponibilité. Or les enquêtes montrent que la démotivation au travail touche aussi l'encadrement.
    La souffrance au travail est aujourd'hui un phénomène massif. Médecins et psychologues tentent d'en analyser les causes et d'en soigner les conséquences. Les Français sont les plus gros consommateurs d'anti-anxiogènes de la planète : n'y a-t-il pas un lien à chercher avec la dépression au travail, ledit burn-out de plus en plus présent dans les entreprises ?
    C'est un fait : de nombreux salariés ont peur en allant au travail. Et déplorent que leur qualité de vie se dégrade dans leur entreprise. Comment expliquer cela au pays des grandes avancées sociales et du temps partagé ? Comment expliquer les cas de harcèlement de plus en plus fréquents ? Comment expliquer que les exigences de la hiérarchie puissent amener les salariés à mentir, à tromper leurs clients et, par voie de conséquence, à se trahir eux-mêmes, provoquant ainsi un véritable déséquilibre intérieur alimenté par le sentiment de se renier pour rester en vie au travail ?
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    J'ai aimé le fait que les chapitres soient assez courts et émaillés de faits concrets. Ainsi, on peut se projeter dans des situations réelles et voir comment des conflits ont pu être désamorcés. On rencontre également des cas qui ont "mal fini", et les erreurs à ne pas commettre. Personnellement, je ne suis pas manager, mais de nombreux exemples m'ont permis de constater que le management de mon entreprise correspond (malheureusement) à ce qui ne doit pas être fait. - Blog racontemoilalecture
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Thierry Delcourt est directeur dans un grand groupe industriel. Il enseigne le management à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan depuis trente ans.

  • L'art d'aller à la rencontre de soi

    Après une séparation, un deuil, face à la maladie ou lorsqu'une transition de vie que nous n'avions pas envisagée s'impose, le bouleversement de nos repères lamine nos ressources psychiques et nous donne l'impression d'être face à un mur. Nous avons perdu tout désir d'agir et foi en nos capacités.

    Or, chacun détient en soi un potentiel créatif face aux crises de la vie, même lorsque l'épreuve semble insurmontable.

    Créer de nouveaux liens, s'engager dans une association, rejoindre une chorale, tenter une pratique artistique que l'on ne s'autorisait pas ou renouer avec une vieille passion dont on s'était écarté car les modèles familiaux ne l'encourageaient pas, sont autant de façons d'identifier nos désirs enfouis. En puisant en nous-mêmes et dans l'ouverture aux autres ce qui peut donner à notre existence tout son sens, nous retrouverons le goût et la capacité de transformer notre vie.

empty