• Following a series of jewelry store robberies by an armed gang wearing cat masks, Interpol sends Marie Watteau to the scene of their latest raid: Rome. But tracking down the gang is the least of her problems. First, she must rein in the local carabinieri, headed by Major Livia de Angelis, whose resentment of Interpol's interference leads to a clash of wills. But is that the only reason for de Angelis's defiance, or is she following some private agenda? In chasing down the Purple Cats, Watteau soon finds she is merely scratching the surface of a multi-layered intrigue...

  • Ludwig has never been a soldier. A childhood injury left him lame in one leg, which has allowed him to largely sit out the war on the sidelines, as a translator. Fleeing his passionless marriage, he accepts an assignment in Japan, allowing him to return to the land of his youth. But the year is 1945. It is not a good time to be Japanese, or German... much less stationed in Hiroshima. Ludwig is tempted by love and, in furtively tampering with his translations of classified documents, by the chance to do something heroic. But none of that will save him...

  • Qui est donc ce mystérieux street artist qui signe D.O.W. et aide la police à combattre le crime ? Le jeune médecin Alexandra Bariankoff, alias Sasha, va croiser sa route par hasard lors d'une intervention chez un célèbre tatoueur, Aliocha, prisé de la jet set internationale autant que de la mafia russe. Aliocha va entraîner la jeune femme au coeur d'une terrible vengeance. De révélations en rebondissements, de manigances en trahisons, la mise en scène musclée dynamise une intrigue à suspense où l'ombre des tsars de l'ancienne Russie plane encore sur la mafia russe moderne. Le mystérieux D.O.W. devra affronter d'impitoyables adversaires pour défendre son nom, son passé et son avenir.

  • Hibakusha

    ,

    Ludwig Mueller est un traducteur-interprète allemand aux ordres du parti hitlérien. Alors que la Seconde Guerre mondiale entame un virage inquiétant, ce mari désabusé et père peu préoccupé par sa famille est envoyé à Hiroshima afin de travailler sur des documents confidentiels, au contenu crypté. Là-bas, il lui est cependant impossible d'échapper à ses tourments qui se gravent dans sa chair et lui causent d'intenses douleurs. C'est alors que sa rencontre avec une belle Japonaise va bouleverser toutes ses convictions, jusqu'au plus profond de son âme... L'année 1945 a sans doute été la plus sombre de l'histoire du Japon. En situant son intrigue à cette période charnière (hibakusha se traduit par "les survivants de la bombe"), Thilde Barboni rend un vibrant hommage à une nation souvent meurtrie, dont l'aura solennelle rayonne encore et toujours à travers les imaginaires. Une oeuvre sublimée par le trait d'Olivier Cinna, qui offre à ce récit entre fiction et réalité historique la force subtile et la pure délicatesse d'un magnifique haïku.

  • Monika, vidéaste et plasticienne, accepte de cacher Théo, génial inventeur sur le point de construire un androïde convoité. Avec l'aide de son ami hacker, Monika enquête sur sa soeur disparue. Elle est alors entraînée dans le monde interlope des "bals masqués"... Elle rencontre et séduit Christian Epson, le dernier homme à avoir vu Erika. Charismatique, Epson est un politique et est en voie d'accéder aux plus hautes marches du pouvoir. Mais des attentats éclatent et viennent troubler le jeu voluptueux de la performeuse.Guillem March allie le goût du détail d'un Philippe Francq à la sensualité d'un Enrico Marini. Ses pages sont spectaculaires et flamboyantes. Thilde Barboni, écrivaine et dramaturge, a écrit un suspense érotique, une histoire de femme sensuelle qui cherche dans ses propres reflets à saisir le monde qui l'entoure. Ils ont composé un splendide thriller en deux parties, évoquant "Cinquante nuances de Grey", "Eyes Wide Shut" ou "Ghost in the Shell".

  • Par l'entremise de son ami Théo, la belle Monika monte sur scène aux côtés des Vanilla Dolls. Cette nouvelle performance masquée la trouble autant qu'elle l'épuise. Mais les Brigades Crucis veulent toujours accomplir leur rêve dévoyé d'un nouvel Occident et Monika est sans doute la seule à posséder les clés pour barrer la route à la folie meurtrière de Maska et d'Erika, sa propre soeur.Thilde Barboni organise dans son récit un jeu sur les masques. Ce qu'on dévoile et ce qu'on cache sont au coeur des règles de son thriller érotique. Ce suspense permet à Guillem March de montrer combien il aime les femmes et sait les dessiner à la perfection. Que ce soit par les projecteurs des Vanilla Dolls ou grâce à la lumière d'un soleil rasant, son pinceau caresse leurs épaules et glorifie leurs charmes. Ses magnifiques planches en couleur directe révèlent un talent incroyablement sensuel.

  • Mafia, recel et désir de vengeance au coeur de cette enquête romaine d'Interpol.Une série de hold-up menés de main de maître à travers l'Europe met Interpol sur les dents. C'est à Rome, dernier lieu des exploits des gangsters, que décide de se rendre Marie Watteau. Ambitieuse et cassante, l'officier entend prendre la main sur l'enquête. C'est compter sans le Major Livia de Angelis, en charge du dossier, et dont les motivations semblent dépasser le strict cadre professionnel. Un polar inspiré, qui combine enquête de police, scènes d'action et suspense, sous la bannière de l'organisme Interpol.
    Au fil des épisodes de cette série, des auteurs à chaque fois différents imaginent et mettent en scène une équipe d'enquêteurs lancés sur une affaire policière du ressort d'Interpol, aux quatre coins du monde. Si la trame est documentaire, puisqu'elle s'inspire de témoignages de membres d'Interpol, les histoires, elles demeurent fictives.

  • Des cadavres de femmes décapitées sont retrouvés en plusieurs endroits de Mexico. La police, corrompue jusqu'à l'os, n'enquête pas particulièrement sur ces meurtres. D'une part parce qu'ils ressemblent beaucoup à la manière de faire des narcos, d'autre part parce que tant que personne n'y trouve d'intérêt, personne n'a de raison de bouger. Le seul à s'intéresser à l'affaire est un détective privé ; un solitaire, du nom de Tikal, à qui le mari d'une victime a demandé de retrouver le meurtrier. Il n'attend aucune aide de la police, mais c'est Interpol qui va s'intéresser à lui, en la personne de l'agent Clare Burnell, chargée de l'affaire depuis qu'on a découvert qu'une des victimes était de nationalité américaine.

    /> Démarre alors, pour le duo a priori mal assorti, une enquête violente, remplie de zones d'ombre et de faux-semblants, sur fond de terreur et de massacre orchestrés par les narcos. Sans compter que les motivations de Tikal se révèlent peu à peu bien plus complexes qu'elles n'avaient l'air de l'être... Une intrigue de polar très noire de Philippe Thirault, servie par le dessin âpre et incisif de Lionel Marty.

empty