• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Un guide pratique culte écrit par une des plus figures les plus importantes de la gauche américaine.
    Une ressource indispensable pour les militants, une source de réflexion politique pour tous, et un appel à l'action formidablement réjouissant.

    1971, en pleine guerre du Vietman. Michel Walzer a 36 ans ; il enseigne à Harvard et milite activement. Les États-Unis viennent d'envahir le Cambodge quand il écrit, en quelques semaines, ce qui deviendra ce Manuel d'action politique : un guide pratique et intellectuel pour toute personne désireuse de s'engager. Comment s'assurer que la cause défendue sera au bénéfice du plus grand nombre ? Quelle stratégie adopter pour obtenir gain de cause ? Comment s'assurer que ses objectifs ne pèchent pas par irréalisme ? Comment composer avec les désaccords internes ? Comment convaincre ses opposants ?

    2018, Trump est au pouvoir. Les étudiants américains veulent s'organiser. Leur prof leur photocopie son exemplaire de ce Manuel, indisponible depuis longtemps. " Pourquoi n'existe-t-il rien de ce genre dans les librairies ? " lui demandent-ils. Il y a là, affirment-ils, la réponse à toutes leurs questions. En 2019, la maison d'édition de la New York Review of Booksle réédite.

    Intentionnellement écrit sans référence au contexte de l'époque par celui qui deviendrait l'un des plus grands penseurs politiques de ces dernières années, ce manuel saisit par sa pertinence. Ce livre, sérieux et plein d'esprit, est une ressource indispensable pour les militants, une source de réflexion politique pour tous, et un appel à l'action formidablement réjouissant.

  • Penseur engagé dans la vie politique américaine depuis le combat pour les droits civiques, Michael Walzer est une figure marquante de la gauche intellectuelle aux États-Unis. Convaincu que le débat philosophique n'est utile que s'il est adossé aux pratiques concrètes et à la moralité des sociétés, il développe une critique sociale aux antipodes de la philosophie désincarnée, qui ne répond ni aux préoccupations quotidiennes des gens ordinaires ni au sentiment d'injustice des perdants de la globalisation. Il est inutile, selon lui, de vouloir écrire une théorie de la justice : c'est à « penser la justice » en fonction du contexte donné (politique, économique, religieux, etc.) qu'il faut s'employer.Grâce à la science d'Astrid von Busekist, nous entrons dans une oeuvre édifiante qui défend une morale politique « commune », enracinée dans des traditions culturelles particulières, mais capable de dialoguer par-delà les frontières. Face à l'urgence de l'engagement et de l'extrême attention à porter aux inégalités et aux injustices, elle définit le rôle que peut - et que doit - jouer le critique social ou le philosophe dans la cité moderne.

  • Face à la multiplication des profanations de tombes, une mission parlementaire a été diligentée en mai 2008. Pointés du doigt, les satanistes sont-ils les responsables ? Pourquoi Satan intéresse-t-il la jeunesse ? Et qu'est-ce que le satanisme ? Le sociologue Nicolas Walzer a mené l'enquête. Son constat est déroutant... Car les clichés à sensation des médias n'ont rien à voir avec la réalité. Aujourd'hui, on ne croit plus au diable : il est devenu un symbole de puissance d'une pratique soit culturelle, soit religieuse. Superstar de notre société, il est présent partout : du Demoniak Burger des fast-food aux musiques metal/gothic des jeunes... Mais justement, quelle est cette jeunesse surprenante qui se confronte à Satan et à laquelle s'intéressent de plus en plus de prêtres ? N'a-t-elle pas paradoxalement quelque chose à nous apprendre en terme de spiritualité ? Peut-il exister une " spiritualité satanique " ?

  • - 2%

    Wie wird ein Unternehmen attraktiv für Young Professionals? Wie gelingt es, die Generation, die gegenwärtig in den Arbeitsmarkt eintritt, zu gewinnen, zu halten und zu Top-Leistungen zu animieren? Dieses Buch ?folgt dem Grundsatz "Retaining ist wichtiger als Recruiting" und beantwortet diese und weitere Fragen ganz praxisnah und sachkundig. Der Herausgeber gehrt der so genannten Generation Y an. Die Beiträge liefern wertvolle Tipps für Personaler und Unternehmenslenker, wie sie ihr Unternehmen durch die gelungene Bindung von High-Potentials zukunftsfähig machen. 
    Der Inhalt:Wie wird ein Unternehmen agil, attraktiv und aufmerksamkeitserregend?Young Professionals: Wie ticken sie heute?Die fünf häufigsten Probleme beim Anwerben und halten von Young Professionals.Wie man das Vertrauen von Young Professionals gewinnt: extrinsische und intrinsische Motivation
    Daniel Walzer ist Consultant und Trainer in Isny. Über seinen Podcast und international durchgeführte Studien hat er einen Wissensfundus von HR-Experten aus sieben Ländern generiert. 

  • Anglais Justice is Steady Work

    Michael Walzer

    • Polity
    • 25 Septembre 2020

    Michael Walzer is one of the pre-eminent political theorists in the world today and also a prominent public intellectual. His conception of social justice and his work on just and unjust wars have been hugely influential in political theory and, at the same time, he has taken a public stand on many of the great issues of our time, from the civil rights movement and the Vietnam War to 9/11, the Israeli-Palestinian conflict and the Iraq War. He stands out among political theorists and philosophers by virtue of his attention to historical reality and his sensitivity to social and political context. Convinced that philosophical debate is only useful if it is rooted in the concrete practices and morality of societies, he develops a form of social critique that is opposed to a disembodied philosophy which does not respond to concerns of ordinary people. For Walzer, it is useless to try to write a theory of justice: the challenge is to think through issues of justice in relation to the particular contexts in which people live out their lives. The core strength of his work is his practical instinct: if individuals are contextualized, critique must be too. 
    This book takes the form of an extended conversation between Walzer and Astrid von Busekist, ranging from Walzer's biography and political activism to his work on war, justice and Judaism.  Weaving together his theoretical work and his political activism, it provides an outstanding introduction to the life and work of one of the most influential political theorists of our time.

empty