Sciences humaines & sociales

  • Dans cette décennie de crises des années 1930, l'année 1937 a des allures de ligne de partage des eaux entre tradition et modernité. La publication de Regards et jeux dans l'espace de Saint-Denys Garneau, de Menaud maître draveur de Félix-Antoine Savard, de Directives de l'abbé Lionel Groulx, de Séparatisme. Doctrine constructive de Dostaler O'Leary, l'arrivée d'André Laurendeau à la direction de L'Action nationale, l'entrée en vigueur de la loi du cadenas, les caricatures du jeune Robert LaPalme et d'autres signes ont intéressé des historiens, des littéraires, des sociologues, des historiens de l'art, de la musique et du cinéma. Ils ont jeté un regard polyvalent sur cette année qui se révèle avoir été un tournant culturel de l'évolution intellectuelle du Québec.
    />

  • Thoreau voyage au Bas-Canada en 1850 et laisse un récit traduit de son passage, Un Yankee au Canada. Il est frappé par les fortifications réelles et symboliques de Québec, par le militaire et la soutane noire. Sur la côte de Beaupré, au « pays des chutes », il couche chez l'habitant et fait un voyage dans le temps. Lui, l'ermite de Walden et de Concord, vient en train avec un groupe organisé au moment où des centaines de Montréalais font le voyage en sens inverse pour aller voir un spectacle de panorama à Boston !

    Emerson et Brownson donnent des conférences à Montréal et à Québec devant des publics anglophones irlandais et protestants. Les francophones s'intéressent à Brownson, le protestant converti au catholicisme qui a le verbe haut et polémique.

    Les hommes, les trains, les vapeurs, le spectacle et les idées circulent entre Boston et Montréal en 1850.

  • Louis-Joseph Papineau occupe une place centrale dans l´histoire politique et intellectuelle du Québec. Acteur historique de premier plan et figure mythique, il est surtout connu par ses écrits publics. Ce qu´on connaît moins, c´est l´importance de sa correspondance privée et l´influence qu´ont pu avoir ses exils sur son parcours politique.
    Les lettres de Papineau constituent la seule documentation qui nous permette de comprendre, par exemple, son décrochage du britannisme après son voyage en Angleterre en 1823, ses attentes déçues par rapport à la France après les Rébellions, sa vision de la place du Québec sur le continent américain. Les nombreuses relations épistolaires qu´il a su entretenir pendant plus de quarante ans révèlent des aspects nouveaux, souvent inattendus, de sa pensée et de son action politique.
    Personne n´était mieux placé qu´Yvan Lamonde pour révéler les facettes encore méconnues de ce personnage.
    Professeur d´histoire et de littérature à l´Université McGill, Yvan Lamonde est l´auteur de plusieurs ouvrages sur l´histoire socioculturelle du Québec. Il a codirigé le grand projet en trois tomes Histoire du livre et de l´imprimé au Canada (PUM, 2004-2007). Ses travaux lui ont valu plusieurs prix et distinctions, dont le Prix du Gouverneur général pour Louis-Antoine Dessaulles, un seigneur libéral et anticlérical (Fides, 1995).

  • Au Québec, le rouge et le bleu ont traditionnellement servi d'étendards aux partis qui se sont affrontés sur la scène politique - même si ces couleurs ont pu rallier, au fil du temps, des causes bien différentes. Les 79 textes de cette anthologie rendent compte des débats qui ont façonné la société québécoise depuis la Conquête jusqu'à la Révolution tranquille. On y rencontre les principaux acteurs de cette histoire et les représentants des divers courants de pensée qui l'ont agitée : Étienne Parent, lord Durham, Louis-Joseph Papineau, Robert Nelson, Mgr Lartigue, Louis-Hyppolite La Fontaine, George-Étienne Cartier, Arthur Buies, Wilfrid Laurier, Jules-Paul Tardivel, Henri Bourassa, Olivar Asselin, l'abbé Groulx, Idola Saint-Jean, André Laurendeau, Maurice Duplessis, Fernand Dumont, Pierre Elliott Trudeau et René Lévesque.
    Étudiants et professeurs, journalistes et chercheurs trouveront ici les documents essentiels de l'histoire de la pensée politique au Québec.
    Yvan Lamonde, professeur à l'Université McGill, est un spécialiste reconnu de l'histoire culturelle et intellectuelle. Il a, entre autres, obtenu le Prix du Gouverneur général pour sa biographie, Louis-Antoine Dessaules, Un seigneur libéral, parue chez Fides.
    Claude Corbo a été recteur de l'Université du Québec à Montréal de 1986 à 1996. Il est professeur de science politique à l'UQÀM, où il enseigne notamment l'histoire de la pensée politique.

empty