• Yvon Malette choisit ici d'évoquer quelques souvenirs, non pas pour passer à la postérité, ni par nostalgie, mais bien pour faire revivre des époques, celle de son enfance dans un village franco-ontarien, puis celle de sa maturité dans la région d'Ottawa, un parcours mouvementé qui l'a mené à réaliser un rêve un peu fou, risqué à maints égards, soit la fondation d'une maison d'édition en milieu minoritaire.
    Ces deux histoires contiguës, celle de l'auteur et celle des Éditions David, illustrent à merveille cette volonté qui l'a toujours animé, soit de « vivre debout », selon la belle expression de Gilles Vigneault, et de continuer d'affirmer coûte que coûte son identité linguistique et culturelle.
    Entre le risque et le rêve. Une brève histoire des Éditions David, un livre nécessaire qui retrace le parcours d'un Franco-Ontarien fier, frondeur à l'occasion, mais surtout soucieux de réaliser ses rêves malgré les risques et les qu'en dira-t-on.

  • Dans cette étude, Yvon Malette s'intéresse à une oeuvre singulière de Gabrielle Roy, La Montagne secrète, inspirée en grande partie de la vie et des récits du peintre-trappeur René Richard. En abordant La Montagne secrète sous l'angle de la narrativité, il se propose notamment de voir comment la technique narrative participe à la structure et à la signification du récit régien. Il a choisi pour cela de s'en tenir à la méthode d'analyse mise au point par Gérard Genette, en recourant aux trois catégories genetiennes : le Temps, le Mode et la Voix.

empty