Sciences humaines & sociales

  • Comment devenir loup, ou fleur, ou cygne, tempête, feu, eau, ou pierre ? Les déesses et les dieux de l'Antiquité le peuvent sans peine et savent aussi obliger les humains à changer de forme. Zeus, le grand dieu souverain, est le maître de ces transformations. Il en joue comme il veut. Qu'est-ce que cela dit de nous- mêmes, de notre condition ? Avons-nous ces pouvoirs, ou n'est-ce que du rêve ? Poésie, jeux, films et science se posent ces questions. Pierre Judet de la Combe, qui est déjà venu au sujet d'Achille et d'Ulysse, revient pour nous parler de métamorphoses.

  • Le monde qui vient fait irruption dans notre présent, comme le précédent ouvrage de Pierre Giorgini l'annonçait, sous le titre la "Transition fulgurante". Comment cette nouvelle donne peut-elle faire sens ? Et comment retrouver joie à habiter un monde où nous n'avons plus nos repères ?
    Ce qui a lieu aujourd'hui a lieu au niveau planétaire ; nous subissons le flux d'informations venu des quatre coins du monde : comment nous situer dans ce nouvel espace-temps ? Comment également participer à l'élaboration de l'intelligence démocratique puisque chacun est appelé dans un système désormais contributif à collaborer à ces grand projets de société ? Là où le sens émergeait jusqu'alors, il n'est plus : le lieu proche a cessé d'être le lieu dont notre avenir dépend et le présent le seul temps qui nous concerne. Il va nous falloir reconstruire, retisser des lieux. Et réinventer un monde plus durable, dans un vaste processus d'humanisation, pour y retrouver le sentiment de la joie, signe que nous y sommes à notre place.
    Préface de Patrick Viveret
    Contrepoint philosophique de Bertrand Vergely

  • En 2004, à l'occasion de leur anniversaire respectif, 80 et 90 ans, France Culture et Emmanuel Laurentin organisent une rencontre entre Jacques Le Goff, spécialiste du Moyen-âge, et Jean-Pierre Vernant, historien de la Grèce antique. Au cours de ces entretiens, ces deux célèbre historiens reviennent sur leurs maîtres, leur parcours de vie et de recherche, à l'école des hautes études, au CNRS ou au Collège de France, conscients tous deux de la chance qu'ils ont eue de trouver des institutions ouvertes, prêtes à les accueillir et à lever les barrières disciplinaires. Ils échangent aussi sur leur travail, la manière dont leur génération a examiné les questions que le présent posait et le rapport entre l'histoire qu'ils ont produites et la société contemporaine. Au lendemain du décès de Jacques Le Goff, on relit cet échange avec émotion et on mesure l'héritage ouvert que ces deux penseurs laissent à la génération actuelle.

  • Eugénie est un prénom qui signifie étymologiquement la « bien-née ». C'est dans une racine commune que le terme eugénisme est apparu. Il désigne les méthodes et techniques permettant d'améliorer l'espèce humaine en intervenant sur son patrimoine génétique. L'auteur étend l'idéologie scientiste sous-jacente à l'eugénisme à toutes les tentatives de mise sous influence massive et irréversible de notre humanité au monde.
    Dans ce nouvel essai original, P. Giorgini s'attaque ainsi à notre développement scientifique et technologique. Jusqu'où ira-t-on ? Et comment ? A quel prix pour notre humanité ? Il brosse un véritable récit du futur en transition.
    Pour lui, un tiers chemin est possible, ouvrant la voie à une nouvelle ère, combinant prouesse technique, art, spiritualité, imaginaire et devenir de l'humanité en harmonie coopérative avec le bien commun, naturel et socioculturel.

  • "Bien plus qu'une crise, notre monde vit une mutation, une transition, une transition fulgurante." Dans ce nouvel ouvrage, Pierre Giorgini, ingénieur, créateur d'entreprises, enseignant, tente de proposer de nouveaux modèles d'organisation sociale capables de répondre aux défis de la révolution numérique. Il montre comment le bouleversement en cours de nos façons de nous organiser, de communiquer, de produire, de créer est susceptible de faire émerger une nouvelle économie de la co-élaboration, de la participation, et des nouveaux schémas d'organisation sociale (écosystèmes) fondés sur l'arborescence, le partage et la cohabitation. ce livre a bénéficié de l'apport de nombreux spécialistes, économistes, philosophes, prospectivistes... "L'oeuvre de Pierre Giorgini ouvre à toutes les disciples d'immenses perspectives de renouvellement... Nous partageons lui et moi les mêmes passions et les mêmes convictions sur l'évolution de notre société." Erik Orsenna

empty