• Bertie Wooster, jeune aristocrate londonien, s'est pris de passion pour le banjo. Cette nouvelle lubie est loin de plaire à Jeeves, son fidèle majordome, et encore moins à ses voisins exaspérés. Contraint de déménager, Bertie se retire avec son instrument chéri dans un cottage de la campagne anglaise, chez son ami le baron Chuffnell. Les choses se compliquent quand le jeune homme y retrouve son ex fiancée, Pauline, dont Chuffnell est tombé fou amoureux. D'imbroglios en quiproquos, la situation déjà fort embarrassante dégénère. Heureusement, Jeeves veille au grain et sauvera, comme toujours, Wooster de la catastrophe...
    Humour british et loufoquerie sur fond de vieille Angleterre où la campagne est loin d'être bucolique : un opus à consommer sans modération.
    Traduit de l'anglais par Benoît de Fonscolombe

  • Quand Jeeves part en vacances, Bertie, le narrateur, et " Hareng-Saur ", son ami, connaissent les pires difficultés ! Pourtant, un séjour chez une vénérable ancêtre, la tante Dahlia de Brinkley Court, semblait devoir remédier à cette terrible absence, mais, fiançailles rompues, menace de procès en diffamation, perte de travail, tout accable les jeunes gens. Ajoutez à ces " légers ennuis ", selon Jeeves, la présence d'un psychiatre déguisé en maître d'hôtel, un faux vol, un imbroglio de prénoms de prétendants américains à la main de la fille du redoutable directeur d'école préparatoire... Voilà un Jeeves qui ne décevra pas les admirateurs de Wodehouse !


  • Ce sommet de l'humour anglais a enthousiasmé des générations de lecteurs, et a inspiré à un critique ce commentaire définitif : " Il n'y a que deux sortes de lecteurs de Wodehouse, ceux qui l'adorent et ceux qui ne l'ont pas lu. "

    " Malgré ses efforts pour surpasser son maître d'hôtel, le célèbre Jeeves, Bertram Wooster, le narrateur, ne parvient guère à aider les invités de sa tante, à réconcilier les fiancés brouillés ni à obtenir du timide éleveur de tritons qu'il déclare ses tendres sentiments pour une larmoyante jeune fille sensible à la beauté des étoiles. Une fois encore, l'intervention de Jeeves s'avère donc indispensable et efficace. L'humour de P. G. Wodehouse réside pour l'essentiel dans les contrastes qu'il sait créer : les formules les plus stéréotypées de la conversation courante sont utilisées dans un contexte inhabituel ; plus généralement, la disproportion entre les faits racontés, souvent anodins, et la manière de les présenter comme s'il s'agissait d'une véritable épopée suscite l'intérêt amusé du lecteur qui se laisse entraîner dans un tourbillon de rebondissements parfois farfelus, mais toujours distrayants. "
    F. Monnanteuil, Les Livres

  • Viscéralement libertaire et joyeusement iconoclaste...



    Le pèlerinage de Compostelle comme vous ne l'avez jamais vu.



    Pantalon à grosses côtes et sac au dos, Étienne n´hésite pas à se sacrifier pour suivre le pèlerinage qui, de Vézelay à Compostelle, perpétue selon lui l´archaïsme de la pensée et la soumission au destin. Appuyéà son bâton de pèlerin, il a plus d´un tour dans sa besace pour approcher au plus près les corps croyants de cette vaste communauté en marche. Le constat est hilarant : la chair est faible, on s´en doutait, mais elle est tout sauf triste...

  • " Il n'y a que deux sortes de lecteurs de Wodehouse, affirmait un critique anglais, ceux qui l'adorent et ceux qui ne l'ont pas lu. " Gageons que la France va redécouvrir avec enthousiasme ce monde éternel rempli de filles énergiques, d'oncles dociles, de tantes redoutables, de pairs excentriques et de baronnets transis que domine la figure inoubliable de Jeeves, le butler irremplaçable, le gentleman des gentlemen, à la puissance cérébrale sans limites... et aux cocktails infaillibles contre les chagrins d'amour et les gueules de bois. Pelham Grenville Wodehouse (1881-1975) est l'auteur de 90 livres, d'un millier d'articles, de 19 pièces de théâtre, et des chansons de 33 comédies musicales de Jérôme Kern, Cole Porter, Ira Gershwin...

  • Chaque année, un milliard de touristes parcourent le monde. En 2020, ils seront un milliard et demi à vous assommer avec leur récit de voyage.
    " C'est à mourir de rire. Je l'ai lu d'une traite en Belgique où je donnais une tournée de quatre-vingts conférences sur mes voyages. " Sylvain Tesson
    Chaque année, un milliard de touristes parcourent le monde. En 2020, ils seront un milliard et demi à vous assommer avec leur récit de voyage.
    Depuis toujours, l'art de voyager se confond avec l'art de raconter ses voyages. Autrement dit avec l'art d'ennuyer ses proches en étalant son bonheur ou en se faisant passer pour un aventurier.
    Hier, cela se faisait lors de soirées diapositives. Aujourd'hui, grâce aux réseaux sociaux, il est possible d'inonder ses contacts sous un flot continu de commentaires, photos et vidéos. Notre capacité à assommer avec nos récits de vacances est devenue sans limite.
    C'est à cet art subtil, puisant dans un savoir-faire ancestral, que nous initie Matthias Debureaux dans ce manuel à l'ironie mordante qui se moque de tous nos travers de touristes. Un petit texte au style raffiné et à l'humour corrosif.

  • Les héros de Dominique Potard ne sont jamais à court d'imagination quand il s'agit de reprendre du service et de se mettre des aventures plein le gosier. Ils trinquent une dernière fois à l'avenir - c'est toujours ça de pris et, sous la plume affûtée de l'auteur, nous entraînent dans une course-poursuite mémorable.
    Où l'on retrouve nos héros de comptoir à la poursuite du funambulesque Clint Eastwood. Echappé du Port de la Mer de Glace à Val-Misère, il a été aperçu pour la dernière fois par un guide et ses clients alors qu'il s'engageait, en rappel et en costume de bain, dans le moulin de la Mer de Glace, puits terrifiant creusé par les eaux de fonte à la surface du célèbre glacier. Pour l'occasion, ils s'entichent d'un redoutable athlète du zinc, Séraphin, spéléologue dans sa lointaine jeunesse, et qui va s'avérer plus prompt à descendre les goulots vinasseux que les goulets verglacés.

  • Guy Bedos est réputé pour ses phrases cinglantes, ses piques redoutables. Sur scène, à l'écran, dans ses écrits ou lors de ses interviews, il a toujours refusé la langue de bois, tirant sur tout ce qui le dérangeait, avec discernement et efficacité.
    300 de ses réparties parmi les plus féroces et les plus pertinentes sont réunies et analysées dans la tradition de la collection «  Le Petit... illustré par l'exemple  ».
    Pour mieux les comprendre et, donc, pour mieux les apprécier. Du Bedos tel qu'en lui-même  : brillant et cinglant.
     
    Je me donne un mal fou pour être antipathique, et j'ai du mal. Mais je m'accroche. (Apostrophes, Antenne 2, 12 mars 1976)
     
    Berlusconi est un enfoiré... Je n'en voudrais pas pour garder mes enfants. Surtout pas ma fille...
    (Sept sur sept, TF1, 5 décembre 1993)
     
    Si on devait arrêter tous les chanteurs que je n'aime pas, il y aurait de la place pour se garer.
    (Polémiques, Antenne 2, 17 novembre 1996)
     
    Mon moteur c'est de pouvoir, le plus longtemps possible, faire chier les cons. (Adieu, je reste,
    France 2, 17 septembre 2004)
     
    Moi, je suis un tank. Je roule sur tout le monde mais je ne roule pour personne. (Le Nouvel Observateur, 10 janvier 2002)
     
     
    Biographe de Michel Audiard, Philippe Durant a aussi commis des ouvrages sur Belmondo, Gabin, Ventura et consorts. Il est également l'auteur du Petit Audiard illustré par l'exemple ou du Petit Jean Yanne illustré par l'exemple, tous deux parus chez Nouveau Monde éditions.

  • «  Je suis un acteur pas très cher. Je demande moins que Travolta, Chuck Norris ou Tom Cruise. Mais je cours moins vite aussi... Je suis un acteur placide.  »
    Studio, avril 1999
     
    «  La manipulation des élites est encore plus facile que celle des masses.  »
    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil
     
    «  S'il faut tenir du compte de l'opinion du peuple pour gouverner maintenant... en dehors du peuple, tous les hommes sont contents  ?  »
    Michel Serrault, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ
     
     
    * * *
     
    Jean Yanne était et reste l'un de nos plus grands humoristes.
    Pourchassant la connerie avec une volonté sans faille, stigmatisant les comportements stupides avec une prédilection pour les institutions, les pouvoirs publics et les hommes (et femmes) politiques.
    Il ne faisait aucun cadeau et était capable des plus grands délires. Ce qui explique pourquoi il se fit si souvent «  remercié  » des chaînes de radio et de télévision...
    À travers les meilleures répliques de ses films, des extraits d'interviews toujours grinçantes et certaines interventions radiophoniques (notamment auprès de Pierre Dac), on ici retrouve son langage fleuri, ses réparties cinglantes et son verbe pourfendeur.
    Dans la tradition du Petit Audiard illustré, chaque formule est étudiée à la loupe, disséquée avec humour.
    Une excellente façon de mieux connaître le style Yanne et la richesse de son vocabulaire. Une manière aussi de mieux apprécier la personnalité de ce comique qui n'avait peur de rien ni de personne et qui a tant marqué son époque.

  • Devant le succès de ses compatriotes écrivains, dont les polars se vendent par millions et sont adaptés à Hollywood, le dessinateur suédois Henrik Lange a décidé d'écrire et d'illustrer un précis d'écriture de polar ironique et décalé.

  • Après avoir, finalement, accepté la présence d'un homme à leurs côtés, d'autres bouleversements vont à nouveau venir bousculer la vie rêvée du petit groupe des Pétillantes.
    Ces phénomènes de femmes seules, toutes veuves ou divorcées, vont tout à coup réaliser que leur très joyeuse " cohabitation " est menacée !
    Les comptes du " Patio Secret ", leur luxueuse résidence, sont dans le rouge !
    Il y a trop de chambres inoccupées et les frais explosent, il va donc leur falloir trouver des solutions, toutes plus ou moins folkloriques, pour revenir à l'équilibre et surtout trouver de nouvelles " co-locataires " dignes de leur standing.
    Dans la plus grande fantaisie et avec un humour inaltérable, chacune va réagir selon son tempérament et ses talents cachés pour contribuer à remettre à flots toute l'organisation de leur petit paradis. Ce n'est qu'après de multiples et comiques péripéties, qu'elles y parviendront !
    Ces chroniques de la vie quotidienne au " Patio Secret ", pleines d'émotion, de tendresse et de fous rires, sont de vraies bouffées d'optimisme. C'est, une fois de plus, une drôle de leçon dans l'art de bien vieillir que nous offrent ces inaltérables séniors, aussi réjouissantes que pétillantes !

  • Mélatonine

    Pascal Fioretto

    " La serveuse, qui portait un tee-shirt "Paris est une fête', nous demanda si nous avions fait notre choix et je m'abstins de lui dire que le mien eût été de m'enfuir pour tenter d'oublier que je ne savais plus quoi écrire mais je me contentai de réclamer la carte des vins, car je pressentais que j'allais en avoir sacrément besoin. "
    Dans ce nouveau roman événement, Marcel Klouellebecq nous offre une poignante méditation sur les ravages du bien-être et du succès.

  • La Bible de l'homme

    Lolywood

    La Bible de l'homme enfin révélée !
    Depuis la nuit des temps, La Bible de l'homme aide les hommes à affronter les pièges que leur tend la vie.
    " Vous pensez vraiment que j'aurais pu pécho Emma Watson sans La Bible de l'homme ? "
    Ron Weasley
    " Habituellement, les livres apprennent beaucoup grâce à moi. Cette fois-ci, c'est La Bible de l'homme qui m'a tout appris. "
    Chuck Norris
    " Je l'ai lue donc je suis. "
    Descartes
    " Je cherchais une destination cool, La Bible de l'homme m'a conseillée les USA. J'ai kiffé ! "
    Christophe Colomb
    " J'ai détesté ce livre... "
    Donald Trump

  • Fini le Kevin qui vit dans un shaker interculturel mlant pression occidentale et puritanisme chinois. Il veut vivre fond. Kevin et son frre Mickal, ns en France de parents chinois, vivent des contradictions incessantes entre Lille et Pkin. Premier roman au ton lger qui pingle avec humour les travers des deux cultures.

  • Trente ans après sa disparition, les injures de Michel Colucci ("Enfoiré !"), ses expressions ("Circulez y'a rien à voir !"), ses calembours approximatifs ("Analphabète comme ses pieds") ou fautes volontaires ("toute gaite"), ses meilleures répliques aussi ("Monsieur Connard !") continuent de résonner. "Comme disait Coluche" est d'ailleurs une formule employée quotidiennement à la télévision, à la radio, dans la presse, au bistrot ou au boulot, sur Internet, pour tout et n'importe quoi ! Car le parler Coluche est bel et bien vivant. Nourrie au parigot et aux slogans publicitaires, aux discussions de bar et à l'humour absurde d'un Francis Blanche ou d'un Romain Bouteille, aux provocations d'un Jean Yanne et à la poésie d'un Prévert, cette langue possède sa propre musique, sa grammaire et ses signes. Perles d'interviews, répliques cultes ou oubliées, formules célèbres inventées ou empruntées à d'autres, jeux de mots approximatifs ou encore termes indispensables du coluchisme, l'ouvrage décrypte 200 mots et expressions de l'humoriste à travers plus de 300 citations dont de nombreuses inédites. De Abeilles à Zone en passant par Andouille, Balèze, Beauf, Chomiste, Décapsuleur, Miquettes ou encore "C'est nouveau, ça vient de sortir !", "Faire avancer le schmilblick", "Je vous l'donne Emile" et des dizaines d'autres, retrouvez le verbe acéré et la verve étourdissante de Coluche. Et, pour la première fois, découvrez l'origine, le sens particulier et l'influence aujourd'hui de ce langage.
    Gilles Bouley-Franchitti a longtemps été journaliste "société" (Actuel, Nova, Evénement du Jeudi, VSD, etc) avant de devenir éditeur. Il est également l'auteur ou le coauteur de plusieurs ouvrages, souvent d'humour, dont le Dictionnaire Coluche (Balland, 2011).

  • À l'ère du numérique, effleurer du doigt son téléphone suffit pour rompre avec un ami... Ce petit livre nous rappelle que la brouille est un art ancien, avec ses usages, ses maîtres et ses délices.
    Dali et Buñuel, Sartre et Camus, Freud et Jung, Truffaut et Godard, Maria Callas et Renata Tebaldi : certaines inimitiés durent toute une vie. " L'amitié n'est qu'une étape dans la brouille " disait Montesquiou. Mais rester fâché jusqu'à son dernier souffle ne s'improvise pas. L'inimitié s'entretient, elle a ses rites, ses usages, ses bons mots.
    La brouille est un art ancien dont l'époque, avec ses amitiés nouées et dénouées en un clic, a tendance à nous faire oublier la noblesse.
    En mettant en scène de manière allègre et érudite des amitiés célèbres devenues des rancoeurs tenaces, ce guide élève la brouille au rang des beaux-arts. Un art qui se pratique à coup de piques et répliques aussi drôles qu'assassines.

  • Un virus que Michel Audiard a transmis à son fils, Bruno M. Dans cet ouvrage, il mêle ses souvenirs des moments passés avec ce père à mi-temps aux répliques truculentes de celui qui était aussi le plus célèbre des dialoguistes français. Un florilège de citations et d'anecdotes inédites glanées au fil de leurs rencontres. On y suit Audiard au cinéma : Si on devait aimer les gens pour travailler avec eux, on ne ferait pas grand-chose. " A la campagne : " C'est con Les canards, mais ça fait cossu. " Dans les bistrots, " utiles au dialoguiste, mais il y a un risque : l'alcoolisme ". Ou encore en politique : " On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui ne seraient seulement pas foutus de faire pousser des radis. " De Bruno à Michel, un voyage unique en Audiardie !Bruno M. est déjà l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Le Petit Audiard inédit chez Nouveau Monde éditions et Etre le fils de Michel Audiard."

  • Découvrez la collection Paper Planes : des romans contemporains en anglais courts et accessibles, haletants ou drôles qui privilégient le plaisir de lire en version originale.
    The Consultant  - HUMOUR They are young, they are ambitious, and they are on a business training seminar on a tropical island when... the phones stop working. The electricity is gone. There is not much food and water. Has some kind of global catastrophe happened, or is this part of the training? And if it isn't an exercise, will anyone escape the island alive?

    Ruppert Morgan's satire of business and capitalism keeps you laughing as the comedy gets progrssively darker.
    Cet article est la version numérique E-book epub de l'ouvrage.
    Elle est disponible à la commande uniquement sur les sites de nos partenaires.

  • Lola, 39 ans, Parisienne, célibataire, sage (parfois), gribouille pour gagner sa vie et... est fan de romances. Une addiction qu'elle dissimule à tous, sauf à son journal.
    Comme toute femme, elle espère rencontrer le prince charmant, bien qu'il soit surévalué. Elle préférerait un partenaire toujours disponible plutôt qu'un gars avec un cheval. Sérieusement, avez-vous déjà essayé de garer un cheval dans Paris ?
    Mais ses lectures, elles, sont des contes de fées.
    Lola parviendra-t-elle à réconcilier ses deux réalités ?

  • Grâce à ce livre, vous serez en fin à l'aise avec vos fi nances. Vous n'aurez plus peur de vous faire plaisir, sans pour autant être à découvert ou en guerre avec votre banquier. Vous deviendrez l'homme ou la femme prospère et insouciant(e)  que tout le monde veut être,  vous saurez comment gagner de l'argent sans vous fatiguer, vous séduirez la terre entière avec vos journées « zéro dépense » et vous aurez l'air terriblement épanoui. Tout cela, sans effort, même si - accro aux soldes, phobique des banquiers, ultra-dépensier, etc. - vous partez de loin !

  • Un événement ! Le premier livre de Lena Dunham, la géniale créatrice de la série Girls. Une sorte de guide de survie à l'usage des filles/femmes d'aujourd'hui, désopilant, profond, engagé, porté par la voix de celle que les médias surnomment " la fille de Woody Allen et Susan Sontag ".

  • Vous êtes l'heureux propriétaire d'un joli deux pièces à rafraîchir ou d'une « fermette typique à restaurer » ? De la galère des toilettes bouchées au retard de votre cuisiniste, cet ouvrage est là pour vous faire sourire pendant les moments difficiles que vous traverserez. Tests psychologiques, quiz, décrypteur du langage des ouvriers ou réponses à des questions aussi existentielles que : Pourquoi les fournisseurs sont-ils toujours en rupture ? Ce livre ne poncera pas le parquet à votre place, c'est sûr, mais grâce à lui, vous verrez tout le comique de votre situation !

  • Tinder surprise

    Ana Ker

    Quatorze jours pour devenir une trentenaire épanouie et heureuse grâce à Tinder, une application de rencontres pour mobile. C'est le pari fou de Joséphine Simon, au bout du rouleau sentimental, et qui désespère ses copines.
    Du musclé, du tendre, du radin, du tatoué, du romantique, du biker ou du rasta : bienvenue au supermarché de l'Homme. Il n'y qu'à liker ou à noper pour consommer. Simple comme bonjour. Quoi que...
    Ana Ker, une jeune femme d'aujourd'hui, nous offre un mode d'emploi de l'amour moderne en vingt rencontres hilarantes. Drôle, intelligent, ultra-contemporain.

  • Le mystère des Morokons

    Eric Eydoux

    Estelle, jeune diplômée de l'école de police, fait ses débuts de lieutenant au commissariat de Caen. Alors qu'elle rend visite à Gérard Sorbet, un vieil ami de ses soixante-huitards de parents, une luxueuse voiture vient s'encastrer dans la maison de ce dernier. Mais alors que le conducteur rend son dernier soupir, la jeune enquêtrice, qui a tout juste le temps d'appeler les renforts, doit s'enfuir, tandis que Sorbet disparaît inexplicablement.

    L'histoire aurait pu en rester là mais Estelle n'en démord pas, l'affaire est plus compliquée qu'il n'y paraît, et la jeune femme est bien décidée à faire toute la lumière sur ce mystère. Des indices la mènent tout droit vers les Morokons, une peuplade chinoise aux moeurs surprenantes, longtemps ignorée du reste du monde. S'enchaînent alors de nombreuses péripéties rocambolesques pour la jeune lieutenant en quête de vérité.

    Découvrez un roman aux personnages désopilants, pour des aventures menées à un rythme explosif !

empty