• Nous le constatons tous les jours: la nouvelle économie numérique qui carbure aux algorithmes et aux mégadonnées (Big Data) pose des défis de plus en plus préoccupants à nos sociétés, surtout en ce qui a trait à la protection de la vie privée, au travail ou au vivre-ensemble. Au-delà des promesses de progrès et de liberté que nous chantent ses principaux laudateurs, dont Google, Amazon et Facebook, quelles logiques, quels intérêts se cachent dans la lumière de nos écrans? Qui possède nos donnée? Quels dangers recèle la rencontre de l'automatisation du travail, de la cybernétique, de la quantification et du néolibéralisme à travers le Big Data?
    Ces logiques numériques capitalistes participent à l'amenuisement, voire à la suppression de l'espace politique, à l'érosion de la pertinence économique et sociale du travail humain et à la destruction de la société comme lieu de mutualisation des activités, des projets et des risques. Les moindres aspects de nos existences sont paramétrés en données, c'est-à-dire en marchandises ou en outils de surveillance. Il s'agit de tout mesurer, de numériser le réel et de réduire la vie à des indicateurs: seul ce qui est compté compte. Qui plus est, ces dynamiques accélèrent la mise en place d'oligopoles de la donnée d'une puissance financière et technologique sans précédent. En un mot, elles menacent ni plus ni moins nos sociétés de dissolution.
    Pierre Henrichon déploie une analyse percutante des dynamiques sous-jacentes à ce véritable complexe sociotechnique et financier qu'est le phénomène du Big Data, mais offre également un vibrant plaidoyer contre cette tendance à réduire l'humain à une forme de capital dont il faut uniquement mesurer le rendement.

  • « Il ne s'agit pas d'une révolution numérique, mais d'une civilisation numérique ». Cette phrase prononcée par Irina Bokova, directrice de l'Unesco, résume à elle seule l'importance des humanités numériques. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, celles-ci ne sont pas l'affaire de quelques geeks lettreux, mais, traitant de notre patrimoine et de nos identités, elles nous concernent tous et nous accompagnent déjà au quotidien.
    Dématérialisation du savoir, démocratisation de la culture, mais aussi mort du livre et création de nouvelles inégalités, les humanités numériques font débat : quelles limites fixer à la collecte et l'exploitation des données ? Quel rapport voulons-nous entretenir avec notre passé et les autres communautés ? Comment réguler les usages délictueux ?
    Au travers d'une analyse précise et d'exemples concrets, Dominique Vinck montre que les humanités numériques vont bien au-delà de la bonne maîtrise de l'informatique. Elles sont un défi posé à notre société pour la nouvelle humanité que nous voulons construire.

  • Jaron Lanier, pionnier de la réalité virtuelle et scientifique mondialement connu de la Silicon Valley, nous alerte sur les dangers des réseaux sociaux et nous explique en quoi leurs effets toxiques sont au coeur même de leur conception. En dix arguments simples, il nous encourage à nous libérer de leur emprise pour améliorer notre vie et le monde qui nous entoure.

    Les réseaux sociaux ont tendance à faire ressortir le pire en nous : ils nous rendent tristes, craintifs, égoïstes et moins empathiques. Ils nous bercent d'illusions de popularité et de succès. Ils nous font croire que nous sommes plus connectés que jamais alors qu'ils nous isolent. Jaron Lanier s'appuie sur son expertise pour nous expliquer comment, en nous surveillant constamment et en nous manipulant sans que nous en soyons conscients, ils ont des effets dangereux sur nous. Loin de s'en tenir à la critique, l'auteur nous propose une vision alternative mettant en avant les avantages des réseaux sociaux sans leurs inconvénients.
    Si vous aspirez à une vie plus heureuse, à un monde plus juste et plus pacifique, ou simplement à retrouver votre liberté de penser, arrêtez les réseaux sociaux. Tout de suite!

  • En France, les SIC sont enseignées dans toutes les spécialités des IUT. Ce manuel a pour objectif d’accompagner les étudiants dans la construction de leur parcours universitaire, personnel et professionnel, en les invitant à réfléchir à l’importance que revêt le couple information et communication tout au long de leur formation. Cet ouvrage s’adresse également a` tous les enseignants et intervenants professionnels soucieux d’intégrer des notions propres aux SIC dans leurs pratiques pédagogiques. Théories de l’information et de la communication, Médias, Communication interpersonnelle et médiation, Communication organisationnelle, Information-documentation, Culture numérique, Culture visuelle et audiovisuelle : 7 domaines essentiels en SIC abordés à travers 35 fiches synthétiques.  Ouvrage incontournable pour les IUT : chaque fiche thématique pose une problématique, présente les auteurs, théories, méthodes et notions clés en SIC ; donne des exemples significatifs, des références bibliographiques pour mieux comprendre et approfondir les questions soulevées.

  • Le XXIe siècle a vu les pratiques numériques intégrer notre quotidien, tant dans la sphère personnelle que dans l'univers professionnel. Les médias sociaux en sont l'une des manifestations les plus évidentes. Que ce soit pour le partage ou la recherche d'informations, la génération Y a grandi avec eux, mais ils ont également conquis les générations précédentes. Sont-ils porteurs de liens sociaux ou, au contraire, ont-ils un caractère dissociant ? Provoquent-ils une forme de délitement de la relation au bénéfice de l'interface ?
    La génération née avec ces modes de connexion généralisés adopte désormais d'autres usages, voire détournements, qui sont analysés ici (fake news, dark web, etc.). Le développement des moyens de communication mobiles et autres systèmes embarqués s'inscrit dans des logiques d'instantanéité, de reconfiguration de l'espace-temps et de la relation interpersonnelle, contribuant à leur avènement irréversible.
    Ce livre traite de cette forme de communication, qui oscille entre virtualité et réalité, et explique ce qui rend le phénomène si complexe.

  • Avec le smartphone, que devient la communication ? Entre pharmakon (qui désigne à la fois le poison et le remède) et pharmaphone (quand on s'intéresse de plus près à son impact sur la voix), l'objet emblématique du XXIe siècle a transformé en profondeur la communication entre les humains et peut aussi nous renseigner sur elle. Dix-sept spécialistes se penchent sur la question et sur le ressenti des adolescents.
    L'objectif de l'ouvrage est d'offrir aux professionnels de l'éducation et de la communication et aux enseignants un bagage conceptuel et bibliographique pour explorer la problématique de l'impact du smartphone sur les relations humaines à travers la réalisation d'un récit. Il encourage, après avoir pris appui sur les concepts, à créer des histoires qui les mettent en scène et à organiser une pièce de théâtre ou tourner un court-métrage grâce à l'oeil « intelligent » du smartphone.
    Avec les contributions de : Serge Tisseron, Pascal Lardellier, Jean Abitbol, Clotilde Chevet, Xavier Pommereau, Philippe Gutton, Anne Cordier, Daniel Marcelli, Olivier Duris, Fabienne Martin-Juchat, Daniel Bougnoux, Feirouz Boudokhane-Lima, Cindy Felio, Hélène Jeannin et Nadja Monnet.

  • Le mobile et les réseaux sociaux ont profondément transformé notre consommation d'information, impactant également la manière dont elle est produite et diffusée. Ce manuel retrace cette évolution et donne des pistes concrètes aux (futurs) journalistes pour intégrer au mieux le mobile dans leurs pratiques, en répondant aux questions suivantes :

    comment le mobile accompagne-t-il de nouvelles pratiques informationnelles dans un contexte de multiplication des espaces de diffusion et d'importance croissante des plateformes ?
    comment les médias et les journalistes font-ils évoluer leurs offres éditoriales, leurs stratégies et leurs pratiques pour s'y adapter ?
    comment penser des formats qui correspondent aux nouveaux modes de diffusion et de consommation de l'information ? Et comment favoriser l'innovation en intégrant les codes et les spécificités du mobile ?
    comment réaliser, structurer et diffuser des contenus journalistiques de qualité avec un smartphone (mojo) ?
    Des éclairages de professionnels et de chercheurs belges, français et suisses complètent et mettent en perspective le propos.
    Cet ouvrage s'adresse aux étudiants et enseignants en journalisme ainsi qu'aux journalistes professionnels.
    Avec les contributions de Laurence Allard, Nicolas Becquet, Barbara Chazelle, Philippe Couve, Guillaume Kuster, John Mills, Titus Plattner, Brigitte Sebbah, Thomas Seymat et Virginie Sonet.
    Compte Twitter : @journalismobile

  • Ce manuel, qui se veut devenir le manuel de référence des étudiants en Communication, est coordonné par Thierry Libaert, notamment auteur du Communicator, longseller chez Dunod, accompagné des meilleurs spécialistes du sujet, experts terrain et enseignants. Il détaille les théories, présente les métiers, les tendances et les campagnes récentes. Il constitue une aide pour les étudiants pour leurs travaux tout au long de l'année (mémoires, travaux de groupe, oral, fiches de lectures...). Il propose dans chaque chapitre : Un focus sur l'enjeu du chapitre - Les principes - Une étude de cas, parfois accompagnée de photos - Les chiffres clés - Un témoignage d'un expert - Une bibliographie - Des questions d'examen types.Des quiz seront proposés en ligne, ainsi que des ressources complémentaires.

  • Dans des contextes historiques différents l'Argentine et la France ont opéré à travers des lois une régulation de la télévision publique ; la législation argentine s'est d'ailleurs inspirée de la législation française. Cette étude comparative menée par des chercheurs argentins et français, ainsi que par des spécialistes des deux systèmes audiovisuels tente d'analyser les modalités socio-juriques de régulation dans les deux pays, et les possibilités et contraintes d'une transposabilité.

  • Ce livre vise à donner aux étudiants en journalisme et aux journalistes professionnels à la fois une présentation générale de l'évolution du journalisme international et des outils concrets, assortis de renseignements pratiques et de centaines de sources d'informations.
    L'auteur décrit les enjeux et les risques du journalisme international aujourd'hui. Il aborde en particulier les questions posées par la globalisation, la violence contre la presse, la désinformation, les nouvelles technologies et les réseaux sociaux.
    L'ouvrage couvre les sujets internationaux (diplomatie, guerre, société, économie, culture) dans une approche transversale de la gestion rédactionnelle et approfondit les techniques et pratiques plus spécialisées comme celles d'envoyé spécial, de correspondant de guerre, de journaliste humanitaire, de commentateur diplomatique, etc.
    Très concret, il se fonde sur l'expérience de dizaines de journalistes, la lecture de nombreux livres académiques, de témoignages, d'études et de rapports d'instituts spécialisés.
    Cette nouvelle édition actualisée tire les leçons des dernières évolutions qui influencent la pratique du journalisme international comme les « citoyens-rapporteurs », le rôle croissant d'Internet et du journalisme en ligne, l'impact de Facebook ou de Wikileaks.

  • Juger de l'efficacité d'un site web, d'un blog ou d'une page Facebook, comprendre ses forces et ses faiblesses, décider d'une stratégie de communication numérique cohérente : une nécessité pour toute organisation, qu'il s'agisse d'une entreprise, d'une association sportive ou d'une mairie. Outil méthodologique détaillé et illustré, cet ouvrage pose les questions fondamentales permettant d'évaluer la performance d'un site web : quel est le discours implicite de la page d'accueil ? Comment déterminer les stratégies de fidélisation et de rentabilisation des contenus mis en ligne ? Comment analyser l'interactivité du site, son architecture, son graphisme, son énonciation, sa stratégie éditoriale ?... Rédigé par des spécialistes universitaires reconnus de l'analyse de sites web, il propose sept méthodologies complémentaires (communicationnelle, stratégique, informatique, éditoriale, sémiotique, sociologique et économique) et les illustre sur des terrains divers, allant de sites touristiques internationaux à ceux de grands médias français, en passant par des sites d'institutions publiques, d'entreprises commerciales ou encore d'associations environnementales. Un guide pratique pour améliorer rapidement sa communication web !

  • Dans le cadre de la transformation numérique des organisations (big data, intelligence artificielle, dématérialisation, plateformes...), le knowledge management est l'un des enjeux clés pour l'entreprise (innovation, pérennité, attractivité, management des experts...). Il propose une démarche résolument humaine qui ouvre de nouvelles perspectives au management d'aujourd'hui. Qu'apportent les démarches KM ? Quels sont ses leviers ? Comment les envisager dans leurs interactions avec les autres processus qui structurent les organisations ? En particulier, comment transforment-elles les métiers (R&D, conseil, ingénierie, gestion de la relation client...) ? Cet ouvrage clarifie les spécificités de la gestion des connaissances et de ses nouveaux métiers, les illustre par de nombreux cas, et tend à dépasser la définition traditionnelle du KM en tant qu'association de la capitalisation (conserver en valorisant) et de la collaboration (transmettre en travaillant ensemble).

  • Dès qu'il s'agit d'histoire de la création à la télévision, on évoque l'oeuvre de Jean-Christophe Averty (1928-2017), considéré comme le meilleur « metteur en scène » ou « metteur en page » de toute l'histoire de la télévision. Mais comment Averty pense-t-il - dès la fin des années 1950 - la question de l'image électronique et des codes visuels, en rupture avec le principe du direct ? Comment envisage-t-il la question esthétique ? Quelle est son originalité ? Quelle idée se fait-il de ses obligations envers le public ? Ce livre propose aux téléspectateurs aussi bien qu'aux professionnels et étudiants une réflexion sur les multiples dimensions de cette oeuvre télévisuelle originale, et sur la manière dont Averty a exploré « l'effet télé ».

  • Communication, aptitude linguistique en langue étrangère, sens de créativité, écoute active, leadership, gestion du projet, entrepreneuriat, esprit d'équipe, intelligence émotionnelle, ces compétences clés, appelées désormais Soft Skills, n'ont pas la place qu'elles méritent dans le descriptif des formations pédagogiques au Maroc. Cette recherche collective apporte un éclairage nouveau sur la problématique de l'intégration des Soft Skills dans le système éducatif marocain : quels avantages, quelles contraintes, quels enjeux et quelles recommandations à mettre en place pour booster l'employabilité des jeunes diplômés.

  • Depuis plus de 30 ans, le séminaire IST Inria interroge les professionnels de l'information sur les problématiques émergentes, comme le traitement des données avec le web sémantique et les big data. En 2016, l'Inria se penche sur la publication et plus particulièrement sur son modèle qui s'est transformé en profondeur avec le numérique : flou des frontières entre types de contenus (son, texte, image...), introduction de contributions extérieures, data-journalisme, appropriation des contenus par les scientifiques, place de l'auteur... Cet ouvrage répond aux questions qui se posent dans ce nouvel environnement :
    - Quel intérêt aux contributions de communautés ?
    - Comment le data-journalisme collecte-analyse-communique-t-il ?
    - Quelles sont les particularités de la publication scientifique, et de façon plus large des systèmes éditoriaux ?
    - Comment la loi peut-elle s'adapter ?
    - Quel impact aura l'intelligence artificielle ?

  • Cette synthèse qui traite de la censure en France dans l'édition, depuis les origines de l'imprimerie jusqu'à la fin du XXe siècle se situe à la rencontre du politique et du social, de l'économique et du culturel.

  • Comment interagit-on dans et avec les réseaux sociaux ? Comment ceux-ci affectent-ils la politique et le journalisme ? Comment construit-on un espace et un lieu interactif ? Comment les utilisateurs de plateformes digitales se définissent-ils comme membres d'une communauté ?En dix contributions, des analystes du discours de la communication digitale proposent un regard innovant sur les formes hybrides et multimodales des discours des réseaux sociaux.Cet ouvrage se situe à la croisée de plusieurs intérêts : décrire la communication des réseaux sociaux en prenant appui sur l'analyse d'événements et de discours attestés ;témoigner de l'importance des méthodologies combinées dans l'analyse des discours des réseaux sociaux ; rendre compte des enjeux identitaires du digital, entre narcissisme et citoyenneté ; définir le jeu du politique et la responsabilité des médias à l'ère digitale. Les auteurs décrivent le fonctionnement et les enjeux des discours des réseaux sociaux avec un regard croisé, comparatif, tant qualitatif que quantitatif et en tenant compte d'une variété de contextes (Canada, Royaume-Uni, France, Italie et Suisse). Cet ouvrage s'adresse tout particulièrement aux chercheurs et enseignants en humanités digitales et en sciences de la communication politique et des médias ; en tant que réflexion sur les enjeux citoyens et sensibilisation aux nouveaux médias, il intéressera également les enseignants du secondaire et les utilisateurs des dispositifs digitaux.

  • Cet ouvrage sur la programmation radio et télévision à l'âge numérique est conçu pour appuyer les professionnels de l'audiovisuel en Afrique. Cette industrie connaît une explosion formidable. Ce livre présente les stratégies et les techniques de ces métiers avec pour objectif de fournir des attitudes, des outils, des instruments et des méthodes pour construire une grille d'antenne attractive et performante, susceptible en temps de très forte concurrence d'attirer, de capturer et de captiver des audiences.

  • Les derniers dialogues de l'émission radiodiffusée de 1987 à 1991, l'histoire de la capitale du Togo à travers les souvenirs croisés de ses habitants : Un village dans la ville: Bè et ses traditions (Député E. Amèdon); La police autrefois (M.E. Blucktor); L'architecture et la construction (MM A. et S. Da Silva); Les photographes et la photographie (M.J. Badohu); Les revndeuses de tissus (Mme L. Do-Bruce); Le métier de cuisinier (M.D. Douti) etc

  • Depuis 2006, la conférence « Document numérique et société » se donne pour mission d'apporter des éclairages sur les transformations des dispositifs d'information à l'ère numérique, en privilégiant la dimension sociale.

    La 6e édition s'est tenue à l'Institut de la Communication et des Médias (Échirolles) en septembre 2018 et a été co-organisée par le Dicen-IDF (Cnam) et le Gresec (Université Grenoble Alpes), laboratoires en Sciences de l'information et de la communication.

    L'éthique était au coeur des questionnements, qu'il s'agisse d'évoquer les pratiques de recherche, l'édition de documents ou les logiques d'acteurs. Les actes de ce colloque se répartissent entre algorithmes et éthique, régulations et auto-régulations, production d'informations sur les plateformes et accès aux documents.

    /> Pour les professionnels de l'information ; pour les chercheurs, enseignants et étudiants en information, communication, documentation et humanités numériques.
    Avec les contributions de : Béa Arruabarrena, Patrick Cansell, Camille Capelle, Stéphane Chaudiron, Anne Cordier, Franck Cormerais, Lucile Desmoulins, Jean-Claude Domenget, Julien Falgas, Bernard Jacquemin, Eric Kergosien, Alexander Kondratov, Anne Lehmans, Zineb Majdouli, Joachim Schpfel, Brigitte Simonnot, Carsten Wilhelm et Tiphaine Zetlaoui.

  • Mes mots du jour

    Philippe David

    Tous les jours du lundi au vendredi vers 18 h 50, "le mot du jour" a clôturé les deux heures d'antenne des Vraies Voix sur Sud Radio d'août 2018 à juillet 2019. Tantôt sérieux, tantôt drôle, tantôt grave, tantôt caustique mais jamais méchant, un mot lié à l'actualité est passé à la moulinette par Philippe David.

    Un mot pioché parmi l'actualité du jour, quel que soit le domaine, et sans tabou : politique (abstention, antisémistisme, britannique, cafouillage...), sociale (femme, foot, jaune, piscine, trottinette), économique (impôts, niche, rabot, travail...), météorologique (canicule, climat...), régionale (Pyrénées, Normandie, Occitanie...), "people" (Brigitte, Johnny, Cloclo, Kéké...), etc.

    Mélange d'étymologie, de bonhomie, avec une bonne dose de gauloiserie et parfois même un saupoudrage de cynisme, c'est un cocktail doux-amer qui se boit comme du petit lait.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Organiser l'exploration des techniques audiovisuelles, cerner ce qui constitue la spécificité de la communication audiovisuelle ; passer en revue son infrastructure matérielle, ses fonctions, son langage ; nous faire nous interroger sur l'avenir de l'homme, dans une civilisation planétaire dont, sous nos yeux, elle installe dès à présent les signaux, les réseaux et les systèmes d'échanges, tel est le but de ces « Clefs pour l'audiovisuel ».

empty