Robert Laffont



  • " J'ai toujours pensé que mon premier livre, s'il y en avait un, serait un roman, même si j'étais conscient qu'un premier roman, de toute façon, est le reflet déguisé de son existence. Et puis je me suis laissé convaincre d'écrire... une autobiographie. "


    De Jean-Michel Jarre on connaît le musicien, pionnier de l'électro à l'influence majeure sur la jeune génération, et inventeur de concerts-spectacles devant des foules records. Mais on ne connaît pas le cheminement du petit garçon lyonnais qui bricolait des magnétophones devenu star planétaire. La vie de ce fils d'une grande résistante et d'un père multi-oscarisé est un roman qu'aucun romancier n'aurait pu imaginer : sans cesse bousculée par l'inattendu. À l'image de ces Mémoires.
    Où l'on croise Arthur C. Clarke, Stephen Hawking, Edward Snowden, Jean-Paul II, Mick Jagger, Salvador Dalí, Fellini, Lady Di et les femmes de sa vie. Où l'on est emporté par un texte extrêmement intime, construit autour d'objets fétiches de son existence. Où celui à qui l'on doit aussi Les Mots bleus et Où sont les femmes ? nous entraîne au coeur d'une littérature faite d'extraordinaire, de nomadisme, de bruits, d'intranquillité, de sensualité, d'engagement personnel rythmant une mélancolie souterraine.
    Pour la première fois, le créateur d'Oxygène se raconte : un destin hors norme, une histoire française qui a essaimé aux quatre coins du monde.

  • Life

    Keith Richards

    « On me demande souvent : "Tu ne comptes pas t'arrêter ?"
    Hors-la-loi malgré lui, fouteur de merde patenté, guitariste génial, Keith Richards s'est forgé une existence dont beaucoup rêveraient mais dont peu s'imaginent la réelle teneur. Et le plus incroyable, c'est qu'il est toujours là pour la raconter ! Voici donc l'inégalable autobiographie d'un original qui a toujours fait ce qu'il avait à faire et dit ce qu'il pensait. Dans un récit unique - féroce et sans le moindre fard -, Keith Richards nous raconte cette vie à deux cents à l'heure, qui a vu un gamin d'une banlieue modeste de Londres obsédé par Chuck Berry et Muddy Waters s'unir à Mick Jagger pour fonder les Rolling Stones et hisser ses parties de guitare au rang d'hymnes planétaires. Avec une totale franchise, il raconte les hauts et les bas, l'ascension fulgurante, les arrestations, les tournées démentielles, les femmes, l'alcool et l'addiction à l'héroïne qui ont fait de lui l'un des plus notoires « mauvais garçons » du rock. Il nous explique comment il a créé les riffs révolutionnaires, explosifs qui font de « Satisfaction », « Jumping Jack Flash » ou « Gimme Shelter » les plus grands classiques du rock, il évoque pour nous la vérité derrière la relation passionnelle qui l'a uni à la non moins scandaleuse Anita Pallenberg, dont il a eu trois enfants, sans oublier la mort tragique de Brian Jones en passant par son histoire d'amour avec Patti Hansen et ses rapports tumultueux avec Jagger. C'est un véritable road-movie qui défile devant nos yeux, celui d'une vie sur le fil du rasoir, débridée, sans crainte du qu'en-dira-t-on, menée au pas de charge par celui qui restera à jamais « Keith ».

  • Paul McCartney

    Philip Norman

    Qu'aurait été Lennon sans McCartney ? On ne sépare pas comme ça le duo de compositeurs le plus prolifique du XXe siècle - la vie s'en est assez chargée. Et sous ses apparences de gentil garçon, compositeur de mélodies sucrées, éternel numéro deux dans l'ombre du flamboyant John, Paul n'aurait-il pas été, finalement, le véritable capitaine du Yellow Submarine ? Le découvreur hors pair de nouveaux horizons musicaux, à la force créatrice débridée, plus détonante encore que celle de son acolyte ?
    Superbe évocation d'un demi-siècle de musique et de culture populaires, cette biographie fait aussi la part belle aux à-côtés de la légende, aux détails de la vie privée dans les époques pré- et post-Beatles qui ont compté dans le destin hors normes de ce petit gars de Liverpool : les méandres de l'enfance avec la mort prématurée de sa mère, Mary - qui lui inspirera plus tard Let It Be -, l'âge d'or des sixties, les années 1970 et la séparation du groupe, les abîmes dépressifs, ponctués de sursauts de génie avec Wings et sa muse, Linda Eastman, l'amour, la mort, une nouvelle muse, Heather Mills... Sexe, drogue, rock'n'roll, et l'un des divorces les plus coûteux et acrimonieux de l'histoire de la justice britannique.
    Chroniqueur éprouvé de l'histoire du rock, Philip Norman ajoute à son oeuvre une nouvelle pièce qui trouvera naturellement sa place dans la bibliothèque de tout beatlemaniaque qui se respecte.

    " La plus importante biographie de Paul McCartney jamais publiée. "The Washington Post.
    " Une biographie archi-détaillée... Vous pourrez même sentir l'odeur de la sueur, de la merde de rat et des moisissures du sous-sol du Cavern Club. "Rolling Stone.


  • Le livre de référence sur Bob Marley, l'icône de la Jamaïque et du reggae, l'une des personnalités les plus influentes du XXe siècle.

    Élevé dans une campagne profonde par un grand-père myalman, un guérisseur charismatique, puis dans les bidonvilles de Kingston, enfant rejeté par les gamins de son quartier et par sa famille, Marley, auteur de chansons qui ont inspiré des millions de personnes, est devenu la première star universelle issue d'un pays du tiers-monde.
    So Much Things to Say n'est pas une biographie musicale classique mais un projet original et audacieux qui raconte Marley comme nul autre ne l'avait encore fait : à travers les yeux et les mots de ceux qui l'ont le mieux connu.
    Roger Steffens, qui a voyagé avec les Wailers et connu Bob Marley, a interviewé pendant quarante ans plus de soixante-dix de ses proches, dont beaucoup se livrent ici pour la première fois. La vie de l'artiste est racontée chronologiquement à travers les récits et témoignages mêlés de sa mère Cedella Booker, de ses amis musiciens Peter Tosh, Bunny Wailer, Tyrone Downie, Junior Marvin ou encore Earl " Wya " Lindo, des producteurs Chris Blackwell et Coxsone Dodd, de ses enfants Ziggy et Stephen, de Rita son épouse, et surtout de son grand amour Cindy Breakspeare, Miss Monde 1976.
    De nombreux livres ont été consacrés à Bob Marley. Aucun ne l'avait jamais cerné de si près.
    " Si Bob Marley est le Jésus de son temps, Roger Steffens est Pierre. " Carlos Santana.

  • Johnny ; le guerrier

    Gilles Lhote

    Comment retracer l'histoire de Johnny Hallyday, ce chanteur moitié guerrier, moitié phénix, dont toute la vie a été une succession de combats et de prises de risques ? Son enfance sans père, désargentée, sa famille de saltimbanques vagabonds, la prophétie gitane qui fit de lui un " élu ", expliquent sa fêlure mais aussi son incroyable force et sa capacité à renaître de toutes les épreuves. Après le triomphe de l'Alhambra en 1960, le destin de Johnny a épousé celui de la musique qu'il aime : de son premier mariage avec la reine des yé-yé à sa tentative de suicide, du délire psychédélique du Johnny Circus jusqu'au concert de Las Vegas - la ville du King -, de ses intenses périodes de doute à son triomphe éclatant au Stade de France, l'idole aura traversé soixante ans de " Sex & Drugs & Rock 'n' Roll ", cédant au gigantisme que lui imposaient ses rêves, emportant avec lui des générations de fans...
    Pour avoir côtoyé Johnny pendant près de trente ans, Gilles Lhote a recueilli d'innombrables confidences qui lui permettent aujourd'hui de réécrire la saga par-delà le mythe. Il dessine ici le portrait d'un perfectionniste passionné et monomaniaque, découvreur de talents, bête d'intelligence tactique. À la lumière de ces pages, Johnny apparaît surtout comme un héros tragique qui aura mené sa carrière pied au plancher, honorant pour toujours les pères fondateurs du rock, cette musique du diable qui consume ses apôtres.

  • Qu'on soit fou d'elle, comme beaucoup, ou simple amateur de ses chansons, des larmes et des étoiles illuminent encore son sillage. Femme-piano, amoureuse solitaire, extravagante, saltimbanque, libertaire, mauvaise cuisinière, jardinière à Précy-sur-Marne, téléphage et tricoteuse, la " Dame brune " demeure une figure extraordinaire de la culture française.
    Jean-François Kervéan a voulu écrire Barbara et ses soleils plutôt qu'une respectueuse biographie. Retrouver la femme, raconter sa route, ses inspirations. Explorer les origines de ses cent soixante chansons. Tout le siècle y passe, de l'étoile jaune au tourbillon Rive gauche, de la guerre d'Algérie au virus HIV... Avec elle, le lecteur erre le ventre vide dans Bruxelles en 1950, respire les roses de Göttingen et les parfums de l'Afrique équatoriale, quitte les bras de Claude, Jean, Hubert ou Simon pour ceux des théâtres.
    Quand le destin se mêle à une existence, l'intime rejoint vite l'universel : Barbara la Mystérieuse se révèle d'une cohérence absolue. Pour elle, le bonheur s'avère moins accessible que la gloire mais son talent, sa générosité démentielle firent aussi de sa vie une fête. Chacun y reconnaîtra, via un chagrin partagé ou un éclat de rire, le battement de son propre coeur.

  • Il suffit d'une discussion avec un producteur de Polydor au Bus Palladium et d'une rencontre avec un certain Éric Charden pour que le destin de Stone bascule. À 18 ans, elle enregistre quatre titres sur un 45 tours et retrouve sa frange blonde affichée en 4 × 3 sur les Champs-Élysées ! Trop heureuse d'échapper au joug paternel, " la petite Stone " passe sans transition du statut de fan inconditionnelle de l'émission " Salut les copains " à celui de star... côtoyant soudainement ses idoles. Dès lors, tout s'enchaîne très vite : mariage atypique, tournées incessantes, promotions dévorantes et le tourbillon des années 1970 avec l'incroyable succès de " L'avventura ", de " Made in Normandie " puis de la comédie musicale Mayflower. Mais la gloire et le luxe d'une vie hors norme et (trop ?) insouciante ne font pas tourner la tête de Stone. Après son divorce d'avec Éric Charden, elle enregistre la face B de sa vie avec Mario d'Alba. Entre galas et théâtre, cette végétarienne convaincue se consacre à ses trois enfants, défend de justes causes et se passionne pour des sujets aussi variés que le jeûne, la communication avec l'au-delà ou l'écologie selon Pierre Rabhi. De ses blessures d'enfance à la parenthèse enchantée des années 70-80, la chanteuse nous livre une autobiographie vraiment " stone ", new age, sexe, drogue et rock'n'roll... Intime et sans tabou.

  • Ma chienne de vie

    ,

    La belle histoire de Chance, fille des rues devenue fille de stars après avoir réchappé au plus cruel des destins. Il ne fait pas bon être un chien errant sur l'île où Chance est née... À certains endroits de la côte, les pêcheurs capturent chats et chiens et les transforment en appâts vivants pour la pêche au requin. Comme des centaines de ses congénères, Chance en a été la victime. Miraculeusement, elle parvient à se sauver. Puis rencontre, grâce à de " bonnes fées ", ceux qui vont devenir les humains de sa vie, le chanteur Dave et son compagnon, le parolier et auteur Patrick Loiseau. Depuis dix ans, leur trio est inséparable. Après toutes les épreuves traversées, Chance aurait-elle, finalement, de la chance ? Pour tous les amoureux des animaux, un récit aussi touchant que juste sur la force du lien qui unit le meilleur ami de l'homme à ses maîtres, et réciproquement.

empty