Littérature générale

  • Escritura y oralidad en América latina son los temas de las actas del coloquio "Vida y obra de escritores latinoamericanos en París" y "Tradición oral indígena Sy mestiza de América latina" que tuvieron lugar en mayo 2006. Los veinte artículos aquí reunidos, muestran la influencia de Francia y la importancia de su capital para los creadores que desde mediados del siglo XIX, llegan de las naciones latinas de América. París se vuelve un lugar de encuentro, de inspiración y de consagración de la escritura. Esta ciudad mítica es la cuna de los movimientos literarios latinoamericanos del siglo XX.

  • Cet ouvrage est un hommage à une voix majeure de notre temps. Neruda humanise tout ce qu'il voit, ainsi la mer, tel un personnage, entre dans l'Histoire. Dialectique de la matière qui prolonge en la transformant celle des éléments. Chantre de la nature, de lui l'on peut dire ce que Victor Hugo disait du poète archétypal : Neruda est un monde enfermé dans un homme. Désormais l'océan, en vérité, s'appelle Pablo. (Ouvrage paru en 2004, à nouveau disponible).

  • Dans Trois histoires de mer, Josefina, Ananou et Vania sont inscrites dans un paradigme du mélodrame latino-américain largement exploré : les enfants abandonnés, mais l'originalité de Mariana de Althaus est ici démontrée par la manière dont il est traité. Comme lors d'une veillée ancestrale, précolombienne, les personnages des trois filles et de la mère vont conter chacune à leur tour leur histoire. Trois histoires de mer, c'est d'abord trois histoires, trois vies qui finissent par se croiser...

  • Il est tout à fait superflu aujourd'hui de signaler le rôle précurseur de Vicente Huidobro dans l'avant garde hispano-américaine. Non Serviani, précoce et prometteur manifeste esquisse déjà en 1914, trois ans avant son arrivée en Europe, la doctrine de l'autonomie de l'objet esthétique. Dans l'Horizon Carré (1917), le premier de ses livres écrit en français, comme dans Ecuatorial et Poemas Articos (tous deux en espagnol), Huidobro réussit à atteindre ce que deviendra sa personnalité poétique. Codomil Coic, critique subtile, le désigne « comme le véritable moment révolutionnaire dans la poésie de langue espagnole ».

  • Depuis le début du XXe siècle Paris est le lieu d'ancrage de nombreux écrivains latino-américains. Cette anthologie bilingue, qui a pour thème la ville de Paris, rappelle ces auteurs illustres du passé (Rubén Darío, Teresa de la Parra, Vicente Huidobro, Victoria Ocampo, César Vallejo, Miguel Ángel Asturias, Alejandra Pizarnik...) et la vitalité de la création des auteurs contemporains qui vivent à Paris. Cette anthologie permet d'établir une continuité entre le passé et le présentSde l'écriture latino-américaine.

empty